aller au contenu

  • Vendredi 01 août 2014
  • Plan du site

Page précédente

La création d'entreprise étape par étape

Contrairement aux idées reçues, la création d’entreprise s’adresse à tous : ouvriers, cadres, demandeurs d’emploi, salariés… Quel que soit votre profil, vous pouvez envisager cette solution !

Pôle emploi vous accompagne à chaque étape de votre projet de création d'entreprise.

Avant de commencer : se poser les bonnes questions

Un projet de création d'entreprise commence par une idée. Celle-ci peut venir de votre expérience professionnelle, d'un savoir-faire particulier, d'une formation initiale ou encore de simples circonstances qui vous offrent enfin l’occasion de vous lancer. Dans tous les cas, votre projet de création résultera d'une intuition mûrement réfléchie.

En effet, vous devez définir clairement votre projet pour vous assurer de sa viabilité.

Si vous vous sentez l'âme d'un entrepreneur mais que vous n'avez pas encore défini votre idée, vous pouvez consulter le dossier "Nouvelles idées et tendances" de l'APCE (Agence Pour la Création d'Entreprises). Il présente de nombreuses pistes pour s'informer et connaître les secteurs porteurs. N'hésitez pas à visiter les sites spécialisés et à vous renseigner directement auprès de professionnels. La connaissance de l'environnement constitue un élément essentiel pour la réussite de votre nouvelle activité professionnelle !

Enfin, vous pouvez lire notre guide pratique "Créer une entreprise, pourquoi pas vous ?".  Il explique les éléments fondamentaux de la création d’entreprise et détaille les questions à se poser à chaque étape de votre projet. Il vous sera utile tout au long de votre parcours.

Participer aux ateliers Pôle emploi

Deux ateliers Pôle emploi vous permettent d'entrer dans le vif du sujet de manière personnalisée avec des exercices individuels. Vous profitez de l'appui d'un animateur à votre disposition.

  • Avec "Créer son entreprise, pourquoi pas ?" vous pouvez voir si le quotidien d'un créateur d'entreprise vous convient ; si vous êtes prêt aux concessions liées à cette activité ; si vous pouvez le faire et si c'est le bon moment.
  • Avec "Organiser son projet de création ou de reprise d'entreprise" vous définissez, préparez et coordonnez les moyens humains, techniques, financiers, commerciaux que vous devez rassembler ; et les démarches que vous devez mener.
Ces deux ateliers vous aident à décider par vous-même si vous poursuivez ; si vous reportez ; si vous arrêtez.

Vous pouvez aussi effectuer une Evaluation en Milieu de Travail (EMT)) : en concertation avec votre conseiller Pôle emploi, une entreprise vous accueille pour vous faire découvrir les conditions d'exercice de votre métier. Cette prestation permet de faire le point sur vos compétences et de valider votre projet sur le terrain.

Bénéficier d'un accompagnement à la création ou reprise d'entreprise

 Pendant 3 mois, "Objectif projet création ou reprise d'entreprise" vous propose d'être accompagné par un prestataire de Pôle emploi.

Cette prestation vous permettra de formaliser et d'évaluer votre projet. Elle dure 90 jours et comporte 10 entretiens.

Rencontrer un consultant

Le conseil en création d'entreprise permet de gagner du temps dans la recherche d'informations utiles pour votre projet. Il aide à se concentrer sur les points et les choix importants qui augmentent vos chances de réussite.

Quand vous êtes avancé dans votre projet – quand les modalités de création ou de reprise d'entreprise se précisent, quand l'horizon est à moins de six mois – vous pouvez demander à votre conseiller Pôle emploi de rencontrer un consultant pour que celui-ci vous apporte son regard, son expérience et ses conseils. C'est l'objet de l'Evaluation Préalable à la Création ou reprise d'Entreprise (EPCE), avec laquelle vous saurez

  • si votre projet est viable ;
  • comment vous pouvez le mener à bien ;
  • ce qui vous reste à accomplir ;
  • comment – et vers quoi – rebondir si votre chiffre d'affaire ne décolle pas.
Vous bénéficiez de six entretiens répartis sur quatre semaines. A l'issue de cette prestation, vous aurez sans doute choisi un statut juridique pour votre entreprise.

Vous renseigner sur les aides financières

Plusieurs aides publiques à la création d'entreprise existent. Ces dispositifs, mis en place à l'initiative de l'Etat, des collectivités locales et des institutions privées peuvent prendre différentes formes, les principales étant :

  • les aides financières,
  • les allègements fiscaux,
  • les exonérations de charges sociales,
  • l'aide au conseil,
  • la mise à disposition de locaux
Les demandeurs d'emploi peuvent bénéficier d'exonération de cotisations sociales pendant un an, voir plus (dispositif ACCRE). Ils peuvent aussi bénéficier de l'ARCE (Aide à la Reprise ou à la Création d'Entreprise). Ce dispositif permet d'obtenir 50% du reliquat de vos allocations à la date de déclaration de votre activité auprès de votre Centre de Formalités des Entreprises.

Votre conseiller Pôle emploi vous indiquera quelles démarches effectuer pour recevoir ces aides.

D'autre part, l'APCE a constitué un dossier en ligne pour vous renseigner sur les conditions d'attribution des aides financières. Vous saurez ainsi quels dossiers constituer en premier lieu et gagnerez un temps précieux. Consultez le site !

Demander un accompagnement

Avec l'accompagnement vous bénéficiez d'un suivi global sur une longue durée. Cette prestation vous aide à affiner votre idée de départ jusqu'à sa réalisation concrète : en faire une activité professionnelle !

Vous pouvez intégrer le dispositif NACRE (Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d'Entreprise) quand votre projet est "sur les rails" : par exemple, à l'issue d'une EPCE (voir ci-dessus) qui en a confirmé la viabilité. Pour davantage d'informations sur les conditions d'accès à ce dispositif, visitez le site officiel du dispositif NACRE.

Le dispositif NACRE associe le Gouvernement et la Caisse des Dépôts. Vous pouvez bénéficier de l'accompagnement de consultants du dispositif (plusieurs organismes et partenaires qui en font partie).

  • pour le montage du projet d'entreprise dans ses dimensions techniques, ses aspects concurrentiels, et ses prévisions financières ;
  • pour la négociation concrète de votre financement au lancement de l'activité - dont le prêt à taux zéro NACRE ;
  • pour le suivi de développement de l'entreprise – jusqu'à trois ans après qu'elle ait été enregistrée.
Dans chaque région des organismes habilités mettent en œuvre ce dispositif. Parlez-en avec votre conseiller Pôle emploi lors de votre prochain entretien.

Haut de page


Page précédente