Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Bougez !

Bougez ! Kevin

Après avoir fait un CAP boulangerie, Kevin, 26 ans, a décidé de changer de métier. Il est devenu mécanicien-bachiste après avoir suivi une formation. Portrait d'un jeune qui a su rebondir !

"La boulangerie ne me plaisait plus, j'ai voulu changer de métier"

"Je m'appelle Kevin, j’ai 26 ans, j’ai un CAP boulangerie et j'ai voulu changer de métier, alors j'ai appris ce métier de mécanicien-bachiste.

Je suis originaire d'Indre-et-Loire.
Après ma 3e, j'ai fait un CAP en boulangerie en alternance entre 2 semaines de travail et 2 semaines de cours.

Après, j'ai voulu me reconvertir dans autre chose.

Du coup, comme je recherchais du boulot et que mon village n'est pas très très grand, ça s’est su que je cherchais du travail, et il y a eu un patron qui en a entendu parler, qui est venu chez moi, frapper à ma porte. Je lui ai demandé dans quoi il travaillait, Il m'a dit qu'il était mécanicien-bachiste pour la confection de bâches.

J'ai dit : "Pourquoi pas, autant essayer".

Il m'a dit de venir le lendemain à 8 heures !

Dans cette entreprise, j'ai travaillé deux ans.
Deux ans où tout s'est bien passé, c'était super. J'ai appris beaucoup de choses ! C'est le patron lui-même qui m'a formé à ce métier-là."
 

"Toutes les formations qu'ils m’ont fait passer m'ont permis de rentrer dans l'entreprise dans laquelle je suis actuellement..."

"En 2009, il y a eu la grosse crise avec beaucoup de licenciements.
Malheureusement j’étais dedans, j'ai été licencié.

Après j’ai été chez Ametis pendant un an. C'est un organisme qui marche avec Pôle emploi et l'Etat, pour réinsérer les personnes demandeurs d'emploi.
Ils forment selon les métiers que l’on a envie de faire.

S'il y a des formations, ils trouvent les formations et ils nous les font faire pour qu'on ait plus de chances d'être embauchés où on veut aller.

Toutes les formations qu'ils m’ont fait passer m'ont permis de rentrer dans l'entreprise dans laquelle je suis actuellement, en tant que mécanicien-bachiste.

Je fais de la confection de bâches sur mesure, des voiles d’ombrages, je pose des stores, je fais des vélums...

Ce qui me plaît dans ce métier ? 
C'est être en équipe. On s'entend très bien.
C'est un métier qui est très polyvalent, de la confection, de la pose, du perçage dans les murs et tout, Il faut savoir faire un peu de tout.
Et c'est ce qui me plaît !C'est du sur-mesure. Surtout quand on va chez le client.
On n’est jamais sûr de ce sur quoi on va tomber, et on s'adapte. On s’adapte tout le temps !"

"Si je devais le refaire, je le referai sans hésiter !"

"J'ai trouvé un métier que je ne connaissais pas, qui me plaît vraiment.
C’est vrai que ça change du tout au tout de ce que je faisais auparavant. Et ça me plaît beaucoup.
Je ne regrette pas du tout ma décision !

Si je devais le refaire, je le referai sans hésiter.

Le conseil que je pourrais donner à quelqu'un, c'est de sauter le pas et il verra bien qu'il y a des belles surprises en entreprise. De toute façon, il faut sauter le pas un jour ou l'autre..."

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)
Formulaire de recherche d'offres

Offres d'emploi

Formulaire de recherche d'offres

Les offres d'emploi en alternance

* Les champs précédés par un astérisque sont obligatoires.