Bougez ! : Gabriel

« Après avoir fait des petits boulots, comme serveur, vendeur de vêtements, je suis aujourd’hui directeur de centre de loisirs.

Je suis originaire de Romainville, petite ville du 93. J'avais fait des études orientées vers un bac scientifique que je n'ai pas obtenu suite à des erreurs administratives. J'ai eu gain de cause quelques années plus tard. Entre temps, je me suis orienté vers des petits boulots. J'ai travaillé dans les vêtements, un peu aussi, en été, dans une galerie d'art comme main d’œuvre, et pendant un an et demi j'ai été serveur dans un restaurant.

Après ces petits boulots, je me suis rendu compte qu’il y avait très peu de possibilités d'évolution. Donc j’ai pris conseil auprès de la mission locale, qui m'a orienté vers le secteur de l'animation, pour devenir animateur dans un premier temps. Pour m'aider à le financer et à m’accompagner dans ce projet, ils m'ont proposé un parcours « Garantie jeunes » d’un an, que j'ai accepté et que j’ai suivi. C'est un dispositif qui aide les jeunes de 18 à 25 ans à réaliser leurs projets, leurs envies et besoins en termes de travail et de formation.

Après plusieurs séjours effectués dans mon centre de loisirs, on m'a proposé de passer le BAFD afin de devenir directeur. J'ai accepté. Je suis désormais directeur en centre de loisirs.

- C'est réglé pour le séjour de vacances. Concernant le projet...

La particularité de notre centre de loisirs est que l'on a plusieurs secteurs : un secteur enfance, jeunesse, un secteur adultes… Diverses activités y sont pratiquées.
Un directeur de centre de loisirs doit d’abord gérer une équipe, gérer l'économat, la sécurité morale et physique de son équipe et des enfants durant les séjours et autres, gérer les partenaires et enfin animer les projets et les soutenir, donner envie à son équipe d'accomplir ces projets.

Ce que j'aime dans ce métier, c'est qu’on a la capacité de porter les projets dont on a envie. Deuxièmement, on peut travailler et orienter avec son équipe, la façon dont ce projet sera réalisé. J'aime aussi transmettre des valeurs aux enfants de manière pratique ou éducative. C'est très complet.

Mon bilan est très positif : je suis arrivé sans diplôme, sans travail, sans perspective d'avenir. Finalement, je m'en sors avec deux diplômes qui me permettent de faire dix métiers différents.

J’ai pour objectif aujourd’hui de mixer ma passion pour l'informatique avec mon métier et mon réseau de directeur de centre de loisirs. J'ai créé une association qui s'appelle « Informatique 2.0 » qui me permet de donner des cours, des ateliers. L'objectif principal: initier la population lambda au matériel informatique, multimédia et usage quotidien. J'ai clairement bougé depuis mon entrée à la mission locale. »