Production légumière : les formations

Le secteur est ouvert aux personnes motivées, et les compétences peuvent s'acquérir sur le terrain. Toutefois, le secteur recrute de plus en plus de salariés permanents qualifiés. La formation constitue un atout en terme de recrutement et d'évolution de carrière.

Maraîchage - formation582x337

Expériences de terrain, une bonne entrée en la matière

Le secteur de la production légumière est ouvert à tout public. Formation non obligatoire pour une entrée en la matière (saisonniers, etc.), même si le diplôme constitue un bon passeport.
Les clés pour débuter : être motivé, avoir une bonne condition physique, aimer le végétal et apprécier le contact avec la nature.
 
Par ailleurs, il est fortement recommander d'effectuer plusieurs travaux chez les agriculteurs et d'exercer dans différentes exploitations, comme en témoigne les deux experts de notre vidéo :

Jean-Luc Dormoy, agriculteur : « Quelqu’un qui a déjà travaillé pendant un an, avec tous les aspects différents du métier, là je pense qu’il peut faire le choix de savoir s’il va y aller ou s’il va essayer de faire autre chose. »

Daniel Pezzin, directeur du lycée agricole de Brie-Comte-Robert : « Il faut absolument aller en stage chez les agriculteurs, dans les exploitations ».

Objectifs : déterminer votre intérêt pour le secteur, avoir une vision sur les métiers. Mener une réflexion sur votre projet professionnel si vous souhaitez vous reconvertir.

Formez-vous !

Maraîchage - formations273x201

Plusieurs formations sont possibles, selon votre profil et vos projets professionnels.

Vous êtes jeune ? Vous pouvez vous former en formation initiale dès la 4ème dans un établissement d'enseignement agricole général, technologique et professionnel (liste disponible sur educagri.fr et www.enseignement-agricole.agriculture.gouv.fr/.). 

Vous êtes salarié exerçant dans l'agriculture ? Une formation professionnelle vous permettra notamment de renforcer vos compétences, de faire évoluer votre carrière vers des postes à responsabilités ou encore de pouvoir profiter d'une mobilité professionnelle.

Les diplômes agricoles sont également accessibles en alternance ou par la voie de la VAE.

Vous trouverez sur le site de l'Anefa toutes les formations pour accéder aux métiers liés à la production légumière :

Jusqu’au Bac

  • Certificat d’Aptitude Professionnelle Agricole (CAPA), productions horticoles, spécialité productions florales et légumières
  • Brevet Professionnel Agricole (BPA), spécialité Horticulture ornementale légumière

Bac ou équivalent

  • Baccalauréat Professionel (Bac pro) 
  1. productions horticoles
  2. Technicien conseil vente de produits de jardin
  • Brevet Professionnel (BP), responsable d'atelier de productions horticoles

Bac +2

  • Brevet de Technicien Supérieur Agricole (BTSA), production horticole
  • Certificat de spécialisation (CS)
  1. responsable technico-commercial : fruits et légumes
  2. technicien en conseil en agriculture biologique
  • Licence pro agronomie, spécialité management des organisations agricoles
  • Licence pro management des organisations, spécialité management européen d'une station fruitière et légumière

Bac +3

  • Licence professionnelle
  1. Responsable qualité dans la filière fruits et légumes
  2. Agronomie : agriculture biologique
  3. Productions végétales : productions végétales, cultures, spécialisées et protection des cultures
  4. Management Européen d’une station fruitière et légumière

Bac +5 et +

  • Ingénieur horticole, Ingénieur en agriculture
  • Master professionnel

Perspectives d'évolution

Un agent serriste peut, après quelques années d'expériences professionnelles, encadrer des travailleurs saisonniers.

Afin de faire évoluer votre carrière , vous pouvez également effectuer des formations complémentaires, qui vous permettront d'accéder à des postes à responsabilité.

  • formation en techniques culturales : possibilité de devenir chef de cultures légumières.
  • formation en économie et en gestion : possibilité de devenir chef de cultures légumières ou de vous installer à votre propre compte.

Afin de développer l'activité, suivre une formation dans le domaine commercial serait un atout (recherche de débouchés commerciaux, mise en place de la stratégie commerciale, etc.).