Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Les énergies renouvelables

Fabrication d'éoliennes : quelques métiers et offres d'emploi

L'éolienne est un appareil complexe, constitué de pièces de fonderie, de pièces mécaniques, de matériels et composants électroniques. Zoom sur quelques métiers qui participent à sa fabrication.

De quoi est composée une éolienne ?

  •  Rotor : Également appelé hélice, le rotor est la partie tournante de l'éolienne. Il est composé de pales en matériau composite, reliées par un moyeu. Les pales sont mises en mouvement par l’énergie cinétique du vent. L’énergie cinétique du vent est convertie en énergie mécanique, qui sera transmise ensuite à la génératrice.

  • Pales : Les éoliennes sont équipées de pales qui mesurent en moyenne entre 30 et 60 mètres de long.

  • Moyeu : Le moyeu, aussi appelé « nez », support les pales du rotor et se monte sur l'arbre lent d'entrée du multiplicateur. Il est pourvu d'un système de régulation qui permet la modification du pas des pales.
  • Nacelle : Montée au sommet du mât, la nacelle est constituée des composants essentiels à la conversion d'énergie. Elle est généralement fabriquée en fibre de verre.
  • Mât : Le mât permet d'élever l'hélice à une altitude adéquate, où la vitesse du vent est plus élevée.

  • Multiplicateur : Le multiplicateur est un convertisseur de puissance : il multiplie la vitesse d'entrée pour atteindre la vitesse de sortie exigée par la génératrice.
  • Générateur/convertisseur : La génératrice convertit l'énergie mécanique en énergie électrique.
  • Arbre lent : C'est l'élément qui relie le moyeu au multiplicateur.
  • Arbre rapide : C'est l'élément qui entraîne la génératrice.
  • Brides et couronnes d'orientation : Les dispositifs d’orientation permettent d’orienter le rotor et les pales des éoliennes dans la direction du vent.
  • Freins : Les freins à disque permettent en cas de nécessité, en particulier de vitesses de vent trop importantes, d’arrêter l’éolienne en quelques rotations au maximum.Une

  • Une cabine située au pied de l 'éolienne permet de se connecter au réseau EDF.

 

Les éoliennes doivent être conçues pour un fonctionnement d'une durée d'environ 20 ans. Elles sont constituées de pièces de fonderie, de pièces mécaniques, de matériels et composants électroniques.

La procédure de fabrication s’apparente un peu à celle utilisée dans d'autres secteurs d'activité, tels l'aéronautique ou les chantiers navales.

La conception des pales, par exemple, ressemble beaucoup à celle des ailes d'un avion ; la fabrication des nacelles ressemble beaucoup à celle des bateaux de plaisance.

Ainsi, les métiers de fabrication ne sont pas spécifiques à l'éolienne, et sont généralement issus d'autres filières industrielles (aéronautique, automobile, etc.).

QUELQUES MÉTIERS RECHERCHÉS

Quelques métiersFiche ROME et code ROME

Construction des pales des éoliennes

  • Ingénieur(e) en génie des matériaux
  • Ingénieur(e) plasturgiste
  • Technicien(ne) supérieur(e) en matériaux composites

  • Drapeur-stratifieur (H/F) pour matériaux composites
  • Usineur (H/F)
  • Peintre industriel (H/F)
  • Technicien(ne) méthodes et qualité

Construction des turbines et nacelles

  • Chaudronnier / chaudronnière
  • Technicien(ne) et opérateur / opératrice en matériaux composites
  • Électrotechnicien(ne)
  • Usineur (H/F)

Construction des bases du mât et du mât

  • Chaudronnier / chaudronnière
  • Soudeur (H/F)
  • Électrotechnicien(ne)
  • Usineur (H/F)

Assemblage

  • Ajusteur-monteur (H/F)
PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Nouvelle fenêtre)

Le Dossier- Les énergies renouvelables