Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Animation

L'emploi dans le secteur de l'animation

L'animation socioculturelle est un secteur dynamique, offrant de nombreuses opportunités d'emploi. Point sur le statut de l'animateur socioculturel et l'emploi.

Où exercer ?

Pas de routine, ni d'ennui pour l'animateur socioculturel ! Structures d'accueil, domaines d'activités, publics variés... les possibilités d'emploi sont nombreuses. Voici quelques structures dans lesquelles il peut exercer :

Périscolaire

  • les lieux d'accueil pré et post scolaire en maternelle et en élémentaire, soutien scolaire en élémentaire.

Loisirs & culture

  • les structures de loisirs, associations, organismes de tourisme (centres de loisirs, Villages Vacances, centres de vacances, campings, ...),
  • les espaces d'accueil culturels (espaces publics Internet ou EPI, ...),
  • les écoles de musique, de danse, d’art plastique, d’art dramatique, ...
  • les centres culturels (bibliothèques, médiathèques, ludothèques, musées, ...).

Jeunesse

  • de nombreux animateurs travaillent dans le secteur associatif (privé non lucratif) : MJC (maisons des jeunes et de la culture), maisons de quartier, foyers de jeunes travailleurs, associations d'éducation populaire (foyers ruraux, ...),

Auprès des personnes âgées, des personnes handicapées

  • les maisons de retraite, les hôpitaux, ...
  • les clubs du troisième âge, ...

Auprès de publics en difficulté

  • centres d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), ...
  • Etc.

A noter

Les Établissements d'Accueil du Jeune Enfant (EAJE) sont des structures d'accueils collectifs de la petite enfance (crèches, halte-garderies).

Les enfants sont confiés à des professionnels de la petite enfance, et non pas à des professionnels de l'animation.

Qui recrute ?

  • Les villages ou clubs de vacances sont les premiers recruteurs d’animateurs saisonniers.
  • Les associations et les collectivités territoriales sont les principaux employeurs.
  • Employés par les collectivités territoriales, les animateurs ont soit le statut de fonctionnaire territorial (recrutement sur concours), soit le statut de contractuel.
  • Suite à la réforme des rythmes scolaires, de nombreux emplois dans le domaine périscolaire sont proposés. Les collectivités locales (surtout les communes et les intercommunalités) emploient des animateurs pour travailler auprès des enfants et des jeunes dans les temps périscolaires, mais également pendant les vacances.
  • Les collectivités locales recrutent soit directement, soit au travers de structures telles que les centres communaux d'action sociale (CCAS), ou les caisses des écoles.
  • La Fonction publique hospitalière (FPH) recrute également des animateurs.
  • Autres employeurs : les entreprises privées du secteur tourisme ou des services à la personne.

Quelques caractéristiques du métier

Des statuts différents

Chaque secteur a son statut particulier :

  • secteur public : statut de fonctionnaire ou statut contractuel.
  • secteur privé : il est régi par des conventions collectives. Renseignez-vous auprès de votre employeur.

Les contrats

  • Temps plein ou temps partiel, CDI, CDD. Plus de la moitié des animateurs exerçant dans le secteur associatif sont employés à temps partiel. L'animateur est donc amené à cumuler les temps partiels auprès de plusieurs employeurs pour compléter ses revenus.
  • Les contrats aidés sont nombreux.

Le CEE (Contrat d'Engagement Educatif)

  • Le CEE (Contrat d'Engagement Educatif) est proposé aux personnes exerçant des fonctions d'animation et d'encadrement dans des accueils collectifs de mineurs (par exemple, centre de vacances). Il s'agit d'un contrat particulier puisqu'il déroge sur certains points au droit du travail, notamment sur le temps de travail, le repos et la rémunération.
  • Le nombre d'heures effectuées par semaine ne doit pas dépasser 48 heures.
    La totalité des contrats signés par le même employé ne doit pas aller au-delà de 80 jours sur 12 mois consécutifs.
  • La rémunération par jour ne peut être inférieure à 2,20 fois le montant du Smic horaire.
  • Lorsque les fonctions exercées supposent une présence continue auprès des jeunes, la nourriture et l'hébergement sont intégralement à la charge de l'organisateur du séjour.

Vérifiez bien votre contrat de travail avant de le signer ! 

Pour plus d'informations, consultez le site service-public.fr.

Les offres d'emploi

Les offres sur pole-emploi.fr : 

Consultez également les sites Internet spécialisés :

Parmi eux :

  • http://www.animnet.com, le portail de l'animation et des centres de vacances. Vous y trouverez des idées d'animation, des forums pour échanger, de nombreuses informations sur l'animation, les colonies de vacances et les séjours linguistiques en France et à l'étranger pour les enfants et les adolescents (de 4 à 18 ans). Des offres d'emploi pour animateurs sont également à disposition.
  • http://www.planetanim.com. Sur le site : des idées d'activités (chants, jeux), des forums, des informations sur la réglementation, des conseils pédagogiques. Et des offres d'emploi à pourvoir !
  • Etc.
PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)