Diététicien (H/F)

Professionnel de santé, expert de la nutrition, le diététicien veille à l'équilibre alimentaire de ces clients en fonction de leur âge, leur mode de vie, leurs goûts et à l'état de santé.

Le métier

dietetique pour dossier secteur bien etre

Nous sommes tous bercés par des recommandations nutritionnels. Nous sommes tous entourés d'annonces commerciales en tout genre et de conseils nutritionnels. Et chacun de nous dispose de ses propres recettes, de ses bonnes pratiques alimentaires pour arriver à ses objectifs de minceur ou de prise de poids, de santé, etc.

La diététique est un secteur où se côtoient bon nombre d'idées reçues et de pratiques, pouvant perturber l'équilibre alimentaire. Mais pas facile d'atteindre ses objectifs avec efficacité et sans nuire à sa santé.

Le diététicien (fiche ROME J1402) est un professionnel de santé, spécialiste de la nutrition. Son métier ? Veiller à la qualité et à l’équilibre alimentaire des personnes qu’il a en charge, en fonction de leur état de santé, de leur rythme de vie, de leur âge.

Comment procède-t-il ?

Historique du patient et diagnostic

Au cours de la consultation, le diététicien s’informe des habitudes alimentaires de son patient, de son mode de vie, et de ses attentes. Le patient mange-t-il en quantité trop imoprtante ? Pratique-t-il une activité physique ? Quelle fréquence ?

Il s’informe également de son environnement, de son entourage.

Il identifie la nature du problème nutritionnel et élabore un diagnostic diététique.

Client et diététicien formulent ensemble un ou des objectifs diététiques.

Plan d’attaque

Le diététicien définit ensuite les actions à mettre en œuvre (orientientation thérapeutique, éducative et/ou de prévention).

Il élabore des menus sur mesure. Il calcule les doses alimentaires appropriées et organise des régimes classiques (pour maigrir ou grossir) ou particuliers (allergie à certains aliments). Sa mission : mettre au point des menus variés prenant en compte les besoins vitaux en vitamines, minéraux, protéines, glucides, lipides...

Il remet ensuite à son client les documents (fiches diététiques, recette, …).

Suivi personnalisé

Au cours des séances suivantes et en fonction des besoins du client, il l’informe sur des notions d’équilibre alimentaire, de calories, ... Comment faire lire les étiquettes, comment faire face aux pièges (grignotage, restaurants, etc.).

Il donne également des trucs et astuces pour une cuisine diététique.

Par la suite, il évalue le ou les objectifs diététiques de la consultation précédente pour réajuster la démarche de soin diététique.

Il évalue les résultats et décide des suites à donner.

Quelles missions dans l’industrie et la restauration collective ?

Le diététicien peut surveiller les préparations culinaires. Présent tout au long la chaîne alimentaire, il est chargé d'appliquer la législation en matière d'alimentation. En particulier, pour prévenir les erreurs et les risques d'intoxication. Son rôle peut s'étendre à l'information, à l'éducation et à la formation du personnel soignant ou hôtelier.

Il contribue également à l’évaluation et au contrôle de la qualité de l’alimentation servie en collectivité.

Et dans un établissement de santé ?

Le diététicien établit des stratégies de soins nutritionnels pour des personnes dont la pathologie nécessite des pratiques alimentaires spécifiques : diabète, maladies cardio-vasculaires, hépatiques, métaboliques, rénales, hypertension... Il soigne également les troubles du comportement alimentaire (obésité, anorexie...) et élabore des programmes d'alimentation pour des publics plus spécifiques tels que les sportifs.

Diététicien, nutritionniste... quelle différence ?

Le nutritionniste est un médecin : il a suivi une filière médicale, puis s'est spécialisé en nutrition. Son métier consiste principalement à apprendre à chacun à avoir une alimentation saine et équilibrée, sans mettre de côté le plaisir lié au fait de bien manger! Il prend en compte la personne dans sa totalité, les difficultés qu’elle rencontre dans sa vie, son vécu au quotidien, ses contraintes professionnelles et sociales, ses habitudes alimentaires… Il appuie son travail sur une enquête alimentaire. Son rôle semble être de plus en plus important à l’heure actuelle, notamment pour les problèmes d’obésité.

Le diététicien exerce un métier paramédical.

3 qualités au service de la diététique

1. Être patient et avoir du tact

Pas facile de faire accepter à quelqu'un d'adopter un régime en rupture avec ses habitudes alimentaires...Le diététicien doit savoir mettre en confiance son client, écouter, faire preuve de patience et de psychologie.

2. Avoir des compétences techniques


Il ne s'agit pas seulement de doser des quantités d'aliments appropriées à un régime et de calculer les calories ! La plupart du temps, le diététicien élabore des menus variés et équilibrés, tenant compte du budget de son client.

3. Savoir travailler en équipe


Le diététicien doit pouvoir communiquer avec d'autres acteurs (médecins, éducateurs physiques, infirmières, kinés, psychologues, assistantes sociales, …).

Les formations

Pour exercer ce métier, il faut être titulaire soit :

  • d'un BTS diététique,
  • ou d'un DUT génie biologique, option diététique.

Ces 2 diplômes de niveau professionnel équivalent se préparent en 2 ans après un bac S de préférence ou un bac technique.
Après le BTS ou le DUT, il est possible de continuer ses études en licence professionnelle.

Pour exercer ce métier à l’hôpital, il est obligatoire de réussir les épreuves d’un concours.

Et après ?

Après avoir reçu le diplôme, vous devez vous inscrire au répertoire ADELI (Automatisation DEs Listes) auprès de votre ARS (Agence Régional de Santé).

Pour plus d'informations, consultez les sites suivants :

L'emploi dans la diététique

Où exercer ?

Le diététicien peut travailler :

  • dans des structures de soins (hôpitaux, cliniques, maison de retraite, maison de convalescence…) ;
  • parfois dans des organismes sociaux ;
  • en libéral. Le diététicien reçoit les clients et patients dans son cabinet ;
  • ou encore en entreprise ;
  • Le diététicien peut également participer à des travaux de recherche.

Les offres sur pole-emploi.fr

Consultez les opportunités d'emploi.

Des difficultés d'embauche

Livres, émissions de télévision, … A l'approche des beaux jours, des magazines féminins consacrent des numéros entier au régime minceur… La diététique a la cote ! Une vraie tendance... malgré cet engouement, les diététiciens peinent à trouver un emploi.

Les établissements publics (hôpitaux, établissemnts de santé) ou les écoles privées sous contrat avec l'État (cantines, ...) restent les principaux recruteurs. Les besoins en diététiciennes sont partout. Hors, les crédits publics manquent.
 
Difficile de vivre uniquement de cette activité. Il faudra cumuler les emplois ou exercer une activité complémentaire pour compléter ses revenus.
La majorité des diététiciens installés en cabinet libéral conservent une autre activité. Ils reçoivent leur clientèle en cabinet, mais aussi dans des structures de soins et d'accueil.