Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Chantiers navals

Embarquez sur les chantiers navals ! (2/2)

Etat des lieux de l'emploi de la filière navale.

La filière navale française

La filière navale est caractérisée par une activité cyclique

Sensible à la conjoncture économique nationale et internationale, elle a connu une période difficile (crise économique de 2008) où de nombreux chantiers navals de navires civils de grande taille ont été fermés.

Néanmoins la filière a su se relever : selon la Direction Générale des Entreprises, la construction navale civile « a connu en 2014 une augmentation de 15% de son activité en volume, et de 20% en 2015 ». Et ce n'est pas fini, la navale poursuit sa croissance : du côté de l’Atlantique par exemple, les chantiers de Saint-Nazaire enregistrent d’importantes commandes pour les 8 années à venir. 8 ans sans coupure de production, pour la livraison de 14 navires d'ici à 2026. Une aubaine pour l'emploi !

La filière est marquée par une importante concurrence internationale.

En Europe, les grands chantiers navals se battent pour conquérir leur part d’un marché relativement restreint. Les pays d'Asie, positionnés majoritairement sur la construction de navires civils de commerce, restent de redoutables concurrents. Mais la France maintient le cap : les chantiers français, positionnés sur des navires à forte valeur ajoutée, disposent en outre d'une main d'oeuvre hautement qualifié et d'un grand savoir-faire, ce qui lui permet de rester compétitif.

De l'avenir dans les énergies marines renouvelables (EMR)

La construction navale étant une activité cyclique, les chantiers navals de Saint-Nazaire se sont lancés en 2014 dans les énergies marines renouvelables, pour faire face aux périodes creuses. STX construit des sous-stations électriques qui pourront acheminer l'énergie produite par les éoliennes en mer du Nord. Une autre voie à suivre !

Les énergies marines renouvelables

Elles englobent toutes les techniques pour produire de l’électricité sur ou dans les océans. Les différentes techniques utilisent les marées, la houle, les courants et le vent.

LES DIFFÉRENTS ACTEURS

Un milliers d'entreprises et quelques grands groupes composent le paysage de la navale française.

Plus de 90% des entreprises de la filière sont des TPE* ou PME*, avec un effectif souvent inférieur à 10. Quant aux ETI*, ils sont généralement des filiales de grands groupes. Nous retrouvons : 

  • Les co-traitants (installateurs, agenceurs, ...),
  • Les fournisseurs de produits, d'équipements ou de services.

2 grands acteurs de la naval

Les secteur de la construction navale demeure un marché très concentré, avec deux acteurs prépondérants :

  • DCNS, spécialisé dans l'industrie navale de défense,
  • et STX France SA.

D'autres chantiers français tels que Piriou, CMN Group, Ocea, etc., globalement très chargés, composent le reste du panorama de la navale française.

Surfez...

... sur le site du Cluster Maritime Français : vous y trouverez une liste des chantiers navals en France (construction, réparation, déconstruction / démantèlement, refit, etc.).  

De l'emploi partout en France

Où exercer ?

La France possède, en Europe, l'une des côtes maritimes les plus longues. Les chantiers navals sont positionnés sur le littoral (chantiers navals de Saint-Nazaire, Lorient, etc).

Les ensembliers (co-traitants, fournisseurs d’équipements ou de services), sont en majorité des TPE et PME. Ils sont, quant à eux, implantés aussi bien sur le littoral dans les bassins industriels de construction navale, qu’au cœur des territoires partout en France. La filière navale française est l'une des filières industrielles intégrant le plus de fabrications nationales.

L'Île-de-France, les Pays de la Loire, la région Provence-Alpes-Côtes d'Azur et la Bretagne concentrent le plus grand nombre d’établissements.

Dans ces régions, l’industrie navale a un poids considérable dans les économies locales.

Ce sont aussi les régions-clés du développement des énergies marines renouvelables (EMR) en France. Un marché qui constitue l’un des leviers clés de la croissance de la filière navale.

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)

Chiffres-clés

L'industrie navale française, c'est...

  • 42 000 emplois directs
  • 550 entreprises ayant des savoir-faire spécifiques industriels et maritimes
  • 9,5 milliards d'euros de chiffres d'affaires
  • Les chantiers navals exportent 95 % de leur production dans le secteur civil et 35 % dans le secteur de la défense.

Classement

La France se place au 2ème rang européen et au 6ème mondial.

Source : Rapport d'activité du GICAN 2016 -2017

La construction d'un paquebot...

... nécessite, sur une durée comprise entre deux et trois ans, plusieurs millions d'heures de fabrication, mais également de l'ordre d'un million d'heures d'études

Une centaine de métiers doivent se coordonner pour réaliser notamment plusieurs dizaines de milliers de mètres carré de locaux publics, 2 000 kilomètres de câbles ou plusieurs centaines de kilomètres de tuyaux et de gaines de ventilation !

Source : Rapport d'étude GICAN 2016 - 2017

LEXIQUE

* TPE : Très Petites Entreprises (moins de 20 salariés)

PME : Petites et Moyennes Entreprises (entre 20 et 250 salariés)

ETI : Entreprises de Taille Intermédiaire (entre 250 et 5 000 salariés) 

Pôle emploi

A l'abordage !

Vous souhaitez travailler dans les chantiers navals de Saint-Nazaire ? Des ateliers d'une demi-journée sont proposés par Pôle emploi deux fois par semaine. Inscrivez-vous auprès d'un conseiller Pôle emploi ou en téléphonant au 3949.

Vous pourrez mieux connaître la filière navale et ses métiers, réfléchir avec votre conseiller à des solutions de formation, réaliser des stages... N'hésitez plus !

POUR ALLER PLUS LOIN

Visionnez sur l'Emploi Store la web conférence sur les métiers de la mer. Vous y découvrirez les nombreuses perspectives d’emploi qui existent, avec ou sans formation !