Les start-up misent sur les jeunes et le font savoir

Le site web de recherche d’emploi pour les jeunes, Jobteaser, s’allie avec la mission gouvernementale French Tech pour une meilleure visibilité des offres d’emploi dans les start-up.

L’essor du numérique a vu l’émergence de nouveaux métiers tels que CRM (Customer relationship management) ou Développeur, très demandés par les entreprises. Celui des start-up, dont le développement est plus rapide que les entreprises traditionnelles, conduit à affiner davantage ces nouvelles offres d’emploi. Mais pour trouver preneur, encore faut-il que les postes proposés soient bien visibles et rencontrent les profils concernés. C’est tout l’intérêt du partenariat noué par Jobteaser, la plateforme spécialisée dans l’emploi des jeunes qui mêle recherche d’emploi et orientation, et la « French tech », la mission du gouvernement dédiée aux start-up françaises les plus prometteuses et à leur écosystème.

« Nous accompagnons les jeunes qui n’ont pas de parcours linéaires »

Des profils atypiques pour des nouveaux métiers

Car les profils recherchés sont jeunes. La plateforme propose des stages, des alternances, des V.I.E. ou des CDI. Et il s’agit de toucher ceux qui ne connaissent pas, ou mal, le monde des start-up, et dont les parcours sortent des sentiers traditionnels que sont les formations en grandes écoles. « Les start-up évoluent vite et requièrent des qualités d’adaptabilité et de polyvalence » explique Laure Hélary chez Jobteaser, « or nous accompagnons les jeunes qui n’ont pas de parcours linéaires et peuvent correspondre aux profils recherchés ». L’un des nouveaux métiers qui émerge dans les start-up est celui de Product marketing manager. Le Product marketing manager cerne dans l’entreprise les attentes du marché et travaille à définir un produit qui répond à ces attentes. Son rôle est aussi de développer du matériel commercial pour les commerciaux et de définir le « pricing », à savoir les différentes offres de tarification proposées. « Les start-up sont en avance sur ce type de métiers et recherchent une bonne visibilité pour leurs offres et des profils qui correspondent à leurs attentes » souligne Mme Hélary. On retrouve actuellement ce type d’offres, par exemple, chez Meero, la plateforme dédiée à la photographie professionnelle, ou encore chez Malt, qui met en relation entreprises et travailleurs freelances.

Des services pour l’emploi des jeunes

A terme, Jobteaser devrait rassembler les offres de quelque 200 entreprises du numérique. La plateforme dédie un espace à la French Tech au sein de sa section « entreprise » et fait bénéficier aux start-up de ses services. Elle organise des rencontres pour que les jeunes puissent poser des questions aux représentants des entreprises et donne, par exemple, accès à des fiches métiers et des fiches entreprises ainsi que des vidéos de présentation. Dans l’espace French Tech, des petites pastilles vidéo offrent ainsi le témoignage de professionnels en poste dans les start-up. Des offres d’emploi de 28 start-up sont aujourd’hui en ligne. Et la French Tech se décentralise progressivement puisque ses start-up sont aujourd’hui présentes dans sept régions. En 2021, elles devraient créer quelques 10 000 nouveaux emplois.

https://www.jobteaser.com/fr/companies/la-french-tech/