Avez-vous pensé aux métiers du « Care » * ?

Vous aimez prendre soin des gens, les aider ? Dépendance, garde d’enfants, entretien à domicile : toutes ces professions centrées sur l’humain sont de celles qui recrutent. 

Béatrice Revol, DRH d'O2 Care Services

L’éclairage de Béatrice Revol, Directrice des Ressources Humaines d’O2 Care services, leader français des services à domicile.

On observe une amorce de reprise d’activité dans les services à domicile. Est-ce que cela pourrait créer des opportunités en termes d’emplois ?

Depuis la fin du confinement, l’activité des services à la personne reprend progressivement, tout comme nos besoins en recrutement chez O2 Care Services. Les personnes qui retournent au travail devraient de nouveau avoir besoin de nos services pour garder leurs enfants à la maison, réaliser leur ménage/repassage ou leur jardinage. 
Durant la crise sanitaire, dans le domaine de la dépendance, les auxiliaires de vie ont continué à travailler. Cela a permis de prendre conscience que leur rôle est précieux aux côtés des plus fragiles : personnes âgées, personnes en situation de handicap ou en incapacité temporaire.
Demain, nous aurons plus que jamais besoin de personnes qui ont envie d’aider les autres. Chez O2 Care Services, nous commençons d’ores et déjà à préparer la rentrée de septembre, avec comme perspectives de recruter environ 400 auxiliaires de vie, plus de 1200 intervenants dans le domaine de la garde d’enfants et 400 autres dans l’entretien à domicile

Quels profils recherchez-vous chez O2 Care Services ?

Nous recrutons des auxiliaires de vie, titulaires d’un titre d’Assistant de Vie aux Familles (ADVF), qui leur permet d’intervenir notamment auprès de seniors ou de personnes en situation de handicap, ou des candidats avec 3 ans d’expérience dans ce domaine. Pour garder des enfants de moins de 3 ans, nous recherchons des titulaires d’un diplôme dans le domaine de la petite enfance, type CAP et pouvant justifier d’au moins un an d’expérience. Pour s’occuper d’enfants de plus de 3 ans, un diplôme est un plus, mais n’est pas forcément requis. 
Dans les métiers de l’entretien à domicile, aucune formation particulière n’est requise. Les aptitudes peuvent être évaluées à travers des tests pratiques en agence, pour des missions de repassage par exemple. 
D’une manière générale, notre organisme de formation interne accompagne celles et ceux qui sont motivés par nos métiers. Il peut les former aux prérequis et les aider à passer des diplômes d’Etat, dans le cadre d’une reconversion par exemple. 
Nous recherchons avant tout des candidats dont le comportement est en ligne avec nos valeurs : respect, excellence, attitude positive et esprit d’équipe. Nous croyons dans le potentiel de chacun et donnons leur chance à un maximum de personnes.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui a envie de se lancer ?

Je l’encourage tout d’abord à consulter notre site www.o2.fr, nos pages Facebook et LinkedIn, ainsi que le site de Pôle emploi, où nous publions de nombreuses offres. Dans nos agences locales, nous organisons des séances d’information collectives pour présenter l’entreprise et nos métiers, ainsi que les perspectives d’évolution possibles. Elles sont réelles chez O2 Care Services, où nous favorisons les passerelles entre nos métiers, à travers la formation et les promotions internes à des postes d’encadrement (chargé de clientèle, assistant d’agence…). Nous proposons aussi un cadre sécurisant à nos intervenants que nous recrutons tous en CDI. 

Pour travailler dans le « care », il faut aimer les gens, être ouvert aux autres, avoir l’esprit de service. Si vous vous retrouvez dans ces valeurs, il ne faut pas hésiter à vous lancer. Dépendance, garde d’enfants ou entretien : ce sont des métiers où l’on tire satisfaction à aider ou rendre service à l’autre. C’est extrêmement gratifiant. 


*service à la personne