Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
La franchise

Sautez le pas, devenez franchisé !

Chaque année, des milliers d'entrepreneurs réalisent leur rêve d’indépendance en créant une franchise. Cependant, devenir franchisé n'est pas une mince affaire, du choix du réseau à intégrer aux informations juridiques à vérifier… L’aventure vous tente ? Point sur les informations à connaître pour mener à bien votre entreprise.

La franchise est une pratique commerciale très répandue.
Le principe est simple : une entreprise existante (le franchiseur) accorde à une autre entreprise (le franchisé) le droit de commercialiser ses produits et/ou services, sous condition que le franchisé respecte le concept qu'il a mis en place.

Le franchisé tire ainsi parti de l’expérience que l’enseigne a acquise au fil des années. Nul besoin de dépenser des coûts astronomiques en recherche et développement, ou de travailler sur l’aspect visuel du point de vente ! Tout a été pensé, étudié et expérimenté par le franchiseur.

Il exploite le savoir-faire, l’image de marque et la notoriété de l’enseigne. Il bénéficie de conseils et d’une formation permanente sur les produits, les techniques commerciales, les outils informatiques utilisés dans le cadre de son activité, etc. Qui plus est, il est propriétaire de son entreprise, et est juridiquement indépendant.

La franchise paraît être une formule simple et efficace, où les risques liés à la création d’entreprise sont très limités. Penchons-nous sur les éléments que vous devez connaître avant de sauter le pas.
 

Une formule commerciale qui séduit

En 2012, la France comptait 65 059 franchisés, soit près de 3 000 entrepreneurs de plus par rapport à 2011 (source : Observatoire de la franchise) ! Un chiffre qui n'a cessé de croître d'année en année.

Au palmarès des secteurs d'activité les plus plébiscités : l'alimentaire, avec 12 062 franchisés en 2012. Les commerces spécialisés connaissent également un franc succès : 8 199 entrepreneurs. Viennent ensuite l'automobile puis l'équipement à la personne (habillement, bijouterie, chaussures, maroquinerie, ...), respectivement 7 365 et 7 325 franchisés. La coiffure et esthétique et les services à la personne conservent une bonne position (6 441 et 4 295).

Autant dire que la franchise attire ! L'une des raisons à cet engouement : elle est accessible à tous. Comme nous l'explique Rose-Marie Moins, responsable Formation et Promotion de la Fédération Française de la Franchise (FFF), « il n'y a de profil particulier pour devenir franchisé. D'ailleurs, 75% des franchisés sont d'anciens salariés. Beaucoup profitent parfois d'une période d'inactivité, souhaitée ou forcée, pour rebondir, créer leur entreprise et choisir la franchise comme une formule plus sécurisé pour entreprendre. »

Autre avantage : elle offre une large palette de choix, de la restauration à l'immobilier en passant par le bâtiment ! Vous pourrez avoir un aperçu des secteurs d'activité en consultant des sites Internet spécialisés : l'Observatoire de la franchise, par exemple, met à disposition un annuaire, où sont répertoriés les secteurs porteurs. Sur www.toute-la-franchise.com, vous pourrez réaliser vos recherches par critères (selon votre apport personnel, la ville d'implantation, etc.).

Cependant, avant de faire votre choix, vous devrez passer par quelques étapes préliminaires. Suivez le guide !

Les 7 étapes clés

Les différentes étapes qui jalonnent le parcours d'un franchisé sont semblables à celles du créateur d'entreprise indépendant, mais simplifiées grâce à l'aide du franchiseur.

Etape n° 1 : Réalisez un bilan personnel

Avant d'entamer toute démarche, il est important de faire un point sur le plan personnel et professionnel. Cette phase d'introspection vous permettra d'être au clair avec vos motivations, et de voir si vos objectifs professionnels sont compatibles avec votre vie personnelle.

Pour quelles raisons désirez-vous vous lancer dans la franchise? Quelles sont vos aspirations ?

Quelles sont les compétences, savoir-faire et savoir-être que vous avez développés tout au long de votre carrière ou lors de vos activités extra-professionnelles ? Quels sont vos atouts ? Vos faiblesses ? Vous déterminerez ainsi les compétences que vous pourrez mettre en oeuvre dans votre nouvelle activité, et celles que vous aurez à développer, par le biais d'une formation par exemple.

Autre élément important à prendre en compte dans votre analyse : votre entourage. Votre famille serait-elle prête à vous suivre ? Passer d'un statut de salarié à celui de chef d'entreprise constitue un changement de taille ! Nouvelles responsabilités, charge de travail plus élevée, moins de temps pour vous divertir (vacances, jours de congé, ...), stress, modification de votre mode de vie (déménagement éventuel, ...). Des bouleversements en perspective, autant dans votre vie quotidienne que professionnelle ! Avoir le soutien de votre entourage vous aidera à ne pas baisser les bras et à maintenir le cap. 

Etape n°2 : Disposez-vous d'un apport financier ?

Ce critère est un élément essentiel pour se lancer, parfois même déterminant dans le choix d'une franchise. Vous devez avoir un minimum de fonds propres. Si vous n'en disposez pas, renseignez sur les emprunts possibles (auprès d'une banque, famille, amis...) et les aides institutionnelle et associative.

Certaines enseignes vous demanderont de ne fournir aucun apport personnel, d'autres exigeront que vous versiez des droits d'entrée, des royalties, une redevance publicitaire, etc. Le coût d'adhésion varie selon l'enseigne et le secteur d'activité.

Parmi ces secteurs d'activité, vous trouverez 3 types de franchise, définis selon un arrêt de la Cour de justice des communautés européennes (28 janvier 1986, Pronuptia) :

  • les franchises de distribution

« Le franchisé se borne à vendre certains produits dans un magasin qui porte l’enseigne du franchiseur. »
Il s'agit bien souvent de secteurs d'activité liés au commerce de détail.

  • les franchises de service

« Le franchisé offre un service sous l’enseigne, le nom commercial voire la marque du franchiseur, et en se conformant aux directives de ce dernier. »
Exemple : locations de véhicules, hôtellerie.

  • les franchises de production

« Le franchisé fabrique, lui-même, selon les indications du franchiseur, des produits qu’il vend sous la marque de celui-ci. »
Exemple : secteur du mobilier, alimentaire.
Vous pouvez trouver des formes mixtes (exemple ici : production et distribution).

Que choisir ?

Les franchises de service sont les plus abordables. Les franchises de commerce, quant à elles, sont plus gourmandes en capitaux, notamment dans le secteur de l'alimentaire et de la restauration. Elles nécessitent en effet des locaux conviviaux et bien situés (en zone commerciale, centre villes, ...).

Informez-vous sur le site http://www.toute-la-franchise.com.

A partir de ces éléments, vous pourrez vous faire une idée du budget moyen à investir. 

Etape n°3 : Déterminez votre secteur d'activité

 

Choisissez un domaine avec lequel vous avez le plus d'affinité. La franchise est l'occasion d'être votre propre patron, mais également d'assouvir une passion !

Profitez de cette opportunité pour vous reconvertir si vous en rêviez ! Renseignez-vous sur les compétences à mettre en oeuvre. Une formation est parfois nécessaire, notamment si vous optez pour un métier technique.

Etape n°4 : Sélectionnez un ou plusieurs franchiseurs

Prochaine étape : identifier les franchiseurs et effectuer une série de recherches sur eux. Glanez des informations sur Internet, dans les salons professionnels (Franchise Expo Paris, Top Franchise Méditerranée), dans les revues de presse, auprès des associations, etc. Vous pourrez évaluer les chances de succès des réseaux. N'hésitez pas à vous rendre sur le terrain à la rencontre d'autres franchisés de l'enseigne pour obtenir des témoignages.

Prenez le temps de mener ces enquêtes. Après la signature du contrat de franchise, vous établirez un partenariat sur cinq à sept ans...

La loi Doubin : de la transparence avant tout engagement

Vous avez sélectionné votre franchiseur ? Prenez contact avec lui, afin qu'il vous remette le Document d’Informations Précontractuelles (DIP).

Conformément à l'article L330-3 du Code du commerce, « toute personne qui met à la disposition d'une autre personne un nom commercial, une marque ou une enseigne, en exigeant d'elle un engagement d'exclusivité ou de quasi-exclusivité pour l'exercice de son activité, est tenue, préalablement à la signature de tout contrat conclu dans l'intérêt commun des deux parties, de fournir à l'autre partie un document donnant des informations sincères, qui lui permette de s'engager en connaissance de cause ».

Ainsi, la loi Doubin du 31 décembre 1989 oblige les franchiseurs à mettre à disposition des candidats franchisés un DIP. Ce document contient des informations qui permettront aux futurs franchisés de prendre leur décision, en connaissance de cause (« la carte d'identité » de l'entreprise, l'état et les perspectives de développement du marché concerné, l'importance du réseau d'exploitants, etc).

Les informations doivent être communiquées vingt jours minimum avant la signature du contrat, ou, le cas échéant, avant le versement de toute somme d'argent.

Le non-respect de cette obligation entraîne la nullité du contrat. 

Etape n°5 : Bâtissez un business plan

Informations en poche, vous devrez construire votre business plan. Objectif : connaître la faisabilité de votre projet et peser vos chances de retour sur investissement ! Ce document est destiné à vos partenaires (franchiseur, banquier,...). Il comprend notamment un plan de développement de votre projet et les prévisions financières sur une période déterminée (pour les 3 ou 5 ans à venir). Vous devrez réaliser une étude de marché ainsi qu'un Compte de résultat Prévisionnel. Ces informations vont vous permettre de savoir si vous pourrez couvrir les charges de l'entreprise, assurer le remboursement de vos emprunts et dégager des bénéfices.

Dans cette étape, il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel (expert-comptable, association, etc.).  

Etape n°6 : Choisissez l'emplacement de votre local et votre statut juridique

Le franchiseur accepte votre proposition de partenariat ? A vous de trouver l'emplacement de votre local, tout en tenant compte de la visibilité, du trafic, de la concurrence, … Un choix stratégique à faire !

Pensez également à choisir votre statut juridique (SA, SARL, EURL, …). Souhaitez-vous vous associer avec un ou plusieurs partenaires, ou préférez-vous créer une entreprise individuelle ? Plusieurs autres critères sont à prendre en compte (besoins financiers, régime fiscal, etc.). Faites-vous conseiller par un expert-comptable. 

Etape n°7 : S'engager dans un réseau de franchise

Prêt à vous lancer ? Il ne vous reste plus qu'à signer le contrat de franchise.

Ce document vous engage à respecter un certain nombre d'obligations envers le franchiseur, et réciproquement. Sont notamment précisés :

  • pour le franchiseur : la mise à disposition de la marque et de l'enseigne, la transmission du savoir-faire et l'évolution de ce savoir-faire, les procédés commerciaux, l'assistance technique, la zone d'exclusivité territoriale, ... ;
  • pour le franchisé : le versement d'une somme, correspondant au droit d'entrée, ainsi que le reversement de royalties. De plus, il est tenu de respecter les conditions d'utilisation de la franchise (utilisation du concept, des symboles, de la charte graphique, les procédés de délivrance du service pour les franchises de service, la confidentialité détaillée dans la clause de non-concurrence, la clause d'exclusivité d'approvisionnement...) ;
  • pour les deux parties, les conditions de renouvellement, de résiliation et de cession du contrat.

La franchise, un gage de réussite?

Selon certaines rumeurs, le taux de réussite en franchise serait bien supérieur à celui de la création en commerce indépendant : 80% contre 50%. L'Association Franchise et Transparence (AFT) dément ces chiffres. Il n'existe actuellement pas de statistique, ni d'études récentes sur lesquelles s'appuyerToute création d'entreprise inclut toujours une part de risque. 

N'oubliez pas que le succès ne dépend que de vous (vos compétences commerciales, vos qualités de gestionnaires, etc.). Le franchiseur vous fournira tous les éléments de base pour conduire votre entreprise mais vous seul serez à même de bâtir votre propre réussite. 

Consultez l'article « Choisir sa franchise : les erreurs à éviter », qui vous livre de précieux conseils pour éviter les pièges!

Pour de plus amples informations...

Des sites d'informations à consulter :

Un magazine à lire :

Sur franchise-magazine.com, retrouvez toute l'actualité, les chiffres-clés, des conseils pour vous lancer, etc.  


Un rendez-vous à ne pas manquer !

Participez à l'un des deux grands salons dédiés à la franchise.

Consultez les sites web pour connaître les dates.

Publié le 8 February 2016