Plongez au cœur de l’univers de l’enfant

Avec 785 000 naissances en 2016, la France conserve sa place de championne des bébés en Europe. Autant dire que les métiers liés à l’univers de l’enfant ont un bel avenir devant eux. Zoom sur un secteur en plein boom.

Vous êtes à l'aise avec les enfants ? Alors, il ne vous reste plus qu’à faire le bon choix de carrière. Éducation, loisirs, santé, social, commercial, édition, les métiers consacrés à l’enfance se retrouvent dans de nombreux secteurs et sont accessibles à une large palette de diplômes : du CAP au bac + 8.

Penchons nous d’abord sur les « bouts de choux ».

En France, l'école n'est obligatoire qu'à partir de 6 ans. D'ici là, les parents qui travaillent doivent trouver des personnes capables d'accueillir, soigner et éduquer leurs chères têtes blondes. Si le secteur de la petite enfance vous tente, rassurez-vous, les jeunes diplômés n'ont relativement pas de peine à trouver du travail actuellement. Une tendance qui devrait se prolonger dans les années à venir puisque d'ici 2020, les enfants du baby-boom prendront massivement leur départ à la retraite.

A noter : afin de promouvoir les carrières dans le secteur de la petite enfance ou du médico-social, des passerelles sont créées, par la voie de la formation et de la Validation des Acquis de l'Expérience (VAE).

- Consultez les fiches métiers sur www.pole-emploi.fr.

- Retrouvez également sur France 5, l’émission Les maternelles.

Un marché qui ne connaît pas la crise

Plongez au cœur de l’univers de l’enfant 273x201

Il y a, en France, huit millions d’enfants entre 0 et 10 ans, huit millions de consommateurs en devenir que les professionnels du jeu, du jouet, de l’habillement, de l’audiovisuel ne cessent de couvrir de nouveautés. Selon une implacable logique, plus un pays est riche, plus il dépense pour les enfants. La France est ainsi le quatrième marché derrière le Japon, les États-Unis, l’Angleterre et devant l’Allemagne.

Des enseignes spécialisées dans l’univers de l’enfant, telles que la Grande Récré, JouéClub ou Toys’R’Us sont dans une constante dynamique de développement. Il en va de même pour les boutiques de vêtements premier âge ou junior qui fleurissent dans les quartiers favorisés. Des postes sont régulièrement à pourvoir au sein de ces établissements (Vendeur/vendeuse en jouets, fiche ROME D1211).

En France, l’univers de l’enfant est particulièrement segmenté. A chaque tranche d’âge (0-2 ans, 2-4 ans..), ses jeux et ses jouets, comme ses propres lectures et magazines. Avec une cinquantaine de titres, la presse française pour enfants est l’une des plus riches du monde (certains magazines sont spécialement réalisés pour être « lus » à partir de 6 mois).

De leur côté, les maisons d’éditions pour la jeunesse rivalisent d’idées pour séduire leur jeune public et lutter contre l’appel irrésistible des consoles de jeux et autres appareils électroniques.

Entre 3 et 6 ans, l'imagination de l’enfant se développe à toute vitesse, et les limites entre « réalité » et monde imaginaire sont encore assez floues. C’est l’âge de la « pensée magique» - celle où l’on invite les gentils monstres du placard à une balade étoilée sur son lit volant. Les avantages du livre illustré : laisser une libre part de créativité qui alimente cet imaginaire débridé. Depuis une dizaine d’années, on assiste à un regain d'intérêt pour la lecture dès le primaire, principalement sous l'effet des livres de la série « Harry Potter » (Editions Gallimard).

Bébé roi

Dresser une liste exhaustive des nouvelles tendances du secteur est une véritable gageure. Celles-ci évoluent au gré des saisons, des phénomènes de société (bio, développement durable, mode ethnique…). Parmi les phénomènes récents et exemples marquants, on note notamment l’apparition du salon de thé spécial mamans. Un lieu équipé (tables à langer, espace de jeux…) où échanger trucs et astuces entre parents devant une boisson chaude, tout en étant sûr d'être bien reçu, que vous veniez avec trois poussettes ou une ribambelle de « Pokémons » en furie. Les initiatives se multiplient en dehors de Paris, renseignez-vous dans votre ville.

Moins glamour mais tellement pratique, les crèches d'entreprises (ou inter entreprises) sont aussi en plein essor. Leur vocation est d’accueillir les enfants du personnel d’un ou de plusieurs employeurs (entreprises, administrations, hôpitaux, etc.). Un certain nombre d’entres elles peuvent aussi proposer des places aux familles du quartier. Les crèches d’entreprises sont soumises au respect de la même réglementation que les crèches collectives de quartier et font l’objet préalablement à leur ouverture d’une autorisation de fonctionnement délivrée par le Président du conseil général après avis des services de protection maternelle et infantile (PMI). Les locaux respectent les normes de sécurité exigées pour les établissements recevant du public et sont aménagés de façon à favoriser l’éveil des enfants.

En savoir plus ici : Soins infirmiers spécialisés en puériculture - fiche ROME J1507

Ou là : http://www.ff-entreprises-creches.com


Pour surfez sur toutes les nouveautés et, pourquoi pas, monter votre propre activité, suivez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l’univers de l’enfant sur : http://www.actukids.com/index.htm

Enfin, ne manquez pas la prochaine édition du salon Playtime, dédié aux univers de l’enfant, du junior et de la future maman, qui se tiend chaque année à Paris.