Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
A l'affiche

La Cravate Solidaire : le costume de l’emploi

Si l’habit ne fait pas le moine, il y contribue. C’est sur ce crédo que s’est lancée l’association « La Cravate Solidaire », qui collecte des tenues professionnelles auprès des entreprises et des particuliers pour les distribuer aux demandeurs d’emploi. Un accompagnement qui va bien au-delà de la simple tenue vestimentaire.

C’est en janvier 2012 que trois étudiants en école de commerce fondent La Cravate Solidaire. Une association née d’un constat simple : les étudiants ou les personnes en insertion ou en réinsertion professionnelle n’ont pas toujours les moyens d’acheter un costume pour un entretien ou pour les premiers jours de travail. Face à ce constat, Jacques-Henri Strubel, Nicolas Gradziel et Yann Lotodé se donnent pour ambition de collecter costumes, tailleurs, chaussures, cravates, vestes et accessoires auprès d’entreprises et de particuliers pour les offrir à ceux qui en ont besoin pour décrocher un emploi. Très vite, le concept séduit des entreprises qui choisissent de devenir partenaires de l’association et organisent la collecte de vêtements auprès de leurs salariés dans leurs locaux. 

Pour aller plus loin, l’association propose également des séances de coaching à destination des demandeurs d’emplois. La Cravate Solidaire organise ainsi chaque semaine des ateliers « coup de pouce ». Durant ces cessions de deux heures, les candidats sont placés en situation réelle d’entretien face à des recruteurs professionnels bénévoles. Tout est passé au crible : l’image, la communication verbale et non verbale du candidat, son CV, sa lettre de motivation et sa photo. Pour choisir sa tenue, le candidat est accompagné par un coach en image bénévole qui va l’aider à choisir la bonne tenue en fonction de ses goûts et de sa morphologie. Lors de cet atelier, le candidat pourra également se faire prendre en photo dans le studio de l’association, afin de bénéficier d’une photo professionnelle à ajouter à son CV. Les candidats repartent alors coachés et habillés en vue de leur entretien réel. Pour les candidats qui le souhaitent, un second entretien blanc peut être organisé dans les locaux de l’association, à Paris.

La Cravate Solidaire se déplace également à la rencontre des candidats. Depuis quelques mois, un bus sillonne les territoires de la Seine-Saint-Denis et du Val d’Oise pour proposer des ateliers « coup de pouce ». À bord du véhicule, ceux qui souhaitent être accompagnés trouvent un espace aménagé en dressing et un autre dédié à la préparation des entretiens.

La Cravate Solidaire compte dix permanents à l’antenne de Paris et développe son activité à Bordeaux, Caen, Clermont-Ferrand, Le Mans, Lille, Lyon, Paris et Rouen. L’association est aujourd’hui soutenue par de nombreuses entreprises et fondations partenaires, à l’instar de la fondation edf, Etam, la Maif, ou encore PwC.

Pour participer aux ateliers « coup de pouce » de la Cravate Solidaire, rendez-vous sur le site http://lacravatesolidaire.org/.

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)