Automaticien : un métier en demande dans tous les secteurs de l’industrie

Technicien en automatisme, automaticien, automaticien de maintenance, notamment, sont de précieux profils pour bon nombre d’entreprises du secteur industriel, qu’elles soient TPE, PME ou grands groupes.

Programmation et maintenance des systèmes automatisés complexes

Piliers de la programmation et de la supervision des systèmes automatisés complexes, les automaticiens travaillent sous la responsabilité d'un ingénieur en automatisme. Ce sont eux qui programment les tâches à exécuter au sein de lignes de production (mélanger, emballer, stocker, détecter…) définissent les contraintes à respecter (cadence de production, amplitudes horaires…), mettent en place des systèmes de mesure et de contrôles et interviennent en cas de pannes ou de dysfonctionnements des installations quelles qu’elles soient : machines d’imprimerie, lignes d’assemblages d’automobiles, dispositif de stockage industriel, emballage de produits de consommation, réglages de feux de circulation…

Des besoins dans tous les secteurs de l’industrie

Le travail ne manque pas pour les techniciens en automatisme car les robots sont présents dans tous les secteurs de l’industrie ! Filière électrique, automobile, métallurgique, métiers du froid, plasturgie... Ces fleurons de l’économie française recrutent, dans la majorité des cas, en CDI à temps plein et beaucoup moins en contrats d’intérims.

Automaticien ferroviaire : la conception d'automate dans l'industrie ferroviaire

Automaticien : un métier en demande dans tous les secteurs de l’industrie

Expertise technique, réactivité, travail d’équipe

Dans l’industrie, les agents et techniciens en automatisme sont des professionnels polyvalents très recherchés. Ils possèdent à la fois des compétences techniques très précises (électronique, informatique, mécanique, hydraulique, pneumatique…), doivent faire preuve de grande réactivité en cas de problème tout en étant en contact permanent avec les autres services internes de l’entreprise (ingénieurs, techniciens, agents de production, responsables financiers…). 

Quels diplômes requis pour travailler dans les automatismes ?

Un jeune peut être recruté en tant qu’agent automaticien après un bac professionnel maintenance ou en tant que technicien avec une licence professionnelle spécialisée dans les automatismes.
Les diplômes requis sont nombreux : bacs professionnels en maintenance, en pilote de ligne de production et en systèmes numériques, BTS spécialisés en génie mécanique, électrique, industriel, maintenance, productique, BUT en génie électrique et industriel et licences professionnelles spécialisées dans les automatismes peuvent mener à ce métier recherché. Si vous souhaitez viser un poste d’ingénieur cadre, les master-automatisme bac + 5 sont des diplômes particulièrement porteurs pour ce secteur.

Un métier aussi pour les femmes !

Les femmes constituent un vivier important pour le recrutement dans l’industrie. Ne représentant que 30 % des postes dans l’industrie française, elles sont très recherchées aujourd’hui. Les logiciels de traçage assisté par ordinateur, les machines à commandes numériques, les appareils pour les opérations de réglage et autres automates réduisent la pénibilité des métiers de l’automatisme. Cet aspect change la donne sur les profils de recrutement, les femmes accédant de plus en plus à ces métiers très recherchés. Pensez-y !

Pour tout connaître du métier d’automaticien, les conditions d’exercice du métier, les formations requises, rendez-vous ici.