Comptable (H/F)

Le comptable enregistre et centralise les données commerciales, industrielles ou financières d'une structure pour établir des balances de comptes, comptes de résultat, bilans, etc. Un métier essentiel pour toute entreprise, quelle que soit sa taille et son secteur d'activité, pour connaître sa santé financière et définir une stratégie. Focus sur un métier qui recrute.

Le métier

Comptable1

Toute entreprise, quelle que soit sa taille et son secteur d'activité, a l'obligation légale de posséder une comptabilité financière. Au-delà d'un certain seuil, beaucoup font appel à un comptable.

Dans la plupart des cas, le comptable a pour mission d'enregistrer quotidiennement les opérations comptables, de préparer la clôture des comptes annuels, de suivre le traitement des factures (clients et fournisseurs), d'établir les feuilles de payes des salariés et de remplir les déclarations fiscales et sociales de l'entreprise.

Néanmoins, en fonction de la nature et de la taille de l’entreprise où il exerce, les activités du comptable varient sensiblement.

  • Dans une petite ou très petite entreprise, le comptable enregistre les opérations comptables, prépare le bilan annuel et le compte de résultats de l'entreprise, établit les feuilles de paye et les déclarations fiscales et sociales. Polyvalent, il est souvent rattaché au dirigeant d'entreprise.
  • Dans un cabinet d’expertise-comptable, le comptable est en relation avec les entreprises clientes qui ont confié au cabinet tout ou partie de leur comptabilité (artisans, associations, PME, commerçants, professions libérales, etc.). Il gère leurs dossiers et bilans annuels.
  • Les grandes entreprises ont souvent leur propre service de comptabilité. Dans ce cas, le travail est compartimenté et hiérarchisé. Le comptable est en charge généralement d'un type de comptabilité (client, fournisseur, paie, recouvrement, analytique).

Les spécialisations

Comptabilité-facture273x201

  • Comptable unique : exerçant son activité principalement en TPE, le comptable unique est polyvalent : il est responsable de la tenue des comptes courants en comptabilité générale (bilan annuel, compte de résultats, ...) et réalise aussi la comptabilité analytique. Il peut exercer des activités de type financier (trésorerie...), fiscal (calcul d'impôt, déclarations...) ou social (salaires, bilans...). Il détermine les centres de profits et établit les prévisions budgétaires ainsi que les procédures de contrôles. 
  • Comptable clients : il est chargé du traitement et du contrôle de la comptabilité pour les opérations de vente et d'encaissement.
  • Comptable fournisseurs : spécialisé dans le traitement comptable des opérations d'achats, il collecte les factures fournisseurs auprès des différents services.
  • Comptable - spécialiste du recouvrement : il récupère les règlements des factures impayées auprès des clients (relance par téléphone et par écrit, enregistrement des règlements reçus, préparation des dossiers contentieux en cas d'échec du recouvrement amiable, procédures de mise en demeure et suivi, élaboration de rapport...).

Les qualités et compétences indispensables

Comptable - réunion 273x201

  • Autonomie, méthode, organisation et surtout de la rigueur : la manipulation des chiffres ne laisse pas place à l'approximation ! 
  • Curiosité : les lois et les réglementations évoluant sans cesse, il faut se tenir à jour niveau connaissances et ne jamais rester sur ses acquis.
  • Discrétion : le comptable doit respecter la confidentialité des informations. Il a les comptes de l'entreprise entre les mains !
  • Résistant au stress : le comptable doit gérer un surcroît d'activité pendant la période fiscale qui s'étend de janvier à fin avril, chaque année.
  • Goût du contact : le travail sur ordinateur occupe une part importante, mais les contacts en interne avec les autres services (commercial, achat, direction, RH...) sont très fréquents, ainsi qu'en externe avec les partenaires financiers de l'entreprise ou avec les clients en cabinet d'expertise-comptable. Contrairement aux idées reçues, le métier de comptable comporte une forte dimension relationnelle
  • En terme de compétences, la pratique de l'anglais et une connaissance de la comptabilité anglo-saxonne sont indispensables si le comptable baigne dans un environnement international.
  • La maîtrise des logiciels de paie est essentiel.

Se former

Les études comportent plusieurs palliers, allant de Bac+2 (minimum requis) à Bac+8 :

Niveau Bac + 2

  • BTS CG (comptabilité et gestion),
  • DUT GEA GCF (gestion des entreprises et des administrations, option gestion comptable et financière).

Niveau Bac + 3

  • Licences professionnelles métiers de la gestion et de la comptabilité (6 mentions au choix)
  • Licence de gestion, licence économie et gestion
  • Diplôme DCG (diplôme de comptabilité et gestion)

Niveau Bac + 5

  • DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion)

Niveau Bac + 8

  • DEC (diplôme d'expert-comptable), le sésame dans la hiérarchie comptable.

De belles possibilités d'évolution

CONSEIL

Les recruteurs apprécient particulièrement les candidats disposant d'une première expérience professionnelle en comptabilité. Veillez à choisir un établissement de formation qui propose dans le cursus de formation d'effectuer de nombreux stages. Pensez aussi à l'alternance !

« Un comptable peut évoluer dans sa carrière », nous informe Valérie, comptable (voir la vidéo sur Pôle emploi TV).

« Il peut passer d'aide-comptable à comptable, chef comptable. Mais il faut un autre diplôme pour être expert-comptable. Entre comptable et expert-comptable, il y a une grande différence. » 

Trouver un emploi

L'emploi en comptabilité : à la recherche de profils qualifiés

Le secteur de la comptabilité et de la gestion est en bonne santé. Les besoins sont importants, mais la pénurie de candidats commence à se faire sentir sur certains profils. Les entreprises recherchent des candidats qualifiés.

Avantage pour ces profils hautement qualifiés : la rareté se paie ! Les salaires sont attractifs pour attirer ces candidats dans des zones géographiques éloignées.

Où exercer ?

  • La profession embauche de manière régulière (poste en remplacement de personnel, suite à des départs en retraite, des congés maternité, ou des turn-overs). Le plus gros des emplois se trouve en entreprise, dans les banques et les administrations.
  • Un tiers des recrutement est réalisé au sein des cabinets d'experts-comptables.  
  • Comme il faut un an pour former un bon comptable, les professionnels expérimentés sont très recherchés

Les offres d'emploi

  • A conseiller également, le site Internet www.comptajob.fr dédié aux offres d'emploi et aux stages dans le secteur comptabilité, avec des fiches « métier » et des conseils pratiques pour réussir son entretien d'embauche.

Et après ?

  • En cabinet, le comptable va pouvoir évoluer vers des postes de chef de mission.
  • En entreprise, le comptable peut se tourner vers le poste de chef comptable, et après avoir acquis quelques années d'expérience, devenir directeur administratif et financier. Il peut également évoluer vers des postes de contrôleur de gestion, de contrôleur financier ou d'expert- comptable selon les formations qu'il aura suivies.