Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Créer sa start-up

Les couveuses d'entreprises

Vous souhaitez tester votre projet « grandeur nature » avant de créer votre entreprise ? C'est possible avec les couveuses d'entreprises ! Ces dispositifs d'accompagnement permettent au porteur de projet de vérifier, avant de se lancer, que son projet est viable.

Le principe

Apprendre à entreprendre

  • Les couveuses d'entreprises proposent des formations individuelles ou collectives, et des conseils quotidiens de spécialistes pour se former et apprendre le métier d'entrepreneur ;

Sécuriser le projet

  • Les « entrepreneurs à l'essai » ont la possibilité de tester leur projet en toute sécurité grâce à un hébergement juridique.

L'entrepreneur accompagné (le « couvé ») prospecte, vend ses produits et facture ses prestations avec le numéro de SIRET de la couveuse, sans avoir besoin de s'immatriculer.

Chaque porteur de projet dispose de son propre compte et utilise cet argent comme il le souhaite. La couveuse perçoit les règlements des prestations des entrepreneurs hébergés (elle prélève 10% du CA).

Être accompagné

  • L’accompagnateur et l’entrepreneur accompagné déterminent ensemble un programme d'entretiens réguliers.

Limiter les risques

  • La couveuse dispose d’un contrat particulier visant à couvrir l’entrepreneur  : le Cape (Contrat d’appui au projet d’entreprise). L’entrepreneur à l’essai signe un Cape. Ce contrat, écrit, permet au futur créateur d'entreprise de conserver son statut antérieur et ses revenus sociaux pendant toute la durée de l'accompagnement.

Développer son réseau

  • La couveuse met à disposition un réseau d’appui et l’introduit auprès d'autres entrepreneurs.

Le contrat d'appui au projet d'entreprise (CAPE)

Le CAPE est un contrat écrit par lequel une société ou une association s’engage à fournir à un porteur de projet un programme de préparation à la création ou reprise d'entreprise et à la gestion d'une activité économique

Le contrat d'appui au projet d'entreprise (Cape) n'est pas un contrat de travail, mais un dispositif d'aide pour les créateurs et repreneurs d'entreprise.

Il a été mis en place dans le but de :

  • définir contractuellement le contenu de l’appui au projet d’entreprise tout au long de la durée du dispositif, ainsi que les moyens techniques, matériels ou autres, et les méthodes qui seront mises en œuvre nécessaires à l'accomplissement du programme de préparation.
  • apporter de la sécurité aux engagements que les parties prennent entre elles et vis-à-vis des tiers.

Le Cape doit permettre :

  • d'étudier la faisabilité d'un projet,
  • de mettre en oeuvre toutes les conditions de réalisation du projet,
  • de réaliser des actes préparatoires à la création/reprise d'entreprise,
  • d'appuyer le développement de l'activité de la jeune entreprise.

Pour bénéficier du Cape, vous devez :

  • être porteur d’un projet de création ou reprise d’entreprise,
  • être demandeur d'emploi,
  • ne pas être salarié à temps plein,
  • être bénéficiaire d’un minimum social : RSA, ASS, API.
  • Sont également éligibles au Cape : les dirigeants associé unique d'une société (EURL, SASU).

Comment ?

  • Le Cape est conclut obligatoirement par écrit entre le porteur de projet (le « couvé ») et la couveuse d'entreprise (« l'accompagnant »).
  • Durée maximale du dispositif : 12 mois, renouvelable 2 fois.

Pour plus d'informations sur le Cape, consultez le site de l'APCE.

Quelles sont les démarches pour intégrer une couveuse ?

Rendez-vous à une réunion d’information pour découvrir le dispositif.

Vous devrez par la suite remplir un dossier présentant votre projet. Votre dossier passera devant un comité de sélection, qui décidera de votre intégration ou non dans la couveuse.

Où trouver une couveuse ?

Consultez le site http://www.uniondescouveuses.com/

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)

Créer sa start-up !