Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Contrats spécifiques - Alternance - saisonniers

L'alternance en écoles de commerce

Nombreuses sont les écoles supérieures de commerce qui proposent des cursus en alternance (cursus alliant formation théorique et travail en entreprise). Une formule qui séduit de plus en plus d'étudiants : la possibilité pour eux d'avoir une expérience professionnelle, tout en réduisant leurs frais de scolarité. Objectif : pouvoir s'insérer plus facilement dans la vie professionnelle.

Les écoles de commerce

Egalement appelées business schools, les écoles de commerce sont des établissements privés d’enseignement supérieur, proposant diverses formations (initiale ou continue) de commerce et de management.

Certaines formations délivrent un diplôme visé par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, d'autres un titre inscrit au Répertoire national de la certification professionnelle.

Au programme, l'enseignement en écoles de commerce permet :

  • d'acquérir de solides connaissances en gestion, management, marketing, commerce.
  • d'avoir une ouverture vers l'international. Des programmes proposés aux étudiants leur permettent de suivre leur cursus à l’étranger. Un atout de taille !
  • de se professionnaliser plus rapidement. De nombreux professionnels participent à la formation aux côtés des enseignants des écoles. De plus, les écoles de commerce ont tissé des liens forts avec le milieu socio-économique, ce qui permet d’adapter les contenus des formations aux attentes des employeurs. Par ailleurs, ces programmes intègrent le plus souvent une période obligatoire de stages en entreprises.

 

Comment entrer dans une école de commerce

1. La prépa : une voie royale vers les grandes écoles

L’intégration se fait sur concours. Les frais de scolarité varient, mais restent onéreux. Certaines écoles dispensent les étudiants boursiers des frais de scolarité. De plus en plus d’étudiants financent leur cursus en l’effectuant en apprentissage : ils ne payent pas de frais de scolarité et sont rémunérés par l’entreprise.

2. Les écoles post-bac

La formation s'effectuent en 4 ou 5 ans.

Les écoles post-bac peuvent être intégrées sur concours, comprenant des épreuves écrites et orales. Certaines proposent des sessions de recrutement dès le début de l’année.

3. Les programmes « Bachelor »

Un accès sur concours, après le baccalauréat pour un cursus de 3 années.

4. Les admissions parallèles

Profils : des diplômés Bac +2 à Bac +4, qui décident d'intégrer une école de commerce. 

2 niveaux d'entrée sont possibles :

  • en 1ère année (avec un Bac +2)
  • en 2ème année (Bac +3, +4).

 

Une fois admis, les étudiants peuvent opter pour une formule en apprentissage.

Les différentes formules

Seule condition pour choisir l'alternance : trouver un employeur qui accepte de prendre un étudiant sous contrat. Les étudiants sont nombreux, et la concurrence est rude ! D’où l’importance de l’aide apportée par l’école. Tous les établissements sérieux disposent d’un bureau regroupant les offres et d’un responsable des apprentis. Les stages réussis sont aussi souvent l’occasion d'être embauché au sein de l'entreprise à l'issue du stage, en cas de création de poste.

3 types de contrat peuvent être proposés

Envisager un cursus en alternance présente un réel avantage financier, car les écoles de commerce sont parmi les formations les plus chères de l'enseignement supérieur. L’entreprise d’accueil prend en charge les frais de scolarité et l’étudiant perçoit un salaire (somme variable, selon l’âge et la durée du contrat).

Témoignage

« L’intérêt d’un apprentissage de longue durée, c’est évidemment d’apprendre beaucoup plus vite, en étant complètement immergé dans des situations concrètes, ce qui nous pousse à être tout de suite beaucoup plus impliqué, beaucoup plus responsable. », nous confie Fatim Alaoui, étudiante à l'EDHEC (voir notre vidéo).

« Mon entreprise a payé mes frais de scolarité à mon école de commerce, et en même temps, je suis rémunérée comme un salarié de l’entreprise. Je pense que l’apprentissage me permettra d’avoir des opportunités réelles sur le marché du travail, premièrement au sein de l’entreprise dans laquelle je suis, mais aussi auprès d’autres entreprises qui recherchent des profils qui ont déjà eu une première expérience professionnelle. »

Les débouchés professionnels sont nombreux, principalement dans les secteurs du commerce et de la vente, de l'administration et de la gestion, de l’audit et des finances, ou encore de la banque et des assurances. 

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)

Le Dossier - Alternance, épisode 1