Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
A l'affiche

La Poste recrute plus de 3 000 facteurs en 2019

Malgré la baisse du courrier, facteur reste un métier d’avenir centré sur le service de proximité. Le recrutement se fait moins sur le diplôme que sur les qualités relationnelles du candidat.

En dépit de la baisse continue du volume du courrier – 6% en moyenne chaque année – La Poste continue de recruter un grand nombre de facteurs et de factrices. Le groupe prévoit plus de 3 000 embauches en CDI cette année. Un prévisionnel comparable à celui de 2018.

En quelques années, ce métier plusieurs fois centenaire a fortement évolué. Au-delà de la distribution du courrier, le facteur a aujourd'hui plusieurs casquettes. Tout d'abord, il livre de plus en plus de colis avec l'essor du commerce électronique.
Le facteur effectue également un nombre croissant de prestations de services de proximité comme la collecte de papier recyclé, la livraison de repas à domicile pour les seniors ou la visite régulière de personnes âgées pour favoriser le maintien à domicile.  

Polyvalent et connecté

Le facteur est au cœur de la relation de proximité qu’entretient La Poste avec ses clients. Il s’agit d’un métier d’avenir, avant tout relationnel, polyvalent, connecté et qualifié. Connecté car qu'il soit en vélo, en voiture ou en Staby (scooter électrique à 3 roues), le facteur a toujours sur lui le smartphone maison, baptisé Facteo, pour assurer ses diverses missions.
Pour devenir facteur, il faut être titulaire du permis B et, au minimum, d’un brevet des collèges, d’un CAP ou d’un BEP. Sur sa fiche de poste, La Poste précise que le candidat doit "savoir lire, écrire, compter et se repérer". Au-delà des qualités relationnelles évidentes, le postulant doit être autonome, avoir le sens de l'orientation et du service, l'esprit d'équipe et d'entraide ainsi qu’une bonne forme physique. Le métier est accessible aux personnes en situation de handicap. 

Sélection par Pôle emploi

Pôle emploi se charge d'évaluer les capacités des candidats à occuper le poste de facteur en utilisant la Méthode de recrutement par simulation (MRS) qui se base sur des exercices pratiques. Le processus démarre par une réunion d’information collective et se conclut par un entretien de motivation.
L'intégration du nouveau facteur prévoit une formation de 15 jours dédiée "au métier de la distribution et de son environnement, au management de la santé et à la sécurité au travail". A noter qu'il est possible de devenir facteur en se formant par alternance (plus de renseignements sur les sites Formaposte). En termes d'évolution professionnelle, un facteur polyvalent peut devenir facteur de services experts puis évoluer vers des postes d'encadrement.
Les offres à pourvoir et leur localisation sont consultables sur les sites de La Poste et de Pôle emploi

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)