Métiers de l'habillement : la mode recrute

Vous aimeriez travailler dans la mode ? C'est le moment de vous lancer, car la mode se porte bien ! Le secteur de l’habillement a en effet promis d’employer entre 3 000 et 4 000 personnes en France cette année. Quels sont les secteurs et les métiers qui recrutent ? Dans quelles régions ?

paragraphe-image-23

Le marché de l’habillement, qui a beaucoup souffert de la délocalisation dans les années 1980, est aujourd’hui dynamique et les prévisions d’embauche sont au beau fixe. « Nos entreprises doivent aujourd'hui recruter pour faire face au départ à la retraite d'une partie de leurs salariés, mais aussi pour accompagner la croissance du secteur du luxe », résumait Marc Pradal, coprésident de l'Union française des industries mode et habillement, dans Les Echos en décembre dernier. Il faut dire aussi que le rythme des collections s’accélère avec des délais de livraison de plus en plus serrés. Les entreprises du secteur doivent donc étoffer leurs équipes.

Qui recrute et où ?

Ce sont souvent de petites PME qui confectionnent les vêtements. Elles produisent régulièrement pour de grands groupes du secteur du luxe, comme LVMH (Dior, Louis Vuitton, Fendi…) ou encore Chanel. 
Le secteur du luxe est en effet en plein essor et représente 50 % des embauches. « Il y a entre 10 % à 15 % de création nette d'emplois », estime Laurent Vandenbor, délégué général de Mode Grand Ouest, dans Les Echos
De nouvelles marques, comme Le Slip Français ou les jeans 1083, qui s’appuient sur le Made in France, émergent également sur le marché et recherchent de la main-d’œuvre. 
Ces PME doivent s’agrandir et se moderniser pour répondre à la demande forte de ces marques. 

Vous en trouverez dans toute la France : Pays de la Loire, Bretagne, Normandie… Renseignez-vous auprès de votre pôle emploi

Quels métiers et quelle formation ?

Les métiers parmi les plus recherchés restent les façonniers, dans les ateliers, pour confectionner les vêtements. Les PME d’aujourd’hui sont modernes mais peu automatisées, et la main humaine reste la valeur ajoutée. 
Il existe peu de formation pour la production. La plupart des entreprises forment donc elles-mêmes leurs employés. La durée moyenne est de 18 mois pour un.e couturier.ère.
La bonne nouvelle : tout le monde peut se présenter, quel que soit son niveau de formation ou son âge.

Les métiers de l’habillement devraient avoir de l’avenir devant eux. Vous en avez peut-être avec eux ?

> La mode vous intéresse ? Retrouvez les offres d’emploi dans les métiers de l’habillement sur votre espace Candidat

En savoir plus :
> Les fiches métiers et les formations dans le secteur de l’habillement (https://www.observatoiremodetextilescuirs.com/?id=23)