Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Recrutement : choisir ses outils

Monde virtuel ou monde réel : où réseauter à des fins de recrutement ?

Le réseau est un élément incontournable de tout projet de recrutement. Si les outils numériques permettent d’élargir considérablement le nombre de contacts, les rencontres en face à face restent essentielles pour consolider les liens.

Réseauter : de quoi parle-t-on exactement ?

Derrière ce néologisme assez récent se cache une nécessité qui accompagne depuis toujours toute activité humaine : celle de se créer un cercle de connaissances pour se développer. Réseauter renvoie à deux actions complémentaires : se constituer un réseau d’une part, et entretenir ce réseau d’autre part.

Et dans la sphère RH ? Réseauter à des fins de recrutement, c’est se créer et entretenir un réseau qui sera constitué, bien sûr, de potentiels futurs salariés pour votre entreprise, mais également de tous les intermédiaires qui pourront vous mettre en contact avec ces potentiels futurs salariés. Et ces intermédiaires sont nombreux : collaborateurs, partenaires commerciaux, financeurs, prestataires, fournisseurs, sous-traitants, prospects, clients, mais aussi connaissances personnelles telles que vos amis, vos anciens camarades de classe… Et ils peuvent s’avérer tout aussi précieux les uns que les autres pour vos futures embauches.

Développer son réseau: la puissance du digital

Pour créer son réseau, il faut tout d’abord, bien entendu, se rendre visible. Et qui dit visibilité, dit visibilité sur internet. Si vous n’avez actuellement aucune présence sur le web, vous pouvez y remédier facilement en créant votre Page Entreprise sur le site de Pôle emploi ou encore sur LinkedIn ou Facebook. Et pour attirer de nouveaux contacts dans votre réseau, donnez à voir l’expert qui est en vous. En publiant des informations de qualité (billets, études, vidéos…) sur un mini-site par exemple, et en les partageant sur les médias sociaux comme Twitter, vous cultivez positivement votre marque employeur . Vous donnez ainsi envie d’appartenir à votre cercle.

Pour augmenter le nombre de vos contacts, les réseaux sociaux professionnels sont de puissants outils. Linkedin, Viadeo ou encore le tout récent Amplement permettent d’entrer facilement en contact avec des candidats. À côté de ces réseaux sociaux généralistes, il existe pléthore de réseaux sociaux spécialisés par métier : Digikaa pour les acteurs du digital, Docatus pour les professionnels de la santé, LHR Contacts pour le secteur de l’hôtellerie-restauration, etc. De même des plateformes régionales se sont ouvertes comme Alsace.biz.

Ces réseaux sociaux professionnels vous permettent non seulement d’élargir votre cercle, mais aussi de l’entretenir : rédigez des avis sur vos prestataires ou fournisseurs avec Google Business, ajoutez des recommandations sur vos anciens salariés ou vos camarades de promo avec Linkedin, etc. Vous pouvez également y partager votre newsletter, et vous abonner aux actualités de vos contacts. Soyez actif : n’hésitez pas à apporter votre aide et à proposer votre expertise, dans des groupes de discussions par exemple.

La puissance des outils digitaux tient à cette capacité qu’ils offrent de pouvoir contacter très facilement un nombre illimité de personnes dans un périmètre géographique quasi-illimité. Mais, revers de la médaille, la tentation est grande de démarcher à tout-va. Faites preuve de parcimonie, personnalisez toujours vos prises de contact individuelles et ne brusquez pas les choses.

 

La rencontre en face à face : un incontournable

La solidité d’un lien tient à la multiplication des canaux, quels qu’ils soient. Et les possibilités sont nombreuses : une prise de contact sur Linkedin, un échange par email, une rencontre dans un forum, un appel téléphonique, une carte de vœux, etc.
Seule règle d’or à respecter pour une relation de qualité : faire figurer, parmi ces prises de contact, une rencontre en face à face. Les contacts digitaux ne sont que des prolongements, en amont ou en aval, de la rencontre réelle : c’est elle le nerf de la guerre.

Quelles sont les occasions de réseauter en face à face ?


Il y a bien sûr les salons et les forums de recrutement . Les acteurs institutionnels comme Pôle emploi, l’Apec, les chambres de commerce et d’industrie en organisent sur tout le territoire. Pôle emploi a notamment mis en place un site dédié aux événements recrutement en régions ainsi qu’une application mobile.
Les relations avec les écoles vous permettent de prendre contact avec de jeunes talents à la source, en leur proposant des stages ou des contrats en alternance. Avec leurs CV ou profils sociaux parfois incomplets, ces futurs diplômés ne sont pas nécessairement visibles sur le marché de l’emploi en ligne. Il faut aller à leur rencontre.
Pensez également aux clubs locaux d’entrepreneurs, aux cercles de dirigeants parfois animés par les CCI, aux réseaux d’anciens élèves et aux congrès. C’est l’occasion de faire connaître votre activité et vos besoins de recrutement.
Enfin, pour sortir du lot, des entreprises s’essaient à de nouveaux formats d’événements . On peut notamment citer les séances de job dating, les rencontres après le travail (afterworks), les soirées réseautage centrées sur une thématique (meetups) ou encore les séminaires d’innovation ouverte (hackathons).

Pour se constituer un réseau de qualité pour mieux recruter, l’important est donc de mixer. Tout miser sur les outils digitaux serait une erreur, de même que s’en priver totalement. Multipliez les types de prise de contact dans le monde virtuel mais aussi et surtout dans le monde réel.

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)