Moins de 26 ans ? Éclairez votre avenir chez Schneider Electric

Vous avez moins de 26 ans et êtes tenté par les métiers techniques ? Sachez que l’industrie recrute. C’est le cas du géant Schneider Electric, spécialiste de la fabrication de produits de gestion d’électricité.

Moins de 26 ans ? Éclairez votre avenir chez Schneider Electric

Schneider Electric recrute à tous les niveaux

Après avoir recruté 560 nouveaux jeunes collaborateurs en 2020, Schneider Electric projette de recruter 700 jeunes en 2021.

« Nos campagnes de recrutements n’ont pas changé sous l’effet de la crise sanitaire », affirme Emmanuelle Le Merrer, Directrice du recrutement externe, mobilité interne et gestion des compétences au sein de Schneider Electric France.

Recrutements dans tous les métiers !

« Nous focalisons nos recrutements sur les métiers en tension ainsi que sur les métiers stratégiques de demain », poursuit Emmanuelle Le Merrer.

Tous les métiers du groupe sont concernés : depuis les fonctions supports (ressources humaines, marketing ou encore finances), aux métiers industriels, en passant par la recherche et le développement.

Pour l’année 2021, une attention toute particulière sera apportée aux recrutements de jeunes de niveau infra Bac et Bac. Dans ce contexte, la plateforme 1jeune1solution permet d’apporter une visibilité supplémentaire. « Elle nous permet de toucher de nouveaux candidats qui, spontanément, n’iraient peut-être pas chercher nos annonces sur notre site carrière ou via LinkedIn », souligne Emmanuelle Le Merrer.

Niveaux Infra Bac et Bac très recherchés

En 2021, les niveaux infra Bac et Bac devraient représenter à eux seuls un quart de l’effectif total des jeunes recrues de Schneider Electric.

Différents profils sont recherchés :
- Recherche et développement : en électronique, électrotechnique, mécatronique
- Métiers digitaux (logiciels embarqués, e-commerce, marketing digital)
- Métiers industriels (recrutements pour la qualité, la production ou encore la maintenance)
- Fonctions commerciales.


Le groupe Schneider Electric est présent partout en France avec 30 sites de production.

Parcours longs en perspective

L’objectif du groupe est de pourvoir 20 % des CDI à partir d’alternants. « Notre ambition première est de faire évoluer les alternants vers des CDI », explique Emmanuelle Le Merrer. Si, à l’issue d’une alternance, certains jeunes font le choix de poursuivre leur cursus académique, d’autres poursuivent leur parcours professionnel au sein de l’entreprise en CDI.

« Les recrutements de jeunes collaborateurs nous permettent d’accroître la diversité des profils qui rejoignent notre entreprise, et de créer un vivier de talents », explique Emmanuelle Le Merrer.

« Pour perdurer, une entreprise se doit d’accueillir en son sein des collaborateurs représentatifs de la société et c’est la raison pour laquelle nous menons une stratégie de recrutement auprès de personnes pouvant être en situation de décrochage ou issues de quartiers politique de la ville », conclut Emmanuelle Le Merrer.

Consultez les offres