Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
A l'affiche

Jobs d’été 2018 : c’est parti !

La saison estivale approche et avec elle, des opportunités d’emploi ! Que ce soit dans l’hôtellerie-restauration, le commerce ou l’assurance, des postes sont à pourvoir. Quels secteurs recrutent ? Comment s’y prendre ?

Les régions cibles

 Face au surplus d’activité durant l’été, des entreprises recrutent des saisonniers et intérimaires ou embauchent en CDD. D’après le site d’offres d’emploi qapa.fr, trois régions concentrent la majorité des jobs disponibles : l’Île-de-France, l’Auvergne-Rhône-Alpes et la Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA).

Le job d’été à l’international

Dans le secteur du tourisme, parler français reste un atout. Aussi, pourquoi ne pas mettre cette compétence au service d’un employeur international durant l’été ?
Une expérience en dehors de l’Hexagone renforce un CV et permet le plus souvent d’apprendre ou d’améliorer sa pratique de langues étrangères. Moyennant une petite cotisation, Le Club Téli, une association qui met en relation étudiants français et recruteurs à l’étranger, propose plus de 40 000 offres d’emploi pour la saison 2018.  

Les secteurs à surveiller

Si l’hôtellerie-restauration semble le secteur plus évident pour postuler l’été, l’accueil, l’animation, le tourisme et les loisirs, le commerce et la distribution, la gestion, les transports mais aussi la banque et l’assurance recherchent également des ressources supplémentaires. A l’image de Fidelia Assistance, société du groupe Covéa, qui ouvre 400 postes saisonniers de chargés d’assistance. Faire preuve de réactivité, d’écoute et d’empathie ainsi que d’organisation font partie des prérequis avant de déposer sa candidature. 

Vous trouverez des offres d’emploi saisonnier sur les pages régionales du site pole-emploi.fr en utilisant le moteur de recherche, sur le site Maintenant de Pôle Emploi ainsi que sur des sites spécialisés comme : www.jobs-ete.com ; www.saisonnier.fr ; www.seasonpros.com ; http://www.jobaviz.fr/.

Pensez aussi à consulter les agences d’intérim et les offices de tourisme. Enfin, il est à noter que vous pouvez également vous rendre sur les salons en ligne de Pôle emploi pour découvrir les offres existantes.
 

Job d’été : se créer des opportunités

Comme pour n’importe quel autre emploi, il convient d’apporter du soin et du sérieux à son CV et à sa lettre de motivation. D’autant plus que le job d’été peut être un moyen de renouer avec le marché du travail et de se créer des opportunités d’embauche durable. En effet, intégrer l’entreprise, c’est l’occasion de faire ses preuves, de se faire remarquer et de s’enquérir des besoins futurs de ladite société.

Des difficultés à mettre en valeur vos compétences ou à expliquer vos motivations ? Les éditions Eyrolles publient « Mon premier CV, du premier stage au job d’été », un guide pratique qui fourmille d’idées pour également apprendre à constituer son réseau ou connaître et comprendre les codes de l’entreprise.
 

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Nouvelle fenêtre)