Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Vos changements de situation

Reprise d’activité professionnelle

Vous avez retrouvé du travail, tout d'abord vous devez impérativement déclarer votre reprise d'activité : seules les activités déclarées lors de l’actualisation pourront être prises en compte pour une prochaine ouverture de droit aux allocations.

Pour ce faire, vous avez trois moyens à votre disposition :

  • 1/ Au sein de votre espace personnel sur pole-emploi.fr

Votre identifiant et votre mot de passe vous seront demandés pour vous connecter à « votre espace personnel ». Cliquez sur l’icône en forme de classeur « Mon dossier de demandeur d’emploi ».
Vous y trouverez toutes vos informations sur votre assurance chômage, votre actualisation mensuelle, vos changements de situation.
En cliquant sur le lien dans la zone « Ma situation », « Je déclare un changement de situation » , vous pourrez alors déclarer votre reprise d'activité très simplement.

  • 2/ Par téléphone en composant le Composer le 3949, service gratuit plus prix d'un appel

 

  • 3/ Par la borne « UNIDIALOG » dans votre pôle emploi.

Attention : 

En application du code du travail, toute fausse déclaration vous expose à des sanctions pénales, à une radiation, ainsi qu’à l’exclusion du revenu de remplacement. 

Cumul allocation/rémunération : incitation à la reprise d'emploi par le cumul de l'allocation d'aide au retour à l'emploi avec une rémunération.

En cas de reprise d’activité, le calcul du montant mensuel de votre allocation sera le suivant :
  • Montant de votre allocation brute mensuelle - 70% de votre salaire brut de l’activité reprise.
  • Le cumul du salaire issu de l’activité reprise avec votre allocation ne pourra pas être supérieur à votre salaire antérieur brut (soit 30 fois le salaire journalier de référence mentionné sur votre notification de droits).


Précisions : 

Le complément d'ARE n'est pas compatible avec :
 
  • l'aide à la reprise ou création d'entreprise ARCE.
Par ailleurs, si vous êtes indemnisé au titre des annexes 8 et 10 - si, dès lors, vous êtes intermittent du spectacle - d'autres règles définissent le complément d'allocations.


Les conditions d'accès à ce dispositif :

Le cumul du salaire issu de l’activité reprise avec votre allocation ne pourra pas être supérieur à votre salaire antérieur brut.

Vous pouvez vous trouver dans d'autres situations :

 
  • vous ne pouvez pas évaluer vos revenus (par exemple : gérant de votre PME vous n'avez pas encore été payé pour les prestations que vous avez réalisées) ; un forfait est pris en compte pour l'établissement du complément ; la régularisation s'opérera dès que vous serez en mesure de communiquer ces revenus ;
  • si vous êtes micro-entrepreneur ou auto-entrepreneur, vous déclarez votre chiffre d'affaires ; un abattement forfaitaire - relatif à la nature de votre activité - s'y applique.


Y'a-t-il une démarche particulière à accomplir ?

Le paiement du complément se déclenche automatiquement dès que votre déclaration de situation mensuelle est traitée par Pôle emploi.
Vous n'avez pas à remplir de formulaire de demande d'aide, et vous devez rester inscrit à Pôle emploi.

 

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)