Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Préparer votre candidature

5 astuces pour écrire un e-mail de motivation percutant

L’e-mail de motivation constitue les premières lignes que lisent les recruteurs sur les candidats, avant le CV et la lettre de motivation.

L’e-mail de motivation, c’est la porte d’entrée du recruteur. Un premier contact express, une présentation déterminante pour la suite de l’examen de votre candidature. Avant même de lire votre CV et votre lettre de motivation, le recruteur s’est déjà fait une première opinion de vous et de vos motivations. Voici 5 règles d’or pour qu’il vous ouvre sa porte.

 

1 Soignez la forme

La première information vue par le recruteur est votre adresse e-mail. Pour ne pas donner une mauvaise image de vous, utilisez une adresse sérieuse construite à partir de votre nom et prénom.

Évitez les adresses fantaisistes du type Polo64@email.com, même si vous êtes fiers de venir des Pyrénées-Atlantiques ! Vous envoyez des pièces jointes ? Donnez-leurs des titres précis (ex : CV_Paul_Dubois) et choisissez un format lisible sur tous les supports (privilégiez les PDF).

2 Restez poli

 Le mail ne nécessite pas le même formalisme que la lettre de motivation. Les formules de politesse (« Veuillez agréer… ») peuvent être allégées mais elles doivent être présentes, par exemple en terminant par « Cordialement ». Dans le doute, commencez toujours votre mail par un titre de civilité (Madame, Monsieur) suivi du nom de la personne si vous le connaissez.

La formule « Bonjour » peut se justifier pour une candidature dans un milieu start-up, créatif ou associatif. Bien entendu, on oublie les polices de caractères alambiquées, l’utilisation de la couleur dans le texte et les smileys.

3 Accrochez le recruteur

L’objet du mail doit être explicite. Si vous répondez à une offre, le titre et éventuellement la référence de l’annonce doivent apparaître dans l’objet. Dans le cadre d’une candidature spontanée, optez pour un titre percutant mettant votre spécificité en valeur, par exemple : Candidature : assistante 9 ans d’exp. en ressources humaines. Pour s’afficher en entier dans la boite mail de votre interlocuteur, l’objet doit être très court (moins de 60 caractères).

4 Soyez bref et percutant

Un e-mail de motivation n’est pas un copié-collé de votre lettre de motivation. Il est là pour inciter le recruteur à en savoir plus sur vous. Le mail ne doit pas excéder 10 lignes, découpées en paragraphes. Il doit être construit autour de phrases courtes qui mettent en avant vos particularités (expériences notables, points forts, motivation pour le poste). Multipliez l’usage des mots-clés qui font référence à votre métier, à l’entreprise auprès de laquelle vous postulez et/ou tirés de l’annonce.

5 Maîtrisez le temps

Concis, percutant, efficace : un mail de motivation, même court, nécessite de consacrer du temps pour sa rédaction, sa relecture et sa correction. Une fois peaufiné, il ne reste plus qu’à l’envoyer (sans oublier de joindre CV et lettre de motivation !). Là encore, le timing est important : poster un mail de candidature en pleine nuit donnera l’image d’un candidat qui ne sait pas gérer son temps. On évite, aussi, d’envoyer son mail le vendredi ou le week-end pour ne pas le noyer dans le flot de courriers du lundi matin.

Le meilleur moment ? Il dépend des habitudes de travail de votre interlocuteur et du secteur d’activité visé : matinée, milieu d’après-midi… Mais gardez à l’esprit, au final, qu’une bonne candidature trouvera toujours son destinataire !

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)

30 secondes

C’est le temps moyen qu’un recruteur consacre à la lecture d’un e-mail de motivation.