Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Bâtiment - Travaux Publics

Bâtiment : cassez les idées reçues !

Le secteur du bâtiment suscite beaucoup d'idées préconçues : un secteur réservé aux hommes, des métiers destinés aux mauvais élèves, uniquement exercés sur chantier... Détrompez-vous !

1. BÂTIMENT = TRAVAIL SUR CHANTIER

Le bâtiment ne se résume pas à l'ouvrier qui coule du béton ! Pensez aux autres acteurs qui participent au projet.

Avant la phase construction, un projet passe par de nombreuses étapes faisant appel à divers métiers :

  • la maîtrise d'ouvrage (le client) : il trouve les financements, obtient les permis de construire, achète le terrain...
  • la maîtrise d'œuvre (le concepteur) : l'équipe conçoit, dessine et décrit le bâtiment. Elle peut être constituée d'un maître d'œuvre, d'architectes, d'ingénieurs de bureaux d'études, ...
  • c'est ensuite au tour des entreprises du bâtiment de réaliser le chantier, parfois après un travail d'atelier.

Bon à savoir !

68 % des salariés exerce une fonction dans la Production
18 % exerce une fonction dans le domaine Administratif et commercial
14 % dans la Technique et l'encadrement de chantiers

Source : L'Observatoire des métiers du BTP, chiffres-clés 2014

2. SEULS LES SALARIES QUI EXERCENT DANS LA PRODUCTION SONT SUR LE TERRAIN

Faux ! Les ingénieurs des bureaux d'études, par exemple, sont amenés à aller sur le terrain.

Ils ont besoin du contact terrain pour savoir comment les choses se réalisent dehors, de voir le travail des entreprises. Autrement, en restant dans leur bureau, il n'aurait que 20 % de la vision de la réalité et ne mèneraient pas à bien leurs études.

3. Pas besoin de qualification pour travailler dans le Bâtiment

Les métiers du bâtiment sont accessibles avec ou sans diplômes.

Cependant, disposer d'un diplôme peut permettre d'acquérir plus rapidement les bons gestes, et d'avoir des évolutions de carrière intéressantes. Bien souvent, le niveau minimum requis est le CAP.

4. LE BTP, C'EST FAIT POUR LES MAUVAIS ÉLÈVES

Les métiers du bâtiment ne sont pas réservés aux mauvais élèves et nécessitent des études de plus en plus poussées. Les ingénieurs, par exemple, sont très recherchés.

5. Dans le Bâtiment, on fait toujours la même chose...

Les tâches ne sont pas monotones car les personnes changent de matériels presque tous les jours.

Chaque chantier nécessite la mise en oeuvre de nouvelles méthodes. Une nouvelle équipe est formée, une nouvelle ambiance de travail s'instaure. Pour faire face aux imprévus, il faut innover, réagir, s'adapter.

6. Le Bâtiment n'est réservé qu'aux hommes

Faux ! Le secteur est aussi ouvert aux femmes.

Selon l'Observatoire des métiers du BTP, le secteur comptait 110 674 femmes en 2014 (88% de salariés masculins en 2014, contre 90 % en 2005).

Les femmes n'exercent pas uniquement des emplois administratifs. Les mentalités évoluent. Aujourd'hui, il n'est pas rare de rencontrer sur les chantiers des électriciennes, des grutières, des conductrices de travaux, …

A noter : la mécanisation rend l'exercice des métiers moins physiques.

Bon à savoir

« 60 % des conjoints d’artisans du bâtiment travaillent au sein de l’entreprise.
Véritable adjoint du chef d’entreprise, le conjoint participe pleinement au développement et à la vie de l’entreprise.
Aux compétences multiples, il est très souvent en charge des activités administratives de l’entreprise : gestion, commerce, communication … ».

Source : CAPEB

7. LES MÉTIERS DU BÂTIMENT SONT PÉNIBLES

La  pénibilité des métiers a été réduite.

Les outils et les machines sont de plus en plus adaptés : nouveaux engins, nouvelles machines, nouveaux matériaux, mais aussi nouvelles technologies cohabitent avec des savoir-faire traditionnels. Les techniques de travail ont bien changé !

8. LES MÉTIERS DU BÂTIMENT PEUVENT ÊTRE DANGEREUX

Les salariés du Bâtiment peuvent être en effet exposés à des risques d’accident du travail et à des maladies professionnelles.

Cependant, de nombreuses actions sont régulièrement mises en place pour minimiser les risques :

  • accompagnement et formation continue du personnel,
  • service permettant d’évaluer les risques de chaque métier du BTP,
  • démarches de prévention réalisées de façon permanente,
  • application de normes de sécurité ...

9. ON GAGNE PEU DANS LE BTP

FAUX ! Comme dans de nombreux secteurs, les emplois non qualifiés sont rémunérés au SMIC. Cependant, les salaires peuvent évoluer rapidement.

Quant aux fonctions à responsabilités, elles offrent des rémunérations confortables.

 

Voici de quoi tordre le cou aux idées reçues. Alors, les métiers du bâtiment… Pourquoi pas pour vous ? 

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)
Formulaire de recherche d'offres

Offres d'emploi

Pôle emploi Le Dossier : Bâtir son avenir