Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Hôtellerie - restauration

Lancez-vous dans l'hôtellerie!

Étroitement lié au développement de l'industrie touristique, le secteur de l'hôtellerie est un acteur majeur dans l'économie française. Les offres d'emploi y sont nombreuses. Focus sur un secteur dynamique.

Selon l’article 1 de l’arrêté du 14 février 1986, l’hôtel de tourisme est un établissement commercial offrant un service d’hébergement payant à une clientèle de passage ou à une clientèle qui effectue un séjour à la journée, à la semaine ou au mois, mais qui n’y élit pas domicile.

L’hôtel peut être exploité toute l’année et peut offrir un service de restauration. Il est dit « hôtel saisonnier » lorsque son exploitation n’est effective qu’une partie de l’année.

Les hôtels de tourisme sont distingués selon le degré de confort et le niveau de service qu’ils proposent à la clientèle (informations touristiques, activités sportives, animation, centres de remise en forme, salles de conférence, …). En France, ils sont classés par un système d’étoiles, allant de zéro à cinq, la cinquième étoile étant attribuée depuis la réforme du parc hôtelier de 2009 ; la catégorie d’hôtel cinq étoiles prend en compte des critères liées notamment au confort, à l’hygiène, à l’accès aux nouvelles technologies, à l’accessibilité et introduit la notion de développement durable.

Les labels viennent compléter la classification par étoiles (HOTELcert, …).

Des hôtels adaptés à chaque besoin

L’hôtellerie, déclinée sous de nombreuses formes, regroupe toute sorte d’établissements, répondant à des besoins variés (budget, environnement, …).
Des hôtels économiques, de type « Hôtel F1 », aux complexes hôteliers, des palaces proposant des chambres et des suites de grandes dimensions, luxueusement décorés, aux châteaux-relais, offrant un cadre de charme, le choix est vaste !

Les chaînes d’hôtels constituent la part la plus importante du marché hôtelier. Sont comprises les chaînes hôtelières intégrées (des établissements hôteliers regroupés sous une même enseigne et standardisés, c’est-à-dire disposant de la même décoration, des mêmes prestations, etc.) et les chaînes d’hôtels volontaires (des hôtels indépendants regroupés sous une même enseigne pour une meilleure commercialisation, type « Logis de France »).

L’hôtellerie de plein-air (le camping) s’est également développée ces dernières années. Formule de vacances de plus en plus prisée, le secteur propose un large choix de prestations et d’offres locatives pour répondre à une demande croissante.

Résidences hôtelière, hôtels-clubs, hôtels resort… il existe de nombreux établissements, ce qui laissent de bonnes perspectives d’emploi en France et à l’étranger. Réceptionniste, femme de chambre ou encore concierge… à vous de choisir !

Aperçu des métiers de l’hôtellerie

Sourire et accueil chaleureux au rendez-vous

Réceptionniste, night auditor (ou réceptionniste de nuit), assistant de réception, responsable de réservation en hôtellerie, …
Ces professionnels accueillent et renseignent les clients sur les conditions de séjour (disponibilité des chambres, tarifs, …). Ils effectuent les tâches administratives (réservations, planification, traitement de courrier, …) et comptables (facturation, encaissement, …).

Dans les hôtels de grand standing, bagagistes, grooms, chasseurs, portiers sont présents pour accueillir la clientèle et mettre leurs services à disposition, sous la direction du concierge.

Vous trouverez de plus amples informations en consultant les fiches métiers. Les métiers de l'accueil correspondent à la fiche ROME G1703

La propreté au cœur des établissements

Responsable de la propreté des étages, la femme de chambre et le valet de chambre ont en charge l’entretien des chambres, des salles de bains et des parties communes de l’établissement. Dans les grands hôtels, ils travaillent sous la responsabilité d’une gouvernante.

Commis d’étage, aide-gouvernant, chef-gouvernant, responsable d’étage, … constituent le personnel d’étage. Pour plus d’informations, consultez la fiche ROME G1501.

Gérer et manager


Le directeur d’hôtels supervise, coordonne toutes les activités de son établissement et gère ses équipes (planning, recrutement du personnel, formation, …). Véritable commerciale, il cherche à attirer une clientèle toujours plus nombreuse et effectue la promotion de son établissement (participation à des salons professionnels, offres tarifaires alléchantes, …).
Il est souvent épaulé dans son activité par des assistants ou adjoints.

Si vous êtes intéressé par les métiers de la gestion et du management en hôtellerie, consultez la fiche ROME G1402.

Les conditions pour exercer

Chaque métier contribue à l’image de l’hôtel. Sourire, attention, sens de l’écoute, disponibilité sont des qualités essentielles pour exercer dans ce secteur. De bonne présentation, vous devez aimer le contact avec le client et avoir une élocution parfaite. Vous serez amené à rencontrer des clients de tout horizon. L’anglais courant est indispensable, et la connaissance d’autres langues étrangères un atout en plus.

Votre mission : rendre agréable le séjour des clients en veillant quotidiennement à leur confort et à leur bien-être. Devant une concurrence rude, la satisfaction client est au cœur des priorités, et la fidélisation client un enjeu majeur.

Les charges de travail sont irrégulières et dépendent du taux d'occupation de l'hôtel. Afin d’y faire face, endurance, rigueur et sens de l’organisation sont requis ! Vous devez également savoir travailler en équipe. Pour certains métiers, il est conseillé de bien maîtriser l'outil informatique pour la gestion des chambres ou encore les réservations.

Exercer dans l’hôtellerie demande de la disponibilité et de l’investissement. Les métiers sont exigeants : la plupart des établissements hôteliers sont ouverts tout au long de l’année, 24h/24, 7j/7. Le travail est organisé en roulement, les horaires sont décalés. Vous travaillez les week-ends, les jours fériés, et devez être présent pendant les périodes de hautes saisons. Les salaires sont constitués d’un minimum garanti SMIC hôtelier.

La formation

Il est conseillé de disposer d'une formation (« BTS Hôtellerie-restauration », « CAP services hôteliers », …) ou d'avoir une première expérience professionnelle (accueil, ...).
Si vous avez un baccalauréat généraliste et souhaitez continuer vos études dans l’hôtellerie, vous devrez suivre une année de remise à niveau, suivie de deux années de formation. Consultez le site de l’Onisep pour avoir une liste des établissements.

Il est par ailleurs très important que vous choisissiez bien vos stages durant votre formation, afin de valoriser vos expériences professionnelles lors de vos entretiens de recrutement.

Les évolutions de carrière

Vous gravissez petit à petit les échelons. L’expérience terrain est un passage obligé, avant d’évoluer vers des postes à responsabilité. En fonction de votre travail et de votre motivation, vous pouvez progresser rapidement. Vous pouvez également évoluer par le biais de formations complémentaires tout au long de votre carrière.
Enfin, des opportunités d'emploi à l’étranger sont à saisir si vous désirez changer d’horizons !

De multiples offres à votre disposition

L’hôtellerie est un secteur marqué par la saisonnalité. Contrats à durée déterminée et emplois à temps partiels sont fréquents en période de haute saison touristique, mais le secteur recrute également tout au long de l’année ! Les grands groupes hôteliers, ainsi que de nombreux établissements disposent de site Internet, où sont publiées les offres d’emploi. Vous pourrez y déposer directement votre candidature.

Vous pouvez également consulter les offres sur pole-emploi.fr :

- Les métiers d'accueil en hôtellerie :


- Les personnels d'étage en hôtellerie :


- Gestion et direction :

 

N’hésitez pas à jeter un œil sur les sites spécialisés :


Enfin, si vous rêvez de vous envoler pour l’étranger, vous trouverez sur le Portail européen sur la mobilité de l’emploi (EURES) une mine d’informations sur les différentes démarches pour chercher un emploi, des informations sur le marché du travail du pays ciblé, etc. Rendez-vous également sur Pôle emploi international où vous pourrez accéder aux offres d’emploi.

 

Publié le 26 February 2015