Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Les conseils de Pôle emploi

Le coworking, une opportunité pour les jeunes entreprises

Avec près de 10 000 coworkers répartis dans 250 espaces en France*, le coworking a le vent en poupe. À mi-chemin entre les bureaux traditionnels et le télétravail à domicile, ces nouveaux lieux représentent une alternative séduisante pour les jeunes entreprises.

Partager ses bureaux : quels avantages ?

 Avant tout, pour optimiser ses coûts. Acheter ou louer des bureaux représente en effet un coût élevé pour les jeunes pousses ou les petites structures (TPE, auto-entrepreneurs) qui n’ont pas encore une trésorerie très importante. Même si les espaces de coworking sont payants, ils permettent de bénéficier d’une plus grande souplesse financière. Il n’est pas non plus nécessaire de souscrire à une assurance immobilière ou un abonnement internet par exemple : tout est pris en charge !

Autre avantage du coworking : l’élargissement de son réseau professionnel. Partager ses bureaux favorise l'échange d’idées, de bonnes pratiques entre disciplines et multiplie les opportunités de lancer des projets. Des synergies se créent entre coworkers qui permettent à chacun d’être plus efficace et innovant.

Le coworking permet également de développer l’innovation. Certains espaces sont conçus comme des pôles pour accompagner la croissance des jeunes entreprises : les incubateurs. C’est par exemple le cas du Numa à Paris. Avec 1 500 m² d’espaces de travail, un « Fab Lab » (atelier de fabrication numérique incluant imprimante 3D et découpe laser) et un programme événementiel, il s’est imposé comme un haut lieu de la création numérique en France. D’autres incubateurs font le choix de se spécialiser dans des domaines d’activité particuliers, comme la Ruche à Paris pour l’écologie ou la Boussol’ à Brest pour l’économie solidaire.

La carte du coworking en France

Le LAB Pôle emploi

Inauguré fin 2014, le LAB Pôle emploi est un espace d’incubation de projets innovants situé à Paris. Son ambition est de construire l’avenir de Pôle emploi en impliquant directement ses usagers (demandeurs d’emploi et entreprises) afin de mieux répondre à leurs besoins.

Ce que le coworking change au de-delà de l’espace

Dans un article des Echos, Jean-Yves Huwart, entrepreneur et spécialiste du coworking, explique que ces nouveaux lieux pourraient à terme « complètement changer la façon dont on envisage le travail »**. Le coworking traduit en effet une nouvelle organisation du travail plus collaborative dans laquelle le bureau cesse d’être un marqueur hiérarchique.

Après le télétravail, qui s’impose progressivement dans la culture des travailleurs français (15 % y ont recours un jour par semaine), il s’agit pour toutes les entreprises de trouver de nouvelles formes d’organisation pour stimuler la créativité. En France, plusieurs sites tels que Bureaux à Partager proposent ainsi à tout type d’entreprise de rejoindre des espaces de travail… ou d’en proposer pour profiter de ces synergies positives.

Cet article pourrait vous intéresser :
Un exemple de télétravail en entreprise : le cas Renault

Étude 2014 par Bureaux À Partager et La Fonderie
** Les Echos, « Coworking : la montée en puissance d’une nouvelle organisation de travail »

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)