Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Services à la personne

Garde d'enfants à domicile (H/F)

La garde d’enfants à domicile permet aux familles de faire garder leur(s) enfant(s) chez eux, dans leur environnement quotidien.

La garde d'enfants à domicile (fiche ROME K1303) consiste à s’occuper d’enfants, chez eux, à veiller à leur bien-être, à leur alimentation, à leur hygiène et à leur sécurité. Les tâches sont nombreuses :

- effectuer la toilette de l'enfant, l’habiller, le changer,
- aider à la prise des repas,
- surveiller pendant la sieste,
- proposer à l'enfant des activités d'éveil, des activités ludo-éducatifs pour assurer son développement,
- faire des promenades,
- participer à l’apprentissage de la propreté,
- prendre le bain le soir,
- etc.

La garde d'enfants - le métier est très féminisé - assure le compte-rendu de la journée aux parents.

Avec un enfant plus âgé et scolarisé, la garde d’enfant peut être amenée à aller le chercher à l’école, à le faire déjeuner ou goûter, comme en témoigne Lucie-Assay, garde d'enfants à domicile (voir la vidéo sur Pôle emploi TV) :

« A 16h30, je suis devant l'école pour chercher les enfants, je les ramène à la maison. Après, ils vont prendre le goûter. S'ils ont des devoirs, on les fait ensemble. S'il n' y a pas de devoirs, on joue un peu jusqu'à 18h, l'heure du bain ».

« Eventuellement nous assurons le repas du soir, et ce, jusqu'au retour des parents », ajoute Jean-François, DRH de l'organisme agréé.

 

Garde simple ou garde partagée ?

  • Garde simple : la garde concerne le (ou les) enfant(s) d'une seule famille ;
  • Garde partagée entre deux familles : la garde concerne les enfants de deux familles. La garde partagée permet à deux familles de faire garder leurs enfants alternativement dans un domicile et dans l’autre. Ce mode de garde permet d’alléger le coût de la garde.

 

Garde d'enfants à domicile et assistante maternelle : 3 grandes différences

Garde d'enfants à domicileAssistante maternelle
Lieu de travail

Elle exerce au domicile de son employeur.

Elle exerce à son propre domicile, dans une crèche collective ou une autre structure (Relais Assistants Maternels, etc.).

Agrément

Elle ne dispose pas d'agrément.

Elle dispose d'un agrément délivré par le Conseil Général de son département.

Environnement juridique

Elle relève de la

convention collective nationale des salariés du particulier-employeur

Elle relève de la

convention collective nationale de travail des assistants maternels du particulier employeur

Bon à savoir : les autres modes de garde

  • Lorsque les parents doivent s'absenter pour une courte durée, ils peuvent faire appel à un(e) baby-sitter.
  • Les parents peuvent également faire appel à un jeune au pair : Le contrat d’employé au pair permet à des jeunes étrangers, majoritairement des filles, entre 18 et 30 ans, de venir dans une famille française pour une durée d’un an. Le jeune suit généralement des cours de français dans une école ou une université française. L'employeur lui offre gîte et couvert, argent de poche et titres de transport. Un contrat doit être signé (stagiaire aide-familial étranger), précisant les tâches à caractère familial ou ménager, à accomplir : garde d'enfants, petits travaux ménagers, etc.

Les qualités indispensables pour être garde d'enfants ?

« Pour bien faire ce métier, il faut d'abord aimer les enfants », nous confie Lucie-Assay. Cela demande beaucoup de patience et de vigilance.

Autres qualités :

  • être motivé et dynamique,
  • se montrer patient, doux… et ferme. Il ne faut pas brusquer l’enfant et le laisser se développer à son rythme en respectant les principes éducatifs des parents,
  • être organisé si vous gardez plusieurs enfants, pour pouvoir les suivre,
  • être responsable, autonome, réactif et faire preuve d’initiative (par exemple prendre un rendez-vous médical pour l'enfant en cas de besoin, avec accord des parents).

Les conditions pour exercer

Le métier s'exerce au domicile.

  • Elle implique une station debout prolongée, de nombreuses allées et venues.
  • Les horaires sont réguliers mais peuvent être décalés (avant ou après la classe, gardes par roulements) ou s'étendre aux fins de semaine.
  • Le rythme journalier s'adapte aux besoins des enfants (heures des repas, du repos...).
  • L'activité nécessite de respecter des normes de sécurité (mettre hors de portée : produits, sources de chaleur...).

Ni diplôme, ni agrément requis pour exercer

Toutefois, une expérience professionnelle dans la garde d'enfants est fortement conseillée.

Un diplôme dans le domaine éducatif ou dans le domaine de l'aide sociale et familiale constitue un atout. Exemples :

Pour exercer auprès des enfants de plus 3 ans, disposer d'un BAFA est également un plus !

A la recherche d'enfants à garder

Faites vous connaître !

  • Passez des petites annonces dans les journaux gratuits.
  • N’hésitez pas à poser des annonces dans des lieux très fréquentés (près des écoles par exemple) et dans les commerces de votre quartier (boulangerie, boucherie, supermarché, épicerie, bureau de tabac, … ).
  • Parlez-en autour de vous (voisins, commerçants de votre quartier, famille, amis...).
  • Inscrivez-vous sur la toile : sites spécialisés dans la garde d'enfants, sites proposant des services à la personne.

Avez-vous des références ? Avec l'accord de vos anciens employeurs, vous pouvez préciser dans vos annonces que vous avez des références et que vous pouvez les transmettre sur demande.

Pensez aux organismes agréés

Vous pouvez être embauchée par un particulier (particulier-employeur), mais vous pouvez également être recrutée par un mandataire. L’organisme mandataire se charge du recrutement et des formalités administratives pour le compte du particulier, mais n’est pas votre employeur : c’est le particulier.

Vous pouvez exercer pour un prestataire de service agréé (associations, entreprises, établissements publics, …). L’organisme, qui est votre employeur, met vos services à la disposition du client.

Ces organismes doivent disposer d’un agrément spécifique de l’Etat :

  • agrément qualité obligatoire pour les enfants de moins de 3 ans,
  • agrément simple pour les enfants de plus de 3 ans.

N'hésitez pas à postuler auprès de ces organismes, vous multiplierez vos chances de trouver des enfants à garder. Certains parents préfèrent y avoir recours pour éviter les recherches fastideuses ou éviter de gérer les démarches administratives.

Consultez les offres sur pole-emploi.fr

Les opportunités d'emploi.

N'hésitez pas également à répondre aux annonces de particuliers

 

Vous souhaitez exercer pour un particulier-employeur?

Les démarches administratives

Votre futur employeur doit établir un contrat de travail, en indiquant notamment :

  • le ou les enfants à garder, leur(s) âge(s),
  • le lieu de travail,
  • vos différentes missions,
  • les horaires de travail hebdomadaire (nombre d'heures de travail effectif, les jours travaillés), 
  • la rémunération, la date de paiement de la rémunération,
  • les indemnités kilométriques, les prestations en nature (nourriture, ...),
  • le délai de prévenance pour fixer les congés.

En tant que garde d'enfants à domicile, vous dépendez de la convention collective nationale des salariés du particulier employeur. Vous pouvez la consulter sur le site www.legifrance.fr.

Votre employeur déclare les salaires sur le site Pajemploi. Le centre national Pajemploi se charge de vous adresser chaque mois les bulletins de paie. Vous pouvez les visualiser sur votre compte en ligne.

En garde partagée, chaque famille doit séparément :

  • établir un contrat de travail,
  • adhérer la Pajemploi,
  • et faire la déclaration tous les mois.

Être déclarée

Si vous gardez un enfant, le parent qui vous emploie devient votre employeur et il doit déclarer votre rémunération au centre national Pajemploi. En étant déclarée, vous bénéficiez d’une couverture sociale : assurance maladie (indemnités journalières et complémentaires), congés maternité, accident du travail, allocations chômage en fin de contrat et droits pour votre retraite.

Depuis 1945, la France a fait le choix d’une Sécurité sociale protégeant solidairement l’ensemble de la population. Son principe : l’obligation pour tous de participer et de cotiser à ce régime commun afin de garantir une protection sociale de haut niveau.

La Loi rend passible d'amende et d'emprisonnement quiconque se rend coupable de fraudes ou de fausses déclarations auprès des organismes sociaux.

Source : http://www.pajemploi.urssaf.fr/

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)

Offres d'emploi : de nombreuses opportunités à saisir !

Voir aussi sur Pôle emploi TV