aller au contenu

  • Dimanche 26 octobre 2014
  • Plan du site

Page précédente

Travailler dans la fonction publique

La fonction publique attire bon nombre de candidats. A la clé : sécurité de l’emploi et de multiples offres à disposition ! Envie de vous lancer dans une carrière de fonctionnaire ? Découvrez toutes les informations pour y accéder !

Enseignants, conservateurs du patrimoine, bibliothécaires, infirmières, agents de police ou encore puéricultrices… la fonction publique recèle de nombreux métiers, exercés par des agents titulaires (fonctionnaires) et des agents non titulaires (également appelés contractuels).
Tous les métiers y sont représentés, répartis au sein de trois grands secteurs :
  • la fonction publique d’Etat,
  • la fonction publique territoriale,
  • et la fonction publique hospitalière.

Les 3 fonctions publiques à la loupe

Les droits et obligations des fonctionnaires sont définis par la loi du 13 juillet 1983, dit loi Le Pors (titre I, statut général). Les trois fonctions publiques sont, chacune, régies par des dispositions particulières à caractère national.

La fonction publique d’Etat (FPE), soumise au titre II du statut général, regroupe les agents en fonction dans :

  • les services centraux des ministères (Ministères de l’Education nationale, de la Défense et de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, de l’Intérieur, de l’Emploi et de la Solidarité, etc.);
  • les services déconcentrés de l’Etat, au niveau régional ou départemental (les rectorats, les préfectures, etc.).
  • les établissements ayant une mission de service public, à Paris et en Province.
Gardiens de la paix, enseignants, adjoints administratifs, ingénieurs des travaux, surveillants de l’administration pénitentiaire… un large éventail de métiers vous est proposé dans la fonction publique d’Etat!


La fonction publique territoriale (FPT)
, quant à elle, a été structurée à la suite des mouvements de décentralisation des années 1980. Elle est responsable des services d’intérêts locaux (aménagement de l’espace, programmes d’aide à l’équipement, aides régionales, gestion du patrimoine, gestion des établissements éducatifs, etc.).

La FPT, soumise au titre III du statut général, regroupe les personnels des collectivités territoriales (communes, départements, régions).


Enfin, la fonction publique hospitalière (FPH), soumise au titre IV du statut général, regroupe les agents exerçant dans des établissements publics sanitaires ou sociaux, dépendant de l’Etat, des départements ou des communes. Sont compris :

  • les établissements publics d’hospitalisation, de soin et de cure,
  • les établissements publics d’aide social à l’enfance,
  • les établissements publics pour mineurs, adultes handicapés ou inadaptés,
  • les centres d’hébergement et de réadaptation sociale publics,
  • et les maisons de retraite publiques.

Quelles sont les conditions d'accès ?

Avant d'entamer toute démarche, vérifiez au préalable que vous remplissez toutes les conditions d'accès à la fonction publique. Vous devez notamment :

  • être âgé de 16 ans au moins et posséder la nationalité française ou être ressortissant d’un État membre de l’Union Européenne;
  • être également en règle avec la législation sur le service national en France ou dans le pays où vous êtes ressortissant (notamment avoir participé à la journée de défense et de citoyenneté);
  • ne pas avoir fait l’objet de condamnations incompatibles avec l’exercice de vos fonctions, mentionnées au bulletin n°2 de votre casier judiciaire, et jouir de vos droits civiques (droit de vote, d’élection, d’éligibilité);
  • remplir les conditions d’aptitude physique exigées dans l’exercice de vos fonctions.
Des emplois accessibles sous certaines conditions

  • Seules les personnes de nationalité française peuvent accéder aux emplois dits de souveraineté.
  • Certains corps de métiers sont ouverts par concours aux ressortissants de toute nationalité (médecins des établissements hospitaliers, professeurs de l’enseignement supérieur…).
  • Enfin, certaines professions sont dites réglementées, c'est-à-dire accessibles uniquement aux détenteurs du diplôme correspondant.
Pour de plus amples informations, consultez le site service-public.fr.

Les concours de la fonction publique

Les fonctionnaires des fonctions publiques d’Etat et hospitalière appartiennent à des corps d’emplois. Dans la fonction publique territoriale, on parle de cadres d’emplois. Vous pouvez accéder à ces corps et cadres d'emplois en passant des concours. Les postes sont classifiés en trois catégories hiérarchiques : A, B et C.

La catégorie A s’adresse à des candidats de niveau bac+3 et supérieur. Elle correspond aux fonctions de direction, d’encadrement, de conception et d’expertise.

Accessible à partir du baccalauréat, la catégorie B correspond à des emplois requérant une technicité particulière. Les agents de cette catégorie peuvent encadrer des équipes, des ateliers, des services (encadrement intermédiaire).

Enfin, la catégorie C correspond aux fonctions d’exécution. Elle est accessible sans condition de diplôme, exceptée pour certains métiers, nécessitant des qualifications (titulaires d’un diplôme de niveau V ou VI : BEP, CAP, …).

Vous pouvez passer un ou plusieurs concours externes selon votre niveau de qualification. Mais attention, ne vous lancer pas tête baissée ! Avant toute démarche, déterminez votre projet professionnel. Vous pourez ensuite vous informer sur les différentes filières et les concours en consultant les nombreux sites dédiés à la fonction publique (concours.fonction-publique.fr, carrieres-publiques.fr, sante.sociale-emploipublic.fr, etc.).

Si vous êtes fonctionnaire, vous pouvez changer de corps ou cadres d’emplois au sein même de la fonction publique dont vous appartenez, ou changer de fonction publique en passant un concours interne ou externe, ou un examen professionnel.

Se préparer aux épreuves
, une des clés de la réussite

Votre choix fait, vous pouvez vous lancer seul dans les révisions grâce à des livres et des annales, ou suivre des cours à distance par le biais du CNED (Centre national d’enseignement à distance). Certains établissements (universités, écoles privées) proposent également des cours du soir.

Comment se déroulent les épreuves ?

Première étape : les épreuves d'admissibilité. Questionnaire de culture générale (QCM), étude ou résumé de texte, dissertation, note de synthèse, étude de cas, ... les épreuves sont spécifiques à chaque concours et à chaque catégorie.
 
Vous entamez ensuite les épreuves d’admission, constituées d’entretiens et d’épreuves orales.

Si vous êtes admis à l'issue des examens, vous suivrez pendant un an :
- soit une période de formation, afin d'acquérir les connaissances pratiques nécessaires à votre futur métier,
- soit un stage probatoire, avant d'être titularisé au terme de cette période si vous donnez satisfaction.

Vos postes sont attribués selon votre classement aux concours. La fonction publique territoriale fait figure d’exception : tous les lauréats sont inscrits d’office sur une liste d’aptitude nationale valable pendant un an, renouvelable deux fois sur demande. Durant cette période, vous devez mener vous-même vos démarches de recherche d’emploi, en envoyant votre candidature auprès de collectivités (CV et lettres de motivations). Si vous n’avez pas trouvé de poste à l’issue de ces trois ans, vous perdez le bénéfice de votre concours.

La fonction publique accessible sans concours!

Les administrations de l'Etat, les collectivités territoriales et les établissements publics hospitaliers recrutent principalement sur concours, mais peuvent néanmoins faire appel à des entreprises de travail temporaire ou recruter directement des agents contractuels sous certaines conditions (remplacement de congé maternité, surcroît d’activité, …).

De nombreuses offres d’emploi de catégorie C, accessibles sans concours, sont ouvertes à tout public. Journaux, sites d’emploi… n'hésitez pas à multiplier vos supports de recherche d’emploi !

Les sites d'emploi de la fonction publique

La fonction publique d’Etat vous intéresse? Consultez les offres disponibles sur le site des concours et des recrutements de l’Etat.

Plusieurs offres sont également à votre disposition si vous souhaitez vous tourner vers la fonction publique territoriale sur la bourse nationale de l'emploi du CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale) et le FNCDG (Fédération Nationale des Centres de gestion de la Fonction Publique Territoriale).

Vous êtes à la recherche d'un emploi dans la fonction publique hospitalière? N'hésitez pas à mener vos investigations sur le site de la fédération hospitalière de France.

Consultez également :
- la bourse interministérielle de l’emploi public (BIEP),
- emploipublic.fr,
- etc.

Les évolutions de carrière

Les corps et cadres d’emplois sont divisés en grades, chaque grade comportant plusieurs échelons.

Vous pouvez évoluer tout au long de votre carrière, en accédant à des grades plus élevés, et ainsi obtenir de nouvelles fonctions (grade octroyé sur l’ancienneté, l’expérience, le niveau de responsabilité de l’agent, le mérite, la valeur professionnelle, sur examen professionnel, etc.).

L’avancement par échelon est automatique, attribué en fonction de l’ancienneté notamment.

Vous pouvez également, sur concours (interne ou externe) ou sur examen professionnel :
- accéder à des catégories supérieure (B ou A) ;
- changer de corps d'emplois ou de cadres d’emplois au sein de la fonction publique ;
- changer de fonction publique ; 
- être nominé au titre de la promotion interne, selon les conditions définies par le statut particulier du corps ou cadre d’emploi.

Publié le 29 septembre 2011

Haut de page


Page précédente