aller au contenu

  • Vendredi 19 décembre 2014
  • Plan du site

Page précédente

Le complément d'ARE en cas d'activité professionnelle

Vous percevez l'Allocation d’aide au Retour à l’Emploi (ARE), et vous reprenez une activité professionnelle.

En cas de reprise d’activité, le calcul du montant mensuel de votre allocation sera le suivant :

  • Montant de votre allocation brute mensuelle - 70% de votre salaire brut de l’activité reprise.
  • Le cumul du salaire issu de l’activité reprise avec votre allocation ne pourra pas être supérieur à votre salaire antérieur brut (soit 30 fois le salaire journalier de référence mentionné sur votre notification de droits). 

Précisions

Le complément d'ARE n'est pas compatible avec

  • l'aide différentielle au reclassement ADR, qui s'applique lorsque l'activité reprise occasionne une perte de gain - à temps de travail égal - d'au moins 15 % ;
  • l'aide à la reprise ou création d'entreprise ARCE.
Par ailleurs, si vous êtes indemnisé au titre des annexes 8 et 10 - si, dès lors, vous êtes intermittent du spectacle - d'autres règles définissent le complément d'allocations.

Les conditions d'accès à ce dispositif

Le cumul du salaire issu de l’activité reprise avec votre allocation ne pourra pas être supérieur à votre salaire antérieur brut.


Vous pouvez vous trouver dans d'autres situations :

  • vous ne pouvez pas évaluer vos revenus (par exemple : gérant de votre PME vous n'avez pas encore été payé pour les prestations que vous avez réalisées) ; un forfait est pris en compte pour l'établissement du complément ; la régularisation s'opérera dès que vous serez en mesure de communiquer ces revenus ;
  • si vous êtes micro-entrepreneur ou auto-entrepreneur, vous déclarez votre chiffre d'affaires ; un abattement forfaitaire - relatif à la nature de votre activité - s'y applique.

Y'a-t-il une démarche particulière à accomplir ?

 Le paiement du complément se déclenche automatiquement dès que votre déclaration de situation mensuelle est traitée par Pôle emploi.

A la différence de l'aide différentielle au reclassement, vous n'avez pas à remplir de formulaire de demande d'aide, et vous devez rester inscrit à Pôle emploi.

Haut de page


Page précédente