La SNCF, un réseau d'emplois pour les jeunes

A travers toute la France, la SNCF se met en quatre pour la formation et l'emploi des jeunes, avec un objectif de 7 000 contrats en alternance. Saviez-vous que le groupe compte plus de 150 métiers différents ? De quoi vous offrir de nombreuses possibilités de formations et d'emplois.

Sautez dans le train de l'embauche

Etant un des employeurs les plus importants en France (270 000 salariés, dont 211 000 en France), la SNCF s’est depuis longtemps engagée en faveur de l'emploi des jeunes. Que vous songiez à devenir aiguilleur du rail, agent d'escale ferroviaire ou encore ingénieur d'études en circulation ferroviaire, différentes voies d'accès existent.

Parmi celles-ci figure l'Ecole des métiers SNCF. Elle propose une quarantaine de formations, toutes gratuites et rémunérées, qui vont du niveau CAP jusqu'à celui d'ingénieur (bac + 5). Chaque année, ce sont ainsi environ 700 étudiants qui y sont formés, avec un taux de réussite de 90%. Si vous pouvez bien sûr postuler à la SNCF sans être issu de cette école, il s'agit là d'une piste à ne pas négliger. En effet, si vous êtes issu de son école, la SNCF examinera votre candidature en priorité.

Sur la période juillet 2020-juillet 2021, le groupe prévoit de réaliser 15 000 embauches dont 10 000 en CDI.

Plus du quart de ces recrutements devrait concerner les métiers de la circulation ferroviaire. Les autres domaines qui embaucheront le plus sont la maintenance du matériel et du réseau, la conduite, l'ingénierie réseau et enfin la sûreté.

La SNCF est également un acteur important de l'alternance en France, puisqu'elle accueille en moyenne 6 000 alternants par an. Cette année, l'objectif est d'atteindre le nombre de 7 000 alternants, dans l'ensemble des entreprises du groupe.

Que ce soit chez SNCF voyageurs, Réseau et Gare & Connexions, ou SNCF Fret, Geodis et Keolis, de nombreuses opportunités existent. Les métiers à la SNCF sont très divers, et pour que vous puissiez les connaître mieux, la SNCF a renforcé son partenariat avec Pôle emploi. Celui-ci augmente notamment le recours à des outils comme la POE ("préparation opérationnelle à l'emploi"), les méthodes de recrutement par simulation, ainsi que l'organisation de "job dating". Vous ne soupçonnez peut-être pas la diversité des métiers du ferroviaire, de la logistique et du transport urbain et interurbain.

Des actions de soutien à l'entrée sur le marché de l'emploi

La SNCF est par ailleurs fortement engagée dans l'accompagnement de filières d'excellence, grâce à des partenariats avec des acteurs comme l'Institut Villebon-Georges Charpak et la Fondation ParisTech, ou encore l'association "Nos quartiers ont du talent" (NQT). Cette dernière met en place des actions de parrainage pour les jeunes à la recherche d'emploi, et issus de quartiers prioritaires de la politique de la ville ou de zones rurales modestes.

En juin dernier, c'est avec cette dernière et Siemens que la SNCF organisait le Hub de l'alternance. Un de ses grands objectifs était de promouvoir l'alternance comme voie d'insertion professionnelle pour les jeunes. Dans ce domaine, il faut également noter le projet de création d'une plateforme "alternance", en liaison avec l'Union des Transports Publics et ferroviaires (UTP) et "Futur en train", la marque de l’Association pour le Développement des Formations et la Promotion des Métiers Ferroviaires (ADFPMF).

Soutenir l'insertion des jeunes éloignés de l'emploi

La SNCF joue également un rôle particulier pour impulser des synergies allant au-delà du seul emploi dans son domaine. C'est le programme du "Train de l'emploi", opération déclinée sur l'ensemble du territoire, en fédérant dix à quinze grandes entreprises, qui viendront communiquer sur les opportunités d'emplois offertes sur les territoires concernés.

D'autres actions visent plus particulièrement les jeunes éloignés de l'emploi vont être renforcées. Ainsi, l'objectif du nombre de jeunes accompagnés dans des "chantiers d'insertion par l'économique" va être doublé, pour être porté à 2 500. Sur la même période, ce sont 200 jeunes qui vont être accompagnés, issus des Ecoles de la 2ème chance et des EPIDE (établissement pour l'insertion dans l'emploi). Autre partenaire incontournable, les missions locales, avec lesquelles la SNCF propose des parcours vers l'emploi.

Toutes ces actions organisées par la SNCF et ses partenaires sont autant d'occasions à saisir, la première étape pour vous faire une idée des différents métiers qui recrutent, c'est sans doute de vous rendre sur l'espace Emploi SNCF.