Secteur paramédical : de nombreuses opportunités d’emploi

Si vous aimez travailler au contact des autres, êtes dotés d'un bon relationnel et avez le sens du service, les métiers du paramédical sont faits pour vous. Avec le vieillissement de la population, l'augmentation de la natalité et l'apparition de nouvelles maladies, la demande en personnel qualifié s'accroit dans le secteur paramédical en France. Focus sur un secteur d'avenir. 

Paramédical - études-concours 582x337

Des métiers très variés

Masseur-kinésithérapeute, prothésiste dentaire ou encore pédicure podologue : si ces métiers peuvent vous sembler très éloignés les uns des autres, ils ont cependant un point commun. Tous requièrent une appétence forte pour les relations humaines. Aujourd’hui en France, il existe une vingtaine de métiers qui relèvent du secteur paramédical. S’ils ne sont pas habilités à prescrire des traitements médicaux, les professionnels paramédicaux sont définis par le code de la santé publique. Pour vous aider à vous situer, voici un panorama des domaines où exercent les professions paramédicales :
 

  • Le soin : Infirmiers, aides-soignant(e)s et auxiliaire de puériculture représentent aujourd’hui la part la plus importante des professions de soin. Aux côtés des médecins ils prodiguent des actes de soin et accompagnent les personnes malades dans la réalisation des actes de la vie quotidienne.
   
  • L’appareillage : Ces praticiens disposent d’importantes compétences techniques. Ils sont chargés d’équiper et de suivre les personnes ayant besoin de prothèses. Parmi eux se trouvent les prothésistes, audioprothésistes, orthopédiste mais également les opticiens lunetiers.
 

Quelle formation pour quels débouchés ?

Pour se former, il existe de nombreuses écoles qui recrutent souvent sur concours après le baccalauréat ou diplôme équivalent. Bien souvent, ces concours portent sur les programmes scientifiques des classes de première et de terminale. Pour vous accompagner dans le succès au concours, il existe de nombreuses préparations. Attention, celles-ci sont payantes et souvent onéreuses.

A noter, certaines formations, à l’instar d’orthoprothésiste, opticien-lunetier, diététicien restent accessibles sans concours.

Plus d’informations sur les formations sur le site Ministère des solidarités et de la santé.

Une fois le diplôme en poche, vous pourrez vous tourner vers de nombreuses structures : cabinets privés, cliniques, centres hospitaliers, laboratoires d’analyses médicales ou encore maisons de retraite. Certaines professions paramédicales vous permettent également d’exercer votre activité en libéral.

Les offres d’emploi dans le secteur paramédical


Comme de nombreux pays d’Europe, la France manque aujourd’hui de bras dans le secteur paramédical. Si, au quotidien vous aimez vous sentir utile, les métiers du paramédical sont faits pour vous. Selon vos préférences (soin, appareillage ou rééducation), parlez-en à votre conseiller Pôle emploi. Ensemble, vous pourrez trouver les meilleures formations qui vous permettront rapidement de revêtir la blouse blanche.