Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Valider vos acquis

Qu'est-ce que la VAE ?

Un moyen d’obtenir une reconnaissance officielle de vos compétences et d’accélérer ainsi votre carrière. Plus qu’un passeport, la VAE vous permet d’obtenir un vrai diplôme et de sécuriser votre parcours que vous soyez demandeurs d’emploi ou salariés.

Référence législative : la validation des acquis de l’expérience (VAE) est un droit individuel qui permet à toute personne engagée dans la vie active de demander la validation de son expérience acquise dans l’exercice d’une activité salariée, non salariée ou bénévole, en vue de l’acquisition d’un diplôme à finalité professionnelle, d’un titre professionnel ou d’un certificat de qualification de branche (loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002, consultable sur le site : www.legifrance.gouv.fr).

La VAE c’est aussi reconnaître que l'on peut apprendre en dehors de la formation initiale ou continue.

Elle concerne toute personne justifiant d’au moins 1 an d’expérience :

  • en continu ou discontinu,
  • à temps plein ou à temps partiel, dans une activité salariée, non salariée ou bénévole en rapport direct avec le diplôme, le titre ou le certificat visé.

Les périodes de formation initiale ou continue en milieu professionnel, suivie de façon continue ou non peuvent être prises en compte dans le calcul de la durée minimale d’activité requise, pour peu qu’elles correspondent à de réelles mises en situation en entreprise en rapport avec le diplôme visé.

A quoi ça sert ?

Le recours à la VAE est particulièrement opportun si vos cibles d’emploi portent sur des métiers exigeant la détention d’un diplôme ou d’un titre, que vous ne possédez pas pas malgré leur expérience. C’est le cas par exemple des autodidactes ayant fait fonction (par exemple dans les services administratifs ou gestion de personnels), ou encore de personnes en reconversion visant un métier dont l’accès est régi par un concours à partir d’un certain niveau (professions sanitaires et sociales). Le développement de certaines activités, ou même la création d’entreprise, suppose souvent la détention de diplômes, par exemple les moniteurs sportifs, les structures immobilières, les crèches ou les maisons de retraite.

Ainsi la VAE permet de :

  • Mettre en cohérence son niveau de responsabilité avec son niveau de diplôme
  • Postuler sur certaines offres d’emploi dont l’accès est règlementé (secteur de la sécurité, services aux personnes, hygiène et propreté..).
  • Gérer une entreprise dont l’accès est conditionné par la possession d’un diplôme

Exemples :

  • Ouvrir une salle de sport, gérer une agence immobilière, ouvrir un salon de coiffure.
  • Changer d’emploi
  • Evoluer professionnellement
  • Obtenir une augmentation ou une promotion professionnelle

La VAE est donc un moyen important de sécurisation sur le marché du travail. Beaucoup d’offres d’emploi déposées à Pôle emploi ne peuvent être pourvues car elles exigent un niveau certifié, alors même que les demandeurs d’emploi inscrits détiennent l’expérience nécessaire.
Au-delà d’accéder à une qualification pour faciliter une évolution professionnelle, cette démarche contribue à une valorisation sociale

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)

La VAE, ça marche !

En 2015, 80,5 % des demandeurs d’emploi détenteurs d’un titre professionnel du ministère du Travail certifiés par la voie de la VAE ont accédé à l’emploi dans les six mois suivant leur certification (Enquête annuelle VAE de l'AFPA pour le compte du Ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social )