Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
A l'affiche

Quels sont les principaux modes de candidature ?

Réponse à une offre, candidature spontanée, cooptation, recommandation, réseaux sociaux, applications mobiles de l’emploi… Tour d’horizon des principaux modes de candidature pour trouver un emploi.

CV et lettre de motivation : la candidature classique s’enrichit

Où les entreprises recrutent-elles en priorité ?

  • 40 % des recruteurs utilisent les jobboards, c’est-à-dire des sites spécialisés diffusant ou agrégeant des offres d’emploi (RegionsJob, MeteoJob, Keljob, Monster, Cadremploi…),
  • 64 % prêtent attention aux candidatures spontanées1.

Pour ces types de candidature, que ce soit en réponse à une offre d’emploi ou lors d’une candidature spontanée, le duo CV-lettre de motivation reste incontournable. Vous trouverez ci-dessous nos conseils pour vous accompagner dans la rédaction de votre CV rubrique par rubrique ainsi que votre lettre de motivation.

Le contenu attendu pour ces outils n’a pas changé au fil des années, mais la forme s’est enrichie avec les nouvelles technologies. Dans le cadre d’une candidature électronique par mail, la lettre de motivation est parfois remplacée par l’e-mail de motivation, qui doit être explicite, concis et percutant. C’est le premier élément lu par les recruteurs. Il doit donner envie d’ouvrir votre CV en pièce jointe.

Autre nouveauté : il est plus facile de joindre à votre mail un portfolio de vos réalisations professionnelles (documents, photos, vidéos…). L’occasion de présenter un projet sur lequel vous avez travaillé pour illustrer concrètement vos compétences.

 

Recommandation et cooptation : le tiers de confiance

 Vieilles comme le monde, les techniques de recommandation rassurent les recruteurs sur vos compétences. La preuve : 67 % des entreprises disent collecter des candidatures via leurs relations professionnelles ou personnelles 1.

Comment ça marche ?

  • La cooptation consiste en la recommandation de votre profil par un salarié (connaissance personnelle ou professionnelle) d’une entreprise qui vous intéresse.
  • Quant à la lettre de recommandation, elle est le témoignage écrit d’un ancien responsable, collègue ou professeur soulignant vos savoir-faire et qualités professionnelles.

Si vous hésitez à y recourir, sachez que la recommandation est tout sauf un « piston ». Vous avez marqué les esprits dans vos expériences précédentes, et vous ne le devez qu’à vous-même !

Les réseaux sociaux montent doucement en puissance

LinkedIn ou Viadeo pour les réseaux professionnels, Facebook ou Twitter pour les réseaux généralistes : 14 % des entreprises recrutent désormais sur les réseaux sociaux1, utilisant ces médias pour poster ou relayer leurs offres d’emploi. Pour la candidature proprement dite, ils vous redirigeront bien souvent vers le site internet de l’entreprise. Équipez-vous alors d’un CV et d’une lettre de motivation à jour.

Ces réseaux ont en revanche bouleversé la manière de vous présenter. Vous pouvez afficher des liens vers un blog, poster des vidéos, présenter des documents que vous avez réalisés… Autant d’éléments publics que les recruteurs pourront consulter/vérifier après avoir reçu votre candidature.

 

Notes :
1 Étude Pôle emploi, « La place du numérique dans la recherche de candidats par les employeurs » (2017)
 

 

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
Formulaire de recherche d'offres

Offres d'emploi