Apprentissage : trouvez un métier dans l’artisanat !

Le confinement n’a pas épargné les artisans, mais le secteur recrute et le fait savoir à grand bruit. « Le recrutement, c’est maintenant ! », a annoncé le Directeur général de CMA France, Julien Gondard, lors des journées portes ouvertes virtuelles orgainsées le 24 juin. Si vous êtes intéressé par la richesse et la diversité des métiers de l’artisanat, voici l’art et la manière de sauter sur l’occasion !

Si la crise sanitaire a durement touché l’artisanat, à l’instar de nombreuses autres activités, le secteur reste dynamique.
« Les artisans sont résilients et agiles, témoigne Julien Gondard, DG de CMA France (Chambres des métiers et de l’artisanat), ils ont trouvé dans cette période des solutions pour maintenir a minima leurs ventes auprès de leur clientèle, grâce au renforcement des mesures sanitaires et le développement des ventes en ligne ou de systèmes de livraisons ».
Un secteur qui a montré ainsi sa faculté à se réinventer en permanence. Aujourd’hui, la priorité est de maintenir la bonne dynamique de 2019, qui a montré une hausse historique des entrées en apprentissage (+ 16 % d’inscription). L’artisanat est le premier acteur de l’apprentissage en France, avec 3,1 millions d’emplois, et c’est une économie au plus près des territoires et des familles. Avec le déconfinement, la relance de l’activité passe par l’apprentissage, parce qu’« il est important de redonner confiance aux jeunes et aux entreprises pour relancer l’activité économique », déclare Julien Gondard.

Des métiers variés, des débouchés assurés

Si vous êtes jeune ou moins jeune, en recherche d’un projet professionnel, c’est donc le moment de candidater. L’artisanat propose des milliers d’opportunités avec plus de 250 métiers dans le bâtiment, l’alimentation, la fabrication et les services. Les CFA (Centres de formation à l’artisanat du réseau des CMA France) forment ainsi 100 000 personnes chaque année à ces différents métiers. Vous avez le choix, avec plus de 600 formations, selon votre niveau d’études, du CAP au Bac +3. « C’est une voie d’excellence qui permet à 80 % des apprentis de trouver un emploi dans les 6 mois qui suivent leur formation », assure Julien Gondard. Le secteur reste donc porteur, d’autant qu’il s’inscrit dans des valeurs qui font encore plus sens aujourd’hui : le fait-main, le savoir-faire, l’excellence à la française, la qualité et la proximité.

Une mobilisation pour les jeunes et l’apprentissage

C’est ainsi que l’ensemble des CFA (Centres de formation à l’artisanat du réseau des CMA France) a organisé le 24 juin ses journées portes ouvertes, forcément virtuelles, pour informer orienter et recruter à grande échelle des jeunes, les artisans de demain. C’est le moment de postuler, l’aide de l’État pour l’apprentissage est vue par les artisans comme un coup de pouce nécessaire dans leurs projets de recrutement. Et avec la loi « Choisir son avenir professionnel », il est possible dorénavant d’être apprenti jusqu’à 30 ans et d’être en formation continue tout au long de sa vie. Cette grande mobilisation nationale a pour slogan « Déconfine ton avenir, choisis l’apprentissage » et un hashtag #GenerationArtisanat qui se partage sur les réseaux sociaux largement. Enfin, vous trouverez sur le portail Artisanat.fr, une carte interactive qui vous permet de trouver un CFA proche de chez vous, mais aussi d’accéder à une bourse de l’apprentissage.

Vous êtes intéressé par les métiers de l’artisanat et vous souhaitez vous renseigner sur les opportunités et une formation ?
Renseignez-vous sur http://deconfinetonavenir.artisanat.fr/ et suivez le hastag #GenerationArtisanat sur les réseaux sociaux.