Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Bougez !

Bougez ! Nicolas

Nicolas était graphiste, il est aujourd'hui jardinier paysagiste.

Mon parcours

« J’ai vécu mon enfance à Carcassonne, j’ai fait des études au lycée jusqu’en seconde. Après je suis parti vers un BEP travaux publics en Corrèze, et ensuite je suis monté en région parisienne pour faire un Bac professionnel Travaux Publics, et à la fin du Bac, je me suis rendu compte que ce n’était pas du tout le cursus que je voulais prendre.

Alors j’ai fait des études d’art plastique jusqu’à la Maîtrise. J’ai voulu ensuite devenir enseignant, je n’ai pas réussi, et pour conserver un métier dans le milieu de l’art, je me suis orienté dans le graphisme. Je suis rentré donc dans l’école multimédia, pour faire une formation en alternance, sur 2 ans, qui m’a conduit à 15 années de métier. Je travaillais pour la conception de magazines, de catalogues entreprise, plaquettes, identités visuelles, création de logos.

Le déclic

A un moment donné, j’ai voulu changer de métier parce que toutes les journées se ressemblaient, je voyais les mêmes personnes tous les jours, ça manquait d’aventure. Je me voyais vieillir vite… Alors j’ai fait toute une liste de ce que je ne voulais plus. Je suis allé voir voir mon employeur pour un accord de rupture conventionnelle, effectif en Décembre 2014.

Au mois de Novembre, je devais prendre mes congés et c’est là que, après une sieste dans un parc, je vois des gars qui taillent des arbres et je me dis : mais voilà, c’est ça, je veux être dehors, je veux m’occuper de la nature, je ne sais pas comment faire mais ça va être mon axe. Et là, j’ai senti une joie interne qui commençait à naître et je me suis dit : après tout, cette joie sera ma boussole dans la vie, je pars sur cette direction-là et on verra bien ce qu’il adviendra. 

Ce qui me plaît le plus

Le plus difficile, c’est décaisser la terre, porter la terre, casser de la pierre, porter des matériaux lourds… c’est peut-être même plus difficile que de travailler sous la pluie. Ce qui me plait beaucoup, c’est tout l’aspect créatif, tout cet imaginaire qui se construit dans l’aménagement d’un paysage, qui va raconter une histoire, à chaque passage. Plus j’avance, plus je découvre des choses passionnantes, c’est comme une bibliothèque infinie. Les végétaux, il y en a tellement ! C’est jamais les mêmes jardins, c’est jamais les mêmes personnes avec qui on travaille.

Découvrir des plantes, prendre soin des plantes, c’est aussi prendre soin de soi. Ca compte énormément, c’est concret pour moi.
Aucun regret, je suis très heureux d’être devenu jardinier paysagiste, tout ça met mon cœur en joie et ça me sert de boussole dans ma vie. Je suis très heureux de travailler avec la nature, de créer du bien-être. » 

« Je pourrais peut-être essayer de me lancer à mon compte »

J’ai opté pour une formation à l’AFPA de Lardy. Je me suis senti assez à l’aise très rapidement entre la formation, les stages et je me suis dit : je pourrais peut-être essayer de me lancer à mon compte. Donc j’ai entrepris toutes les démarches pour créer mon entreprise.

Effectivement, il fallait trouver les clients, ce n’était pas chose facile… Comme j’étais graphiste, je me suis servi de mes anciennes compétences pour créer une identité visuelle, faire un site internet, des cartes de visite, également une page Facebook. Et après, sur le plan local, prospecter en démarchant, en sonnant chez les gens, en me baladant avec mon camion avec mon logo, en mettant des cartes de visite ou des prospectus dans les boites aux lettres. Et puis aussi, à chaque fois que je sortais, je ne manquais aucune occasion de dire que j’étais jardinier. Tout ça fait que, à un moment donné, ça c’est lancé. 

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)