Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Mon information

Le portage salarial : et si c’était fait pour vous ?

Plus de sécurité, moins de contraintes ! Le concept de portage salarial offre un statut innovant qui permet à des professionnels autonomes de créer ou d’exercer leur activité, en toute autonomie et en bénéficiant des avantages d’un salarié.

Comment ça marche ?

Le portage salarial instaure une relation tripartite entre un travailleur indépendant (le porté), ses clients et l’entreprise de portage..

  • Un salarié porté est lié à sa société de portage par un contrat de travail et effectue des missions pour son client ;
  • Son client a recours aux services du porté. Il est lié à la société de portage par un contrat de prestation ;
  • La société de portage salarial fournit un contrat de travail au porté.
     

Le statut de salarié porté, à mi-chemin entre le travail en indépendant et le salariat

En choisissant ce statut, le salarié porté bénéficie de la sécurité et de la protection sociale tout en conservant son autonomie dans les actions commerciales et la réalisation des missions auprès des clients.

Cette relation tripartite débute par un contrat de travail entre la société de portage salarial et le salarié porté. Le porté démarche lui-même des entreprises, négocie le prix et la nature de la mission à effectuer. Il fournit ensuite sa prestation de service à l'entreprise cliente et rend enfin compte de son activité à la société de portage. Une fois les termes de la mission définis, la société de portage salarial établit avec l’entreprise cliente un contrat de prestation de service de nature commercial.

Simplicité et souplesse pour l’entreprise cliente

Recourir au portage salarial s’avère être particulièrement simple pour l’entreprise cliente. Il lui suffit de conclure avec la société de portage salarial un contrat commercial relatif aux prestations réalisées par le porté. Elle lui règle ensuite les factures d’honoraires et la société de portage salarial se charge de tous les autres aspects administratifs.

Chaque mois, la plupart des entreprises de portage salarial versent, de manière anticipée et intégrale, un salaire au porté, ne lui faisant ainsi pas supporter les délais de paiement usuels entre entreprises. C’est un avantage conséquent de ce mode d’organisation de travail.
Pendant toute la durée de la mission, l’entreprise cliente est aussi responsable des conditions d’exécution du travail, ainsi que des questions liées à la santé et à la sécurité du porté sur le lieu de travail.

La société de portage, clé de voute de cette relation triangulaire

La société de portage salarial joue un réel rôle d’accompagnement dans la démarche du porté. Elle a pour mission de suivre le développement professionnel des individus, notamment dans la phase de préparation, de lancement puis de déploiement de leur activité.

La société de portage salarial se charge de toutes les formalités juridiques, administratives et comptables laissant le temps au porté de se consacrer à ses missions. En plus d’établir un contrat de travail et d’accomplir les formalités qui y sont liées : embauche, rémunération, versement des cotisations sociales, l’entreprise de portage accompagne et conseille le porté tout au long de sa mission : Pratique lorsque l’on débute son activité !

Une solution adéquate pour de nombreux profils

Aussi bien destinés aux jeunes diplômés qu’aux seniors à l’aube de la retraite, accessible à toute personne justifiant d'un niveau d'expertise, de qualification et d'autonomie suffisant pour rechercher ses clients, le portage salarial constitue un tremplin pour différentes professions, catégories sociales ou d'âges.

Un emploi en portage salarial offre une solution avantageuse dans beaucoup de situations :

  • Demandeurs d’emploi souhaitant réaliser des missions ponctuelles ;
  • Créateurs d’entreprises, pour tester leurs projets sans risque avant la création de leur propre structure ;
  • Retraités ou préretraités, afin de conserver une activité professionnelle et compléter leur retraite ;
  • Professionnels, dans le but de mieux valoriser leurs compétences ;
  • Salariés souhaitant exercer une activité complémentaire ;
  • Jeunes diplômés, afin d’acquérir une première expérience professionnelle à l’issue de leur cursus ou encore dans le cadre de leurs études ;
  • Professionnels travaillant en temps partagé et qui souhaitent regrouper l’ensemble de leurs activités dans le cadre d’un employeur unique en portage salarial.

Ce statut s’adapte à différents profils, mais aussi à des fonctions variées. Le portage salarial représente à l’heure actuelle plus de 750 métiers, qui se répartissent en trois grands domaines :

  • Prestations intellectuelles (conseil, audit, ingénierie, informatique, formation, coaching, audiovisuel, santé…) ;
  • Prestations commerciales (vente, gestion, intermédiation…) ;
  • Prestations artisanales.

Le concept comporte cependant une limite : le porté ne peut pas facturer de missions dans le domaine du service à la personne (garde d’enfants, travaux ménagers, jardinage chez un particulier, etc.).

Si vous possédez des compétences pointues et une grande envie de gérer votre activité professionnelle à votre rythme sans renoncer à vos acquis sociaux, le portage salarial est sans doute fait pour vous !

Un statut protecteur … Laissez-vous porter !

En optant pour le statut de porté, il est possible de développer son activité indépendante tout en bénéficiant des mêmes avantages que tout salarié. Ces nombreux attributs concernent :

  • Le choix des missions, ses horaires et ses honoraires : le porté est pleinement aux commandes de son activité, il choisit librement ses missions, négocie ses honoraires et les modalités d’intervention avec sa clientèle ;
     
  • La protection sociale : le porté bénéficie de l’accès à l’assurance chômage, au régime général d’assurance maladie, à une complémentaire santé, à un contrat de prévoyance collective. C’est aussi la garantie d’avoir accès de la couverture assurance chômage, à l’assurance sociale, et à la constitution de droits à la retraite (dans le respect des règles légales et réglementaires) ;
     
  • Le contrat de travail : suivant le cas, un CDI ou un CDD matérialise la relation avec la société de portage salarial. À noter également que la rupture du contrat de prestation commerciale, conclu avec l’entreprise cliente, ne rompt pas automatiquement ce contrat de travail ;
     
  • La rémunération : versée sous forme de salaire et ne peut être inférieure à 2413,50€ bruts par mois pour un équivalent temps plein ;
     
  • La convention collective entrée en vigueur le 1er Juillet 2017 dispose :
    Le salarié porté junior :
    - Il a moins de 3 ans d’ancienneté dans l’activité en portage salarial
    - Il disposé du « statut techniciens, agents de maîtrise » ou assimilé, ou « statut cadre »
    - Son salaire mensuel de base correspond à 70% du plafond de la sécurité sociale
    Le salarié porté sénior :
    - Il a au moins 3 ans d’ancienneté dans l’activité en portage salarial
    - Il relève de la classification « cadre »
    - Son salaire mensuel de base correspond à 75% du plafond de la sécurité sociale
    Le salarié porté au forfait jour :
    - Quelle que soit l’ancienneté dans l’activité en portage salarial, il relève de la classification « cadre »
    - Son salaire mensuel de base correspond à 85% du plafond de la sécurité sociale

  • Simplicité administrative : les démarches et déclarations sociales, administratives sont prises en charge par la société de portage salarial ;
     
  • Responsabilité civile : la société de portage salarial assume les risques liés à l’activité du porté offrant une réelle sécurité en matière de responsabilité civile professionnelle ;
     
  • Crédibilité auprès des clients : ce statut est un argument déterminant pour sécuriser les clients et professionnaliser la démarche commerciale.
PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)

Le portage salarial en chiffres

  • 70 000 salariés portés étaient actifs en 2015
  • Plus de 250 entreprises de portage salarial en France
  • L’âge moyen des consultants est aux alentours de 40 ans
  • 600 M€ de chiffre d’affaires pour le marché du portage salarial en 2015

Le portage salarial vous intéresse ?