Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Emploi saisonnier

Vendanges : Trouver votre emploi en 5 questions

Postes, conditions de travail, profils recherchés. Toutes les infos pour décrocher un emploi saisonnier dans la viticulture.

Tout masquer

Quels sont les postes à pourvoir ?article ouvert

Les principaux postes à pourvoir pour les vendanges sont  :

  • Coupeur : il coupe les grappes de raisin avec une serpette ou un sécateur. Il est affecté à un rang de vignes et doit avancer à vitesse égale aux autres coupeurs. Travail répétitif en position courbée.
  • Porteur : il porte les hottes de raisins (30 à 80 Kg) et les verse dans une remorque du tracteur. C’est un travail très physique, nécessitant d’être robuste.
  • Travaux en vert : taille de vigne, épamprage ou ébourgeonnage, attachage ou relevage, rognage, palissage…

Des postes de conducteur de tracteur et de cuisinier (ou aide cuisinier) peuvent être également proposés durant la saison.

Quelles sont les conditions de travail ?article ouvert

Contrats de travail
Les employés signent des contrats de travail saisonniers agricoles.
Pour l’arboriculture, les contrats s’étendent sur 1 à 3 semaines en moyenne et ne doit pas dépasser 1 mois.

Le contrat vendanges n’est pas exclusivement réservé aux étudiants. Il peut concerner tous les fonctionnaires et les salariés, y compris ceux qui sont en congés payés, avec l’accord de leur employeur.

Pour les vendanges, il s’agit d’un contrat d’une dizaine de jours en continu. Selon les exploitations, deux types de contrats proposés :

  • les postes « nourris logés » : le viticulteur fournis les repas et le logement (avantages an nature), peut venir chercher les vendangeurs en gare en début de campagne et les ramène à la fin de la récolte.
  • les contrats dits « à la grande journée » excluent ces avantages en nature : les vendangeurs doivent se rendre sur les exploitations par leurs propres moyens.

Horaires
La journée de travail débute généralement vers 7h30 et se termine vers 17h30. Le dimanche peut être travaillé. Les jours de repos sont généralement accumulés en fin de contrat.

Rémunération
La rémunération correspond généralement au SMIC (9,76€ / heure au 1er janvier 2017). Les heures supplémentaires sont payées.

Quels profils intéressent les exploitants ?article ouvert

Les exploitants agricoles recherchent des personnes pouvant travailler à l’extérieur et ayant une certaine résistance physique et ne demandent pas de compétences ou expériences particulières.
Ces postes sont accessibles à tous : demandeurs d’emploi, étudiants, retraités, salariés…

Comment se rendre sur les exploitations ?article ouvert

La carte « Illico solidaire » est gratuite et nominative pour les demandeurs d’emploi, les bénéficiaires du RSA, les titulaires d’un contrat aidé et les jeunes en insertion suivis par les missions locales, et permet d’obtenir une réduction de 75% sur les voyages en TER en Auvergne-Rhône-Alpes. 

Les formulaires de demandes de cartes sont téléchargeables sur le site de la SNCF www.ter-sncf.com, ou sur le site de la région Auvergne-Rhône-Alpes www.rhonealpes.fr.

Vous pouvez également réduire vos coûts de déplacement grâce aux sites de co-voiturage.

Où trouver son emploi en Auvergne-Rhône-Alpes ?article ouvert

  • Dans le Beaujolais, où la récolte des vendanges manuelle est préconisée,
  • Dans le sud de la région (Drôme, Ardèche)
  • En Savoie 

Toutes les offres à pourvoir sont publiées à partir du mois d'avril sur www.pole-emploi.fr.

Dés le mois d'avril, en Auvergne-Rhône-Alpes, plusieurs secteurs géographiques proposent des opportunités d'emploi. Retrouvez-les dans notre rubrique "recrutements en cours"  dés cette période.

Publié le 14 mars 2017
A consulter

 Fiche métier Aide agricole de production fruitière ou viticole

Bon à savoir

 4ème région française productrice de vins, Auvergne-Rhône-Alpes est l’une des régions agricoles les plus demandeuses de main-d’œuvre saisonnière. Septembre est sans contexte le mois des vendanges.
Les différents recrutements peuvent être regroupées par bassins de production, : Beaujolais (69),Vallée du Rhône (26), Ardèche Méridionale (07), Roannais (42), la Savoie (73) et le Bugey (01).
Comme chaque année, les équipes de Pôle emploi sont mobilisés pour répondre au besoin de personnels importants et nombreux sur les exploitations viticoles.