5 bonnes raisons de s’intéresser aux métiers du nettoyage

Le nettoyage et la propreté font partie de ces métiers qui connaissent un certain rebond avec la reprise des activités dans un contexte de respect des règles sanitaires strictes. Pour intervenir en entreprise comme chez les particuliers, les besoins en recrutement sont plus forts que jamais dans ce secteur aujourd’hui très dynamique.

1# Une profession qui recrute

Avec la reprise de l’activité dans les entreprises, d’importants besoins de désinfection des locaux et des bureaux se font chaque jour depuis mai dernier. Résultat : de très nombreux emplois sont actuellement à pourvoir dans l’hygiène et la propreté. C’est le cas par exemple chez Ekoklean, société experte en nettoyage écologique et durable, qui va proposer cet été pas moins de 200 000 opportunités de missions en entreprises, dans des logements touristiques ainsi que chez des particuliers dans toute la France. Et avec la prudence sanitaire qui est aujourd’hui de mise, tout laisse à penser que ces besoins en recrutement vont perdurer.

2 # Une expertise et une utilité reconnues

La crise sanitaire a contribué à « dépoussiérer l’image » du nettoyage et de la propreté ! Le regard porté sur les professionnels du secteur a changé. Et c’est tant mieux, car ils fournissent un formidable travail, utile à la santé et la sécurité de tous pour rendre les bureaux et les logements plus sains. Ceux qui exercent ces métiers sont désormais reconnus comme des experts à part entière, des personnes à qui l’on demande conseil, que l’on écoute attentivement. Mettre en place un protocole pour un retour des salariés dans des bureaux ne s’improvise pas ! Ce travail doit être réalisé par des professionnels dans le respect de règles très strictes.

3 # Une grande diversité de missions

En tant qu’agent dans le nettoyage et la propreté, vous avez la possibilité de vous spécialiser dans différents domaines. Vous pouvez intervenir dans des bureaux et espaces commerciaux, des logements touristiques (maisons d’hôte, appartements, hôtels…), des établissements accueillant du public (musées, administrations, centres commerciaux…) ou même chez des particuliers. Il est vous également possible de mener des missions de nettoyage de chantiers : remise en état, évacuation de matériaux lourds, tri sélectif et valorisation des déchets…  Vous pouvez aussi intervenir sur des foires, des expositions ou des salons, pour réaliser des opérations de nettoyage « express » avant, pendant et après l’événement.

4 # Des métiers faciles d’accès

Les métiers de la propreté et du nettoyage ne requièrent pas de diplôme ou de qualification particuliers. Il est simple de s’y lancer ou de s’y reconvertir. Votre état d’esprit prime. Vous avez envie de vous investir, le sens du service, un bon relationnel ?  Vous êtes courtois et ponctuel ? Les employeurs de ce secteur y seront très sensibles, car vous les représentez chez leurs clients : entreprises comme particuliers. Les gestes, les rudiments s’apprennent sur le terrain. Certains employeurs vous feront suivre des formations de quelques heures avant de commencer votre première mission, afin que vous puissiez vous familiariser avec les protocoles, les produits d’entretiens et vous sensibiliser aux gestes barrières.

5 # Des moyens de recrutement directs et modernes

Le nettoyage est un secteur qui innove, notamment dans sa façon de recruter. A partir du 1er juillet, vous pouvez ainsi postuler via l’application pour smartphone « ekoklean on demand », disponible sur iOS et Android. Partout en France, ce nouveau service vous mettra rapidement en relation avec un professionnel ou un particulier, proche de chez vous, souhaitant faire appel à des prestations de nettoyage ou de désinfection pour ses bureaux ou son logement.  Cet été, plusieurs milliers de missions seront proposées sous forme de contrat salariés ou de prestations de services via cette plateforme innovante. Toutes ces offres d’emplois sont relayées sur pole-emploi.fr.
Vous trouverez également de nombreuses offres d'emploi sur la plateforme Mobilisation Emploi.