Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Emploi et handicap

Travailleur handicapé : un accompagnement personnalisé

Vous bénéficiez du RQTH et êtes à la recherche d’un emploi en milieu ordinaire ? L'entretien avec votre conseiller Pôle emploi sera l'occasion de définir votre besoin d’accompagnement (suivi par Pôle emploi, Cap emploi ou tout autre prestataire spécialisé).

Etape 1 : faire reconnaître votre handicap

Milieu ordinaire ou milieu protégé ? 

Vous êtes en situation de handicap, et souhaitez être accompagné dans votre recherche d'emploi ? 1ère étape : faites reconnaître votre handicap

La Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) statue sur votre demande de reconnaissance de travailleur handicapé (RQTH). Elle vous propose également une orientation en milieu ordinaire ou en milieu protégé (ESAT, ...)

Les ESAT (Etablissement de Service et d’Aide par le Travail , ex CAT)

Ce sont des établissements et services médico-sociaux chargés de fournir du travail à des personnes handicapées, qui ne peuvent ni travailler dans une entreprise ordinaire, ni au sein d'une entreprise adaptée, ni exercer une profession indépendante

La CDAPH oriente les personnes handicapées en ESAT lorsqu’elle constate que leur capacité de travail ne leur permet pas de travailler en milieu ordinaire, à savoir :

  • une capacité de travail inférieure à 1/3 de la capacité de travail d’un travailleur non handicapé,
  • ou une capacité de travail supérieure ou égale à 1/3 mais qui nécessite un soutien médical, éducatif, social ou psychologique.

Par ailleurs, les travailleurs exerçant une activité professionnelle en ESAT bénéficient de soutiens médico-sociaux adaptés. Objectif : permettre aux personnes rencontrant des difficultés pour exercer une activité en milieu ordinaire d’accéder à une vie sociale et professionnelle.

Le travail protégé ou les structures d’insertion permettent le passage entre le monde du travail et celui de la maladie. Il constitue un tremplin vers le travail en milieu ordinaire.

Certaines structures proposent des accompagnements ayant pour but de restaurer les aptitudes professionnelles des personnes suivies. Ces entreprises adaptées ou chantiers d’insertion permettent ainsi un retour vers l’emploi ordinaire des personnes en situation de handicap.

Travail en milieu ordinaire

Le milieu ordinaire de travail est ouvert aux personnes reconnues comme travailleur handicapé. Pour favoriser leur insertion professionnelle ou leur maintien dans l'emploi, les employeurs doivent prendre des mesures adaptées à leur handicap.

Etape 2 : contactez votre conseiller Pôle emploi

Vous avez obtenu la RQTH par la CDAPH et recherchez un emploi ? 2ème étape : inscrivez-vous ou réinscrivez-vous comme demandeur d'emploi.

Si vous êtes déjà inscrit, contactez votre conseiller Pôle emploi pour l'informer de votre changement de situation.  

Le diagnostic d'accompagnement réalisé par votre conseiller Pôle emploi

L'entretien avec votre conseiller Pôle emploi sera l'occasion de définir votre besoin d’accompagnement (ateliers, informations sur les contrats aidés, rédaction de CV, préparation à l'embauche, formation, ...). Lors de cet entretien, votre conseiller vous orientera vers une structure spécialisée (Cap emploi, ...) s’il juge que l’accompagnement et le savoir-faire de la structure sont plus appropriés à la situation.

Cap emploi

Cap emploiCap emploi s'adresse à tout demandeur d'emploi, bénéficiaire du RQTH, et dont le handicap constitue le frein principal pour accéder à l'emploi. La décision sera prise en fonction de vos besoins et non pas en fonction de critères administratifs (formation, années d'expérience, durée de chômage, par exemple).  

La fin de l’accompagnement de Cap emploi

Cap emploi vous accompagne jusqu’à votre retour à un emploi durable (signature d'un contrat de travail d’une durée égale ou supérieure à 6 mois).

Cependant, Cap emploi peut à tout moment demander à Pôle emploi de mettre fin à l’accompagnement dans les cas suivants :

  • non-respect des engagements pris à l’égard du référent Cap emploi (absences répétées aux rendez-vous, refus de réaliser des actions convenues, absence de démarches suite à des propositions d’offres) ;
  • Indisponibilité pour raison de santé (maladies, soins, rééducation) pour une période supérieure à 3 mois ;
  • Lorsque votre conseiller référent estime que vos difficultés personnelles ou médico-sociales ne vous permettent plus d’envisager un emploi en milieu ordinaire de travail ;
  • Lorsque votre orientation est modifiée par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées.

Bon à savoir

Vous êtes demandeur d'emploi et êtes âgé(e) de 16 à 25 ans ? Vous pouvez bénéficier d'un accompagnement par un conseller d'une Mission Locale

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)

Evénement

La semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées.

C'est désormais le rendez-vous incontournable de l'agenda social pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées. A ne pas manquer !

BON À SAVOIR

Des partenariats autour du handicap

Des mesures spécifiques existent pour favoriser le retour à l'emploi des personnes en situation de handicap, au niveau national et régional, qui mobilisent différents partenariats.
Cap emploi, notamment, est un réseau de spécialistes de la relation handicap-emploi, financés par l'Agefiph, le FIPHFP et Pôle emploi. Un accord national fixe les modalités de suivi des personnes. Il est décliné dans chaque projet local de coopération signé entre les agences Pôle emploi et structures Cap emploi.  

A consulter

L’Agefiph vous permet de bénéficier, vous et votre futur employeur, d’aides financière et de services destinés à faciliter votre insertion professionnelle. Consultez les aides et services destinées aux personnes handicapées.

Ce que dit la loi

Article L.5213-1 :
« Est considérée comme Travailleur Handicapé toute personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite de l’altération d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales ou psychiques. »