Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Le fait main et les métiers d'art

L’art et la matière

Choix d'une matière, respect de l'objet, intelligence de la confection... Les métiers d'art portent des valeurs fortes. Trois métiers où la matière est au cœur du travail de l’artiste.

Sculpteur sur métal

La sculpture sur métal regroupe les artisans travaillant les feuilles de métal dans différents domaines : ornements, statuaire, meuble haut de gamme… Mais elle concerne également des artistes dont le travail relève de l’œuvre d’art.


L’activité de l’artisan sculpteur est généralement associée à d’autres activités dans le domaine du métal : dinanderie, métallerie, orfèvrerie, bijouterie, ferronnerie… Ils sont peu nombreux aujourd’hui à maîtriser cette technique de la sculpture sur métal.


Les sculpteurs sur métal travaillent pour les collectivités locales, les églises (décors, tabernacles, bas reliefs), les commerces (enseignes), les galeries et les particuliers (meubles, sculptures, objets d’art), l’archéologie, les collectionneurs et les professionnels de la décoration. Il existe également un marché à l’étranger : Russie, pays du golfe persique, Etats-Unis... Il arrive aussi que le sculpteur réalise des prototypes d’objets (objets décoratifs, mobilier etc.) en métal en vue de grandes séries industrielles.
Les sculpteurs sur métal sont également amenés à réaliser des travaux d’entretiens ou de restaurations.


Qualités recherchées

  • Intérêt pour le travail du métal
  • Sensibilité artistique
  • Bonne perception des volumes

Formation initiale

  • DMA Décor Architectural option domaine du métal, (ENSAAMA - Paris), 2 ans.
  • Diplôme national supérieur d’art plastique, (DNSAP, ENSBA - Paris), 2 ans.

Formation professionnelle continue


Des formations non diplômantes, d'une durée variable permettent de suivre une initiation ou un perfectionnement.

Céramiste

Le céramiste doit affirmer sa maîtrise sur quatre éléments : la terre, matière première, l'eau pour la rendre plastique, l'air pour la sécher et le feu pour sa métamorphose. Il transforme une pâte molle crue en un objet dur, inaltérable.
Il peut-être artiste auteur, artisan installé à son compte, salarié d’une entreprise ou employé de l’administration publique. Il exerce en atelier, seul ou dans de petites structures, où il réalise des pièces uniques ou produit de petites séries. La fabrication industrielle peut également constituer un débouché : la céramique est en effet utilisée dans les domaines des arts de la table (vaisselle), du bâtiment (carrelage, toiture, sanitaire), des réfractaires (composants de fours) ou encore des céramiques techniques (composants thermomécaniques ou électroniques, prothèses médicales).


Qualités recherchées

  • Intérêt pour le travail de la terre
  • Habileté manuelle
  • Créativité
  • Précision
  • Bonne perception des volumes

Formation initiale

  • CAP décoration en céramique, 2 ou 3 ans.
  • CAP tournage en céramique, 2 ou 3 ans.
  • BT dessinateur en arts appliqués option céramique, 3 ans.
  • BMA céramique, 2 ou 3 ans.
  • BTS art céramique, 2 ans.
  • DMA arts textiles et céramiques option céramique artisanale, 2 ans.
  • DNAP design option arts et design du feu (ENSA – Limoges), 3 ans.
  • DNAT design de produit céramique (ESAC – Tarbes), 3 ans.
  • Diplôme supérieur d’arts décoratifs option objet et communication visuelle (ESAD – Strasbourg), 5 ans.
  • Diplôme universitaire des métiers d’art option céramique (Ecole supérieure des métiers d’art – Arras), 3 ans.
  • DNSEP art céramique (ESAC – Tarbes), 5 ans.
  • DNSEP design option arts et design du feu (ENSA – Limoges), 5 ans.

Formation professionnelle continue


Plusieurs centres de formation privés spécialisés dans le domaine de la céramique proposent des formations diplômantes. Il existe également de nombreux organismes ou ateliers qui organisent des stages ou des cours de formations diversifiées : tournage, sculpture, modelage sur terre, émaillage, engobage, cuisson, sur l'ensemble de la France.

Maître verrier - Vitrailliste

 Art décoratif qui utilise la transparence du verre et la lumière de l'environnement, le vitrail relève d'une technique très ancienne et minutieuse. Le vitrailliste, aussi appelé maître verrier, met en œuvre le verre fourni par la verrerie afin de réaliser une " image translucide et colorée ". Il peut assumer la conception et l'exécution de compositions civiles ou sacrées, travailler avec un peintre reconnu dont il se fait l'interprète ou avoir une activité de conservation - restauration des vitraux.
Le patrimoine de la France, pays de cathédrales, rend l'activité de conservation et de restauration de vitrail importante.

Qualités recherchées 

  • Intérêt pour le travail du verre
  • Sens des couleurs et de la lumière
  • Aptitude à travailler en hauteur
  • Sensibilité artistique
  • Créativité
  • Précision

Formation initiale

  • CAP arts et techniques du verre option vitrailliste, 2 ans.
  • BMA verrier décorateur, 2 ans.
  • FCIL formation complémentaire d’initiative locale peinture sur verre, 1 an.
  • DMA décor architectural, option domaine des matériaux de synthèse, option transparence, (ENSAAMA - Paris), 2 ans.
  • Master conservation restauration des biens culturels (Université Paris I Panthéon Sorbonne), 5 ans.

Formation professionnelle continue 


Possibilité de préparer le CAP arts et techniques du verre option vitrailliste en contrat de professionnalisation et en cours du soir. Plusieurs actions de formation culturelles de courte durée, privées, permettent de s'initier aux différentes techniques.
Création par la profession des certificats de qualification professionnelle (CQP) vitrail, pour compléter ou valider le savoir-faire des candidats possédant soit le CAP, soit plus de 5 années d’exercice dans la profession.

 

Source : Institut National des Métiers d'Art

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)

Le fait main et les métiers d'art

Pôle emploi Le Dossier : Les métiers d’art