« Campus 2023 », un nouveau diplôme pour l’encadrement sportif !

Attiré/e par l’encadrement sportif et l’univers du sport en général ? Depuis le mois d’avril 2020, un nouveau diplôme, sur trois niveaux en fonction de votre parcours d’études, s’ouvre à vous. 

Cette formation certifiante est mise en place dans le cadre de la préparation du Mondial de Rugby 2023. Mais elle a vocation à aller bien au-delà de cet événement et à s’inscrire dans la durée pour former les dirigeants, administrateurs ou experts en événements sportifs de demain… et pas uniquement dans le domaine du rugby !

Travailler dans le sport ne se limite pas à entraîner une équipe, être agent d’athlètes ou professeur d’éducation physique et sportive. De la communication au sponsoring, de l’administration de club au marketing, de multiples compétences sont aujourd’hui nécessaires pour assurer la gestion ou la direction d’un club sportif. Le sport se joue sur tous les terrains, mais aussi en coulisses !

Pour accompagner la professionnalisation des clubs, répondre aux besoins d’un secteur sportif en quête de profils à plus fortes compétences et participer aux défis de l’inclusion sociale et professionnelle des jeunes, le Mondial de Rugby 2023 s’est donc jeté dans la mêlée, trois ans avant la Coupe du Monde de Rugby, en lançant un programme inédit, « Campus 2023 » ! Il consiste à recruter dès aujourd’hui 2 023 apprentis, formés à devenir les dirigeants et administrateurs sportifs de demain. Au-delà de la symbolique, l’objectif de la fédération tricolore est également de répondre aux besoins que générera un tel événement sur le territoire, et notamment la croissance du nombre de licenciés.

Si vous avez d’autres aspirations que l’univers du ballon ovale, ce diplôme vous ouvrira à terme les portes d’autres disciplines, y compris l’organisation de grands événements sportifs.

Consultez le site "2023 apprentis".

Une formation pluridisciplinaire

En fonction des niveaux (Bac, Bac+3 et Bac+5), les formations viseront le développement des compétences dans plusieurs domaines : administration de la structure sportive, juridique (règlementations en matière de pratiques sportives), financier (audit, gestion et prévision financière), communication institutionnelle et interne (image de la structure sportive), développement (mise en œuvre d’un plan de développement de la structure), marketing (site internet, réseaux sociaux, boutiques, e-boutiques), sponsoring (recherche, fidélisation, développement) et enfin gestion d’événement (planification, organisation, mise en situation au travers de la Coupe du Monde de Rugby France 2023).

À chaque profil sa formation

Les 2 023 apprentis, des jeunes de 18 à 30 ans, seront salariés du Comité d’organisation France 2023, à parité de femmes et d’hommes. 10 % des recrutements seront dédiés aux personnes fragilisées ou en situation de handicap. Chacune de ces formations permettra aux apprentis d’obtenir un diplôme inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). « Plus le contexte dans lequel évolue la structure sportive sera complexe, plus le niveau d’autonomie et de responsabilité de nos apprentis devra être développé », indique l’organisation du Mondial 2023.

Les trois niveaux de formation permettront donc de s’adresser à différents publics :
- Pour la formation niveau BAC : pas besoin de justifier de l’obtention d’un diplôme,
- Pour la formation niveau BAC+3 : a minima justifier de l’obtention d’un diplôme de niveau IV (Bac) ou de niveau V (Bac+2) dans le cas d’une admission parallèle,
- Pour la formation niveau BAC+5 : justifier de l’obtention d’un diplôme de niveau VI (BAC +3).

Ces trois niveaux de formation permettront également de répondre de manière adaptée aux besoins de la structure en fonction de sa taille (nombre d’adhérents), de son environnement géographique (rural, urbain, petite municipalité, agglomération, grande ville, département, région) ou du niveau de pratique de ses adhérents (amateurs, semi-professionnels, professionnels). 

De la théorie à la pratique sur le terrain

En étroite collaboration avec la FFR, le Comité d’Organisation France 2023, basé à Paris, va devenir un Centre de formation d’apprentis (CFA) et coordonnera au niveau national l’ensemble des actions de formation. Le CFA National s’appuiera sur les CFA régionaux et les organismes de formation locaux sélectionnés par une commission en charge de la coordination. Les 2 023 apprentis seront ainsi accueillis partout en France par les organismes sélectionnés, lesquels assureront la formation pédagogique et le suivi des apprentis par le biais de leurs maîtres d’apprentissage. Salariés du Comité d’Organisation France 2023, les apprentis seront par ailleurs mis à disposition, dans le cadre de leur formation en alternance, dans les clubs, comités départementaux et ligues régionales.

Les sélections sont ouvertes !

Après validation de candidatures, les premiers alternants rentreront en formation dans les clubs, comités départementaux ou ligues régionales au printemps 2021 (pour le niveau BAC+3), puis autour de la rentrée 2021 pour les niveaux BAC et BAC+5. La phase de recrutement et de sélection a commencé avec la mise en ligne de la plateforme 2023apprentis.info, sur laquelle vous pouvez vous rendre dès aujourd’hui pour vous informer et candidater.

Dans le cadre du Mondial 2023, la dernière rentrée s’effectuera en octobre 2022. Elle permettra l’admission complémentaire de jeunes détenteurs d’un BAC+2 (notamment DEJEPS), qui pourront intégrer le cursus pour le diplôme Bac+3. Ces apprentis auront donc l’occasion de suivre un an de formation dans le cadre du programme, et livrer la Coupe du Monde avec les équipes du Mondial 2023.

Le diplôme BAC+3 continuera d’exister à l’issue de la Coupe du Monde de Rugby France 2023, et sera légué à la branche du sport et au mouvement sportif dans son ensemble. N’importe quel jeune pourra alors s’inscrire dans cette filière.

90 apprentis seront également recrutés dès septembre 2020, autour du projet de déconcentration du Comité d’Organisation de la Coupe du Monde de Rugby France 2023, qui s’apprête à ouvrir 9 bureaux dans les villes hôtes de la compétition (Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Saint-Denis, Saint-Etienne, Toulouse) en plus de son siège à Paris. L’objectif : être au plus près des habitants des territoires hôtes et se nourrir de leur créativité et spécificité. « À l’image de ce qu’est le rugby, nous voulons que cette Coupe du monde se fabrique dans un dialogue avec les habitants, les acteurs et les associations de tous les territoires », explique Claude Atcher, directeur général du Mondial 2023.

Consultez le site 2023apprentis.info.

À l’initiative du ministère du Travail et du Comité d’organisation France 2023, le partenariat s’articule autour de trois piliers : la création d’un nouveau diplôme qualifiant reconnu par l’État, la pérennisation et l’employabilité.
À l’issue du programme, le rugby ne sera donc plus le seul légataire de ce diplôme : « Tout le sport français en bénéficiera pour se professionnaliser davantage. Nous laisserons une trace tangible, d’abord en créant ce nouveau diplôme, mais surtout en formant une nouvelle génération de dirigeants sportifs pour les années à venir », précise la Fédération Française de Rugby.

Cette nouvelle filière, c’est :

- Un enseignement régionalisé, diplômant et gratuit,
- Une formation en alternance sur le terrain (dans 1 922 clubs de rugby français, les ligues régionales ou les comités départementaux),
- Une immersion pendant la Coupe du Monde de Rugby (observation et engagement des 2023 apprentis auprès du 3e événement sportif mondial),
- Un emploi dans un objectif de pérennité (100 % de jeunes recrutés après la Coupe du Monde de Rugby France 2023.