Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Emplois saisonniers

A la recherche d'un job saisonnier

Un job saisonnier est un excellent moyen pour enrichir le CV, se forger une expérience professionnelle, ou encore arrondir les fins de mois. Conseils sur la recherche d'emploi, et point sur les secteurs d'activité qui recrutent.

Des jobs le temps d’une... ou plusieurs saisons

Les jobs saisonniers, autrefois pourvus majoritairement par les jeunes et les étudiants, évoluent.
Demandeurs d’emploi, retraités et seniors prennent davantage part aux travaux saisonniers. Mais qu'entend-on par « job saisonnier » ?

Le travail saisonnier se caractérise par l’exécution de tâches normalement appelées à se répéter chaque année, à des dates à peu près fixes, en fonction du rythme des saisons (récolte, cueillette,…) ou des modes de vie collectifs (tourisme…). Cette variation d’activité doit être indépendante de la volonté de l’employeur.

Par ailleurs, vous pouvez être pluriactif, c'est-à-dire exercer plusieurs activités professionnelles en saison, alternativement en station de sports d'hiver, puis à la mer par exemple. 

Des secteurs d’activité à forte saisonnalité

  • En tête de liste : le secteur agricole, qui embauche plus de 820 000 saisonniers chaque année ! Des travaux liés à la récolte notamment (cueillette des fruits et légumes, vendanges, moissons) et au conditionnement des produits ainsi récolté.
  • Le tourisme génère également des milliers d'emplois dans des secteurs d'activité très diversifiés : accueil touristique, ventes de voyage, gestion des campings, téléphériques, location de véhicule, etc.
  • Lesindustries agroalimentaires embauchent des travailleurs saisonniers, pour la fabrication et la distribution des denrées (fabricants de glaces en été, préparation de produits alimentaires, etc.).
  • Été comme hiver, de nombreuses offres d'emplois vous attendent dans le secteur de l'hôtellerie et de la restauration.
  • Des postes sont à pouvoir dans le secteur de l'animation culturelle et sportive. Centres de loisirs, clubs de vacances, parcs d'attraction... le choix est vaste ! 
  • Le commerce / vente. En période de fêtes et de soldes, de nombreux magasins ont besoin de renforcer leurs équipes et recrutent des bras supplémentaires. Vendeurs, caissiers, livreurs, manutentionnaires, … Dans les stations de montagne, les magasins de sport et de location recrutent des vendeurs. Déposez votre candidature auprès des petits commerces et des entreprises de la grande distribution. Après les fêtes arrive le temps des inventaires. N'hésitez pas à vous renseigner auprès des enseignes et des agences d'intérim !
  • Les services à la personne recèlent une mine d'emploi tout au long de l'année: garde d'enfants, aide aux devoirs, promenade d'animaux, tâches ménagères, courses, aides ménagères, assistance informatique, jardinage... Certaines tâches peuvent être exercés par des jeunes de moins de 18 ans.
  • Autres secteurs : l'événementiel (hôtes, hôtesses d'accueil, …), le télémarketing (enquêteurs, conseillers, vendeurs, …), les transports (receveurs de péage, agents d'exploitation de parking, ...), les banques/assurances (chargés de clientèle, chargés d’assistance, …). 
  • La période hivernale est propice aux vacanciers pour s'adonner aux sports de glisse. Vous pourrez travailler dans les stations de montagne : moniteur de ski, conducteur de remontées mécaniques, etc. Consultez l'article : « les métiers de la montagne ».

Quand chercher ?

Vous recherchez un job d'été ? Débutez vos recherches au plus tôt, dès janvier-février. Vous aurez le choix des métiers. Il n'est toutefois pas trop tard pour postuler juste avant la saison. Vous pourrez vous positionner sur des secteurs en tension, tels que l'hôtellerie et la restauration par exemple, et sur les désistements de dernière minute.

Pour les jobs d'hiver, commencez vos recherches dès le mois de septembre, avant le démarrage de la saison (de fin novembre jusqu'au mois d'avril). Certains employeurs préfèrent attendre les premières chutes de neige avant de lancer leur recrutement.

Qualités et compétences

Nul besoin d'être diplômé pour exercer un emploi saisonnier. Les employeurs recherchent avant tout des candidats motivées, ouverts aux autres et réactifs.

Toutefois, certains métiers exigent des déplacements, d'où la nécessité de posséder le permis de conduire (le cas notamment des travaux agricoles et des services à la personne). D'autres requièrent dynamisme et bonne résistance physique.
 

Questions pratiques : hébergement et autres frais

L'hébergement est un élément important à prendre en compte dans votre recherche d'emploi Sachez qu'il est rarement proposé par votre employeur. Il est conseillé, dans la mesure du possible, de cibler un emploi proche de votre domicile.

Vous n'avez pas de logement ?


Commencez vos recherches suffisamment tôt. Renseignez-vous auprès de votre famille ou auprès d'amis sur la possibilité d'un hébergement.


Autres voies de recherche :

  • les agences immobilières ;
  • les sites Internet de location immobilière ;
  • les petites annonces dans les journaux. Pensez à la colocation avec d'autres saisonniers.
 

Renseignez-vous auprès de structures spécialisées sur la saisonnalité et auprès d'associations :

  • Les Maisons des Saisonniers. Ce sont des structures d’accueil et d’information destinées aux saisonniers et aux employeurs. 31 lieux d’accueil, que vous trouverez sous plusieurs appellations (Points d’Accueil Saisonnier, Bureau d’Information des Saisonniers, Guichet Initiatives Pluriactivité Emploi, etc.). Une liste de ces structures est disponible sur le site de l’Observatoire National de la Saisonnalité.
  • La mairie du lieu de votre emploi.
  • Les résidences sociales.
  • Les logements-foyers de jeunes travailleurs : ces établissements proposent des logements temporaires destinés aux jeunes en formation ou exerçant une activité professionnelle. Plus d'informations sur le site service-public.fr.
  • Le CROUS (Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires) propose des logements en cité U, réservés aux étudiants en période de stage, passant des partiels concours ou examens, les apprentis et travailleurs saisonniers. Vous pouvez vous loger pour un court séjour, à compter du mois de mars jusqu'au mois d'août, dans la limite des places disponibles. Adressez une demande au résidence universitaire du lieu de votre travail. Renseignez-vous également sur le site lokaviz.fr.


Pensez aux campings, campings-car, caravane et camion.

  • Il existe des campings spécialement réservés aux saisonniers. Ils sont structurés et réglementés. 
  • Des emplacements spécifiques sont prévues pour les campings-car, caravanes et camions. Renseignez-vous auprès de la mairie du lieu de votre travail pour connaître la liste des emplacements et les démarches pour réserver.

 

Un budget à déterminer


Outre les frais de location, pensez aux charges (eau, électricité, gaz, …), à l'équipement électroménager, multimédia (wi-fi, Internet, télévision), aux frais de nourriture et de blanchisserie. 

Prévoyez un moyen de locomotion pour vous rendre au travail (transport en commun, voiture personnelle, covoiturage, etc.), et aux tarifs de parking.

Pour plus d'informations...

… sur les jobs saisonniers :


… sur les jobs d'hiver :

  • Le site questionsaison.fr : emploi, logement, formation, santé, droit du travail, protection sociale, transport... en Rhône-Alpes.