Aide-soignant (H/F)

L’aide-soignant(e) assure l'hygiène et le confort des patients, et apporte son soutien aux personnes dépendantes pour toutes les tâches de la vie quotidienne. Un métier de soins, où la dimension relationnelle revêt de l'importance.

Aide-soignant 582x337

Le métier

L’aide-soignant(e) (fiche ROME J1501) assiste l’équipe de soins (infirmier, médecin, etc.) dans les activités quotidiennes de soins. 

  • Il assure les soins d'hygiène et de confort auprès des patients (hygiène corporelle, prévention des escarres, installation des patients pour les repas et pour la nuit, hygiène alimentaire, élimination...) selon la préconisation médicale et les consignes du personnel soignant. Son objectif : contribuer au bien-être des patients.
  • L'aide-soignant apporte une aide aux personnes ayant perdu leur autonomie de façon temporaire, définitive ou ne l'ayant pas encore acquise pour l'accomplissement des activités de la vie quotidienne (aide à l'habillage, à la prise des repas, changement de position, aide à la marche et au déplacement, participation aux activités occupationnelles...
  • Il surveille l'état de santé des patients. Il consigne ses observations dans le dossier de soins. Ses observations permettent d'identifier les modifications de l'état et du comportement des patients. Celles-ci s'ajoutent aux observations effectuées par les autres professionnels de santé. Les informations recueillies permettront à l'équipe de soins d'identifier les besoins de santé du patient en vue d'apporter une action de soins adaptée.

La dimension relationnelle au cœur du métier

Outre la participation aux soins, l' aide-soignant passe beaucoup de temps auprès de la personne soignée et de sa famille (accueil, écoute, ...). Des qualités relationnelles essentielles, qui revêt une grande importance quel que soit le patient (une personne handicapée, une personne atteinte d'une maladie chronique, une personne âgée, un malade en fin de vie, un enfant, ...).

Cette empathie ressentie par le patient fait partie des points cruciaux dans un processus de guérison et ne doit absolument pas être négligée.

Pour plus d'informations, consultez :

Conditions d'exercice

  • L'activité peut s'exercer en horaires décalés, les fins de semaine, jours fériés, travail de nuit, le week-end et les jours fériés.
  • L'aide-soignant peut être soumis à des astreintes ou des gardes en milieu hospitalier.
  • De nombreux déplacements sont à prévoir s'il intervient au domicile des patients. Le permis B est exigé.

7 qualités indispensables

  • Avoir le goût du contact, le sens de l'écoute.
  • Être rigoureux
  • Être disponible
  • Savoir travailler et s’organiser au sein d’une équipe.
  • Avoir le sens de l'observation. L'aide-soignant sait discerner le caractère urgent d’une situation de soins pour alerter le personnel soignant.
  • Des compétences techniques en termes de soins d’hygiène, d’alimentation et de confort. 
  • Une bonne résistance physique et un bon équilibre psychologique, afin de faire face à la pression.

L'emploi

Où exercer ?

L'aide-soignant exerce...

... dans un établissement :

  • établissement médical (en hôpital, en clinique, dans un service maternité...),
  • dans une résidence pour personnes âgées,
  • en crèche ou à l'école. L'aide-soignant aide aux soins quotidiens en cas de besoin (pose de pansements pour les petites blessures, prise de température par exemple…). Il a un rôle préventif.

... au domicile du patient.

  • Il peut intervenir dans le cadre des Services de Soins infirmiers A Domicile (SSIAD) sous l’autorité d’un infirmier. Il est alors salarié d'un centre associatif ou un centre de soins communal.
  • Il peut être intégré à une équipe d’Hospitalisation à Domicile (HAD), une solution alternative à l'hospitalisation classique. Il prodigue au domicile des patients les soins adaptés.

LES OFFRES D'EMPLOI SUR LE WEB

Les besoins sont importants, les opportunités d'emploi ne manquent pas. Le métier ne connaît pas la crise !

Vous trouverez bon nombre d'offres sur la toile :

- Consultez les sites d'emploi spécialisés :


- Consultez égakement les offres sur pole-emploi.fr.

Comment devenir aide-soignant(e) ?

Le diplôme

Le métier est accessible avec le Diplôme d'Etat d'Aide-soignant (DEAS).

La formation

Le diplôme d’Etat se prépare en 10 mois. La formation, payante, est ouverte aux personnes de 17 ans au moins, sans condition de diplôme.

Le diplôme d’état d’aide-soignant peut également être obtenu par la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Pour plus d'information sur les établissements de formation, consultez le site de l'Onisep.

Et après ?

  • Après 3 ans d'expérience dans le secteur hospitalier ou médico-social, l'aide-soignant peut se présenter concours d’entrée dans une école d'infirmiers, et être dispensé de certaines unités d'enseignement.
  • L’aide-soignant, devenu infirmier, peut par la suite se spécialiser (puériculture, bloc opératoire, ...) ou encore évoluer vers des postes d'encadrement (directeur de soins, cadre de santé, ...).
  • Il peut travailler auprès des enfants en passant le diplôme d’auxiliaire de puériculture. Certains modules sont communs. Les titulaires du diplôme d'État sont dispensés d'une partie de la formation d'auxiliaire de puériculture.
  • Après une formation complémentaire et l'obtention du diplôme d'auxiliaire de vie sociale, l'aide-soignant peut s'orienter vers ce métier.
  • Par ailleurs, certains concours de la fonction publique (ceux des hôpitaux des armées ou de la préfecture de police) sont également accessibles.