aller au contenu

  • Lundi 22 décembre 2014
  • Plan du site

Page précédente

Pourquoi et comment faire un bilan de compétences ?

Les métiers évoluent, vos attentes professionnelles aussi. Pour changer de branche d’activité, évoluer dans votre entreprise, retrouver un emploi ou simplement faire le point, le bilan de compétences est souvent une étape utile. Il permet d’identifier vos connaissances, votre savoir-être et votre savoir-faire, et vous donne des pistes pour construire votre avenir professionnel.

Vidéo focus bilan de compétences

Le bilan de compétences permet d’identifier vos connaissances, votre savoir-être et votre savoir-faire, et vous donne des pistes pour construire votre avenir professionnel.

Qu’est-ce que le bilan de compétences ?

C’est un protocole d’évaluation, mené par un consultant spécialisé, qui se déroule en trois phases :

  • Une phase préliminaire : pour définir vos besoins, et vous présenter les méthodes et techniques utilisées lors de l’évaluation.  
  • Une phase d’investigation : pour analyser vos motivations, identifier vos compétences et déterminer vos possibilités d’évolution professionnelle.  
  • Une phase de conclusion : pour établir un projet professionnel réaliste et prévoir les étapes de sa mise en œuvre.
A la fin du bilan, vous recevrez un document de synthèse accompagné des résultats détaillés de l’évaluation.

Enfin, sachez que la déontologie des centres de bilan est très stricte : sauf indication contraire de votre part, les résultats de votre bilan resteront confidentiels.

Pourquoi faire un bilan de compétences ?

Pour « faire le point »

Vous ressentez le besoin de faire une pause pour réfléchir à votre passé et mieux vous projeter dans l’avenir ? Vous avez une décision importante à prendre concernant votre carrière ? Vous désirez changer d’environnement professionnel ?
Profitez d’un avis qualifié !

Pour vous aider à traverser une période difficile

Vous êtes ennuyé, démotivé, vous manquez de perspectives ? Vous vous êtes trop sévèrement remis en question ou avez vécu trop d’échecs ?
Dépassez ce sentiment pour aller à nouveau de l’avant !

Pour vous aider à traverser une période de transition

Votre environnement professionnel change et vous ressentez le besoin de trouver une nouvelle identité ? Vous vous demandez quels nouveaux savoirs vous devriez acquérir pour assurer vos nouvelles fonctions ?
Un bilan constitue une base solide sur laquelle vous appuyer !

Que vous apporte le bilan de compétences ?

Tout d’abord, une meilleure connaissance de soi, puisque le bilan de compétences implique une démarche d’introspection et d’analyse objective de vos compétences.

Le bilan de compétences aboutit aussi à une meilleure connaissance de l’environnement et des possibilités professionnelles qui vous sont offertes.

Bien sûr, les résultats, en termes de projet professionnel, varient selon les bénéficiaires : une personne en recherche d’emploi, un salarié souhaitant progresser dans son entreprise, un autre désirant changer de secteur d’activité, n’auront pas les mêmes attentes. On retrouve toutefois certains éléments communs :

  • Une confiance en soi renforcée : vous comprenez les raisons de vos échecs passés et pouvez désormais les surmonter, vous découvrez en vous des ressources inattendues, des compétences dont vous n’aviez pas conscience auparavant.  
  • Une autre image du rapport au travail : vous discutez de vos rêves d’enfant, devenus inaccessibles ou obsolètes. Vous apprenez à tourner la page et passez à des objectifs moins idéalistes. Vous êtes prêt à construire à partir de votre situation actuelle.
  • La construction d’un projet professionnel clair et réaliste : vous imaginez les grandes lignes de votre avenir sans vous enfermer dans une vision cadrée et définitive, vous êtes ouvert à l’inconnu et prêt à saisir les nouvelles opportunités.

Le bilan de compétences est parfois l’occasion de donner une nouvelle orientation à sa vie professionnelle : commencer de nouvelles études, entreprendre une démarche de Validation des Acquis de l’Expérience, changer de branche ou monter sa propre entreprise…

Dans d’autres cas, il s’agira de travailler sur des choses plus fines, d’accompagner une évolution plutôt qu’une révolution. Le bilan de compétence est aussi un outil de maturation professionnelle.

Comment y accéder ?

Pour les demandeurs d’emploi

Vous pouvez  participer à différends types d’évaluations, plus pratiques, pour vérifier que vos compétences correspondent à celles recherchées par les employeurs ou que l’emploi vers lequel vous vous dirigez vous convient :

  • L’Evaluation des Compétences et des Capacités Professionnelles : vous êtes en situation professionnelle reconstituée et utilisez des matériels spécifiques à votre métier.
  • L’Evaluation en Milieu de Travail : placé en situation professionnelle réelle, vous réalisez des tâches concrètes pour découvrir les conditions d’exercice du métier envisagé.
  • L’Evaluation en Milieu de Travail Préalable au Recrutement : sous la responsabilité d'un tuteur, vous faites valoir vos compétences par rapport à une offre déposée à Pôle emploi.
Orientées vers des finalités plus concrètes et immédiates que les bilans de compétences habituels, ces méthodes d’évaluation ciblent essentiellement des métiers spécifiques.

Pour les salariés

Pour bénéficier d’un congé de bilan de compétences, vous devez adresser une demande à votre employeur au moins 60 jours avant la date de votre premier entretien. Voici les conditions à remplir :

  • Pour les salariés en CDI : activité salariée d’au moins 5 ans (et d’au moins 12 mois dans votre entreprise actuelle).  
  • Pour les salariés en CDD : activité salariée d’au moins 24 mois durant les 5 dernières années (dont 4 mois au cours des 12 derniers mois).  
  • Pour les intérimaires : activité salariée d’au moins 5 ans (6 084 heures) dont au minimum 1 600 heures au cours des 18 derniers mois dans l’entreprise auprès de laquelle vous effectuez votre demande, ou 3 200 heures d'intérim sur les 36 derniers mois dont 1 600 heures dans l'entreprise auprès de laquelle vous effectuez votre demande.
Votre employeur dispose d’un délai de 30 jours pour accorder, ou reporter (dans la limite de 6 mois), ledit congé.

Une demande de prise en charge des dépenses liées à ce congé peut être déposée auprès de l’OPACIF (Organisme Paritaire Agréé au titre des Congés Individuels de Formation).

Comment le préparer ?

Bien choisir son prestataire

Exigez un entretien individuel préalable avec votre futur conseiller et vérifiez que votre interlocuteur instaure une situation d’écoute et de conseil, sans jugement de valeur.

Préférez un centre de bilan situé à proximité de votre domicile ou sur votre trajet de travail : mieux vaut investir votre énergie dans les entretiens plutôt que dans les déplacements !

Prendre le temps de réfléchir

Préparez bien vos questions et remarques avant chaque entretien personnalisé. Décrivez et expliquez votre parcours professionnel. Précisez clairement ce que vous recherchez à travers le bilan de compétences, quels sont vos projets.

Nos conseils

N’ayez pas peur du mot « évaluation » ! Il ne s’agit pas de vous juger, mais de vous aider.

Si le bilan de compétences est une demande de votre employeur, ne le prenez pas comme une remise en cause de vos compétences, bien au contraire ! Ce bilan s’inscrit probablement dans le cadre d’un plan de formation de l’entreprise, et peut vous permettre d’obtenir un poste plus adapté à vos compétences, voire même une promotion interne.

N’en attendez ni trop, ni trop peu ! Si le bilan de compétences peut entraîner un bouleversement de votre vie professionnelle, dans la plupart des cas ce ne sera pas le cas. Il faut simplement rester ouvert d’esprit.

Publié le 15 December 2010

Haut de page


Page précédente