Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé

Bougez ! Murielle

Murielle, adjointe d'un directeur financier, est devenue maraîchère.

"Pourquoi j'ai bougé ? Parce que j'avais envie, vraiment, de faire autre chose de ma vie"

"Je m'appelle Murielle, j'ai 45 ans. J'étais adjointe d'un directeur financier et maintenant, je suis maraîchère.

Je suis originaire des Yvelines. J'ai passé un bac G2, comptabilité.

Puis j'ai fait un DUT de gestion des entreprises et des administrations et une maîtrise administration économique et sociale, option contrôle de gestion.

Je suis rentrée dans la fonction publique un peu par hasard en répondant à une annonce. J'ai obtenu un poste de gestionnaire budgétaire à l'Institut national de recherche en sciences techniques pour l'environnement et l'agriculture.

J'ai évolué à différents postes, quelques années plus tard je suis devenue l'adjointe du directeur financier.

Au bout de 15 ans à peu près je me suis posé la question de ma reconversion. C'était la routine, je n'avais plus envie de travailler dans un bureau.

Pourquoi j'ai bougé ? Parce que j'avais envie, vraiment, de faire autre chose de ma vie. J'étais à un tournant, j'allais avoir 40 ans bientôt.

C'était le moment de changer d'activité. S'il fallait le faire, c'était maintenant !"

"J'ai pensé au métier de maraîchère parce que j'aimais bien travailler en plein air"

"J'ai pensé au métier de maraîchère parce que j'aimais bien travailler en plein air déjà à la maison, j’avais vu des reportages sur des gens qui avaient changé de métier.
Je me suis dit : "Pourquoi pas moi ?"

J'avais envie de produire quelque chose moi-même.
Des légumes bios, sains, de saison, qui respectent l'environnement et la santé des personnes.

Donc j'ai trouvé un centre de formation pour adultes à Brie Comte Robert, qui proposait le brevet professionnel de responsable d'exploitation agricole en maraîchage biologique.

Après, je me suis tournée vers ma hiérarchie, pour savoir s'ils pouvaient me financer cette formation de neuf mois.

Donc l'institut a accepté mais j'avais un engagement de revenir après la formation, 3 fois le temps de la durée de la formation, c'est-à-dire 27 mois.

Après, j'ai repris contact avec les Champs des possibles, c'est une couveuse d'activités agricoles. En fait, eux, proposent à des maraîchers qui veulent tester leur activité, des fermes d'accueil.

J'ai pu intégrer la ferme de Toussac en février 2014.

Au début, ce qui était difficile, c'était surtout du point de vue physique parce qu'on a quand même des douleurs qui apparaissent aux épaules et aux cuisses.

On bouge beaucoup. Ce qui m'a impressionnée, c'est aussi de conduire le tracteur, de travailler le sol..."

"Ce qui me plaît principalement dans ce métier, c'est le fait que je suis en autonomie..."

"ça fera presque deux ans que je suis sur le site.

Ce qui me plaît principalement dans ce métier, c'est le fait que je suis en autonomie.
Je m'organise comme je veux dans ma journée.
Je vois toutes les étapes de A à Z, du travail du sol aux semi-plantations, récoltes jusqu'à la relation client car je livre moi-même les légumes.

Toute la production est vendue à une AMAP, association pour le maintien d'une agriculture paysanne.

Il y a aussi un aspect intéressant qui se fait en amont sur la planification des légumes, ce que je vais mettre cette année...

Ce qui m'intéresse aussi quand j'aurais mon entreprise, c'est le côté gestion. Voilà, c'est un métier assez complet."

"Je conseillerais à quelqu'un qui veut bouger et se reconvertir d'avoir une bonne dose de courage, un peu de culot aussi !"

"Je suis bien contente d'avoir changé de voie !
J'ai pas fini mon chemin.
Il ne manque plus que pouvoir m’installer, trouver des terres et pouvoir y aller de façon autonome.

Je conseillerais à quelqu'un qui veut bouger et se reconvertir d'avoir une bonne dose de courage je pense, un peu de culot aussi et qui ne se pose pas trop de questions, qui se lance."
 

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Nouvelle fenêtre)

Bougez ! Valérie

Bougez ! Valérie

Bougez ! David

David, de commercial à conducteur de tramway

Bougez ! Pierre

Bougez ! Pierre, devenu informaticien

Bougez ! Mikhaël

Bougez ! Mikhaël

Formulaire de recherche d'offres

Offres d'emploi