Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Les énergies renouvelables

La phase d'études préalables

Étudier les sites envisagés, analyser la ressource en vent, prendre en compte la faune et la flore, se concerter avec la population locale... Tout un travail de prospection, d'études et d'analyse est nécessaire avant d'envisager la construction d'un parc éolien.

LES ANALYSES DE PRÉ-FAISABILITÉ

Une analyse préalable de l’environnement doit être effectuée pour connaître le potentiel éolien. Le parc éolien doit être également construit dans le respect des sites, de la biodiversité et du patrimoine archéologique. L’étude de pré-faisabilité intègre les premières expertises de cabinets indépendants dans des domaines tels que le paysage, l’acoustique, la faune et la flore. Objectif : savoir si le projet éolien est faisable.

3 conditions à satisfaire

  • Le site est-il « venté » ?

Le site envisagé pour la construction d’un parc éolien doit être suffisamment venté : les vents doivent être réguliers, forts, présents toute l’année et sans turbulences excessives. 

Les données météorologiques existantes (relevés MétéoFrance), et les atlas éoliens régionaux (mis en place par les Régions et l'Ademe) sont consultés.

  • Des contraintes environnementales ? Réglementaires ?

Certaines caractéristiques d’un site naturel peuvent constituer des obstacles majeurs : protection d’une faune particulière, présence d’un site classé au patrimoine national, éloignement trop important du réseau électrique, etc.

Existe-il des contraintes réglementaires ?

  • Le site est-il accessible par la route ?

Les éléments des éoliennes sont lourds et encombrants. Une première analyse des possibilités d'accès routier doit être faite afin d'en évaluer les coûts et les impacts.

Premières concertations

Une première phase de concertation est menée parallèlement aux études de pré-faisabilité, afin de recueillir les avis. Le chef de projet éolien prend contact avec les propriétaires, les exploitants agricoles et les élus locaux afin de déterminer les possibilités d’implantation précise de chaque éolienne.

Il informe régulièrement le public (réunion d'informations, bulletins municipaux, expositions, etc.) pour répondre aux diverses attentes, et pour expliquer les avantages de l’énergie éolienne au regard de la problématique climatique.

Pour savoir si ce site éolien peut devenir ensuite « propice » à l'implantation d'un parc, des investigations doivent être également conduites sur les possibilités de raccordement.

Le raccordement électrique

Le parc éolien doit être raccordé à proximité d'un réseau électrique. Hors, les sites éoliens, choisis en fonction du vent, sont souvent isolés du réseau existant. Cela implique la construction d’importantes infrastructures : nouvelles lignes de raccordement jusqu’à un transformateur, renforcement du réseau existant.

LES ÉTUDES DE FAISABILITÉ

Si les conclusions des analyses de pré-faisabilité sont positives, un certain nombre d'expertises doit ensuite être conduit pour qualifier et quantifier les atouts et les contraintes du site éolien. Elles serviront également à la conception du parc éolien. 

Mesures et analyses

  • Une analyse de la faune et la flore

Les experts recensent la présence de plantes rares ou protégées, la fréquentation du site par les oiseaux, etc.

  • Expertise paysagère

Caractérisation des enjeux paysagers, aide à la conception, simulation photographique, analyse des zones de visibilité, ...

  • Expertises archéologiques

Une expertise archéologique est requise, réalisée par des archéologues professionnels.

  • Le bruit

La réglementation applicable aux parcs éoliens est basée sur la notion d’émergence par rapport au niveau sonore sans les éoliennes. Il est donc indispensable de mesurer le niveau sonore ambiant. Cette mesure doit être réalisée par des experts acousticiens. Puis, il s'agit de modéliser le bruit émis par le parc éolien et d'affiner sa conception selon les résultats des simulations.

  • Mesures du vent

Un mât de mesure de vent d'anémomètres et de girouettes est installé afin de réaliser les premières mesures de la qualité de la ressource éolienne. Une campagne menée sur une durée d'un an minimum. Les premiers résultats sont le plus souvent mis en relation avec les analyses météorologiques établies sur le long terme, permettant de définir si les mesures effectuées sauront être représentatives.

  • Analyse économique

A partir des premières expertises, une analyse économique pourra être menée, visant à évaluer la viabilité financière du projet. 

Concertation et demandes d'autorisation

Concertation

Premières concertations avec les riverains, les populations locales, les associations locales. Elles prennent souvent la forme de réunions d'information et de visites de parcs existants.

Les demandes d’autorisation

  • Un dossier de demande de permis de construire et d’autorisation ICPE (Installations Classées pour la Protection de l’Environnement) est transmis aux services de l’Etat.
  • L’étude d’impact présente auprès du public les impacts de l’installation, en fonctionnement normal, sur l’environnement. 
  • Le chef de projet réalise, en parallèle de la procédure d’instruction des demandes de permis de construire et d’autorisation ICPE, les démarches auprès des gestionnaires de réseaux pour la planification et la contractualisation des travaux de raccordement au réseau électrique.

Si la construction du parc éolien est autorisée au regard des règles d’urbanisme, un arrêté de permis de construire ainsi que des imprimés de déclaration d’ouverture et d’achèvement des travaux sont adressés au demandeur.

Autres démarches

  • Un certificat ouvrant droit à l’obligation d’achat. Pour vendre l’électricité produite au tarif d’achat garanti, il est nécessaire de conclure un contrat avec l’agence EDF Obligation d’achat (CODOA).
  • Un contrat d’achat électricité. Le demandeur qui dispose d’une autorisation d’exploiter et d’un CODOA peut conclure un contrat d’achat d’électricité avec l’acheteur (EDF)
  • Etc.
PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)