Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Bougez !

Bougez ! Johanna, chef dans la restauration

Johanna était rédactrice web. Elle est aujourd'hui chef dans un café-restaurant.

Le déclic

A mes 25 ans, j'ai eu un déclic. Je me suis demandé : « Qu'est-ce que tu veux faire de ta vie ? Est-ce que ça te plaît vraiment ? » Mon métier de rédactrice web ne m'apportait rien et je trouvais que je n'apportais rien aux autres. Écrire pour pouvoir vendre quelque chose derrière, ce n'est pas trop ma philosophie. J'ai alors décidé de demander une rupture conventionnelle et mon patron a accepté, parce qu'il comprenait très bien. Sur le coup, je ne savais pas du tout ce que je voulais faire après. J'avais juste envie d'arrêter ça et de réfléchir à ce que je voulais vraiment faire dans la vie.

C'est venu petit à petit. Puis, j'ai su que je voulais travailler dans la restauration. La cuisine prenait de plus en plus de place dans ma vie. Je suis allée à Pôle emploi, j'ai trouvé trois écoles qui me plaisaient : deux à Paris et une à Rouen. J'en ai parlé à ma conseillère qui m'a dit que même si ce n'était pas financé par Pôle emploi, ils pouvaient me donner des aides pendant l'année de formation.

« Sur le coup, je ne savais pas du tout ce que je voulais faire après. J'avais juste envie d'arrêter ça et de réfléchir à ce que je voulais vraiment faire dans la vie.»

J'ai passé mon CAP après les six mois à l'INBP de Rouen. Ensuite, j'ai déménagé à Grenoble pour suivre mon conjoint et j'ai trouvé un stage chez un pâtissier. Après le stage, j'ai commencé à chercher un travail. Puis j'ai rencontré le propriétaire de cet endroit, qui m'a proposé un poste de cuisinière dans un café-restau qu'il comptait ouvrir.

J'ai toujours voulu travailler dans des cafés, salons de thé... Ce sont des endroits que j'aime bien, c'est chaleureux. Ça inclut le salé, le sucré, la gestion de la cuisine, la création des menus. C'était un gros challenge, mais je me suis dit que ça me plaisait et je pensais y arriver.

Je suis maintenant chef à l'Eyes Café à Grenoble. Étant donné que je n'avais aucune formation en cuisine, j'ai beaucoup lu, j'ai regardé des vidéos sur internet, j'ai acheté pas mal de livres de cuisine et j'ai fait des tests chez moi avant l'ouverture.

Mon parcours

Avant, j'étais chef de rubrique et rédactrice web pour une start-up. Aujourd'hui, je suis chef dans un café-restau. Je viens d'Ivry-sur-Seine dans le 94. J'ai passé un bac ES, puis j'ai passé une licence de médiation culturelle et commerce de l'art à l'ICART.

Tout au long de ma formation, j'ai dû faire des stages. J'ai souhaité faire un stage chez AuFeminin.com, en rédaction web dans la rubrique culture. Suite à ma formation, j'ai commencé à chercher du travail et j'ai décroché un poste de chef de rubrique dans une jeune entreprise qui se lançait à l'époque sur internet. Je m'occupais des rubriques cinéma et mode de star, ce n'était pas vraiment ce que je voulais. J'aimais vraiment écrire et la culture.  

Ce qui me plaît dans ce métier

J'aime travailler la matière. Je réfléchis sur les saveurs, sur les plats... J'aime aussi le contact humain. Je me sens utile. Pour moi, c'est très important. J'ai fait de la cuisine aussi pour le côté nutrition. Je me suis rendu compte, au fil des ans, des bienfaits de la cuisine santé. On se sent mieux dans son corps et dans sa tête, dans son esprit.

«Je suis très satisfaite de cette reconversion. Je fais vraiment un métier qui me passionne et je me sens utile au quotidien.»

Ce que j'aime ici, c'est de travailler avec des produits frais, de saison, de pouvoir moi-même choisir ce que je mets dans les plats et de savoir que les gens mangent quelque chose d'équilibré et de bon pour eux. Je suis très satisfaite de cette reconversion. Je fais vraiment un métier qui me passionne et je me sens utile au quotidien. 

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)