Infirmier (H/F)

Le métier d'infirmier/infirmière exige goût du contact, rigueur et vigilance. La profession offre d'excellents débouchés professionnels (dans un établissement de soin, une association humanitaire, en entreprise ou dans une école, etc.).

Infirmier 582x337

Le métier

Prévenir, guérir et soulager

L'infirmier/l'infirmière effectue des soins de nature préventive, curative ou palliative afin d'améliorer, maintenir et restaurer la santé. Il/elle a un rôle de collaboration important avec l'équipe soignante. Quel que soit son lieu d'exercice, il/elle assure, avec l'aide-soignant qui travaille sous sa délégation, les soins d'hygiène, de confort et de sécurité du patient.

Surveiller

L'infirmier/l'infirmière est chargée de surveiller les éventuels effets secondaires ou complications des thérapeutiques.

Gérer la partie administrative

Surveillance des équipements, gestion des stocks de médicaments et des dossiers, plannings de soins, rédaction des comptes rendus des visites du médecin dans le cahier des soins, formalités d'admission des patients, organisation des rendez-vous auprès d'autres services, etc.

A noter : L'infirmier n'est pas habilité à prescrire de traitement, ni de médicament aux patients. L'infirmier n'intervient que sur ordre et avec l'accord du médecin.

Plus d'infos sur le métier ?

Consultez les fiches ROME sur pole-emploi.fr :

  • Métier d'infirmier (H/F) :

Soins infirmiers généralistes : fiche ROME J1506.

  • Métiers spécialisés :

- Soins infirmiers spécialisés en puériculture : fiche ROME J1507
- Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire : fiche ROME J1504
- Soins infirmiers spécialisés en anesthésie : fiche ROME J1503
- Soins infirmiers spécialisés en prévention : fiche ROME J1505

  • Coordination et direction :

- Coordination de services médicaux ou paramédicaux : fiche ROME J1502
- Direction d'étalissement et d'enseignement : fiche ROME K2103

Conditions d'exercice

Elles sont très variables selon les secteurs d'activité.

  • Dans le milieu hospitalier, l'infirmier/infirmière exerce en horaires décalés, par roulement, le week-end et les jours fériés, travail de nuit, en journée... Les amplitudes horaires sont variées, la charge de travail est importante.
  • S'il/elle exerce en libéral, le rythme de travail est souvent moins pénible qu’en hôpital. Il/elle devra néanmoins effectuer de nombreux déplacements pour faire ses visites.
  • En milieu professionnel, le rythme de travail est souvent celui des horaires de bureau.
  • Dans un étalissement scolaire, l’infirmier/l'infirmière profitera des week-ends et vacances scolaires.
  • De nombreux déplacements sont à prévoir s'il/elle intervient au domicile des patients. Le permis B est exigé.
  • Etc.

7 qualités indispensables

Infirmier - soins - 273x201

1. Avoir le goût du contact, aimer le relationnel

L’infirmier (H/F) doit être en mesure de créer une relation de confiance avec le patient et son entourage. Il peut être en contact avec des personnes agitées, des personnes angoissées, choquées, il doit pouvoir créer un lien, une communication avec chacun d’entre eux, qu’il prend en charge de façon globale et individualisée.

2. Être à l'écoute des patients et des membres de l'équipe de soin.

3. Faire preuve de rigueur et respecter les prescriptions médicales, les règles d'hygiène, les transmissions d'information.

4. Être disponible et organisé. Il peut aussi être amené à organiser le travail des aides-soignants qui sont sous sa responsabilité.

5. Être réactif, avoir l'esprit d'initiative. L'infirmier doit analyser rapidement une situation, identifier une anomalie ou une prescription atypique et le remonter très rapidement auprès du médecin.

6. Être vigilant. L'infirmier est confronté à des situations variées et doit savoir repéré une urgence si elle se présente.

7. Avoir une grande résistance physique et psychologique est indispensable ! L'infirmier doit savoir prendre du recul pour se préserver sur le plan personnel.

L'emploi

Où exercer ? 

L'infirmier peut travailler dans différentes structures.

  • au sein d'un établissement :

- dans un hôpital, dans les services de soin (services de médecine, chirurgie, réanimation, urgence, bloc opératoire, consultations, psychiatrie, gériatrie, ...), clinique, centre de rééducation, etc.
- maison de retraite, résidence pour personnes âgées, etc.
- centres de soins, dispensaires, centres de prévention.
- prison
- Armée,
- SMUR, ...
- en entreprise. Il exerce auprès du médecin de santé au travail (visite d’embauche, accidents de travail, prévention des risques, ...). Il prodigue des soins et conseille les personnes venant le voir.
- dans un établissement scolaire (soins sur les petites blessures, actions de prévention, bilan de santé, etc.).

  • au sein d'une association humanitaire

Les ONGs (organisations non gouvernementales) recrutent régulièrement des infirmiers pour les envoyer sur le terrain.

  • à domicile.
  • Il peut être salarié ou exercer la profession en libéral.

Après 2 ans d'expérience, l'infirmier peut exercer en cabinet libéral et s'associer avec d'autres IDE (Infirmier Ddiplômé d'Etat). L’infirmier libéral effectue le plus souvent des visites à domicile afin de prodiguer soins et conseils aux patients.

LES OFFRES D'EMPLOI SUR LE WEB

Les métiers de soin sont recherchés, les opportunités d'emploi ne manquent pas !

- Consultez les sites spécialisés :

- Consultez les offres sur pole-emploi.fr.

Comment devenir infirmier ?

Le diplôme

Un diplôme d’État d'infirmier est obligatoire.

Depuis la réforme de 2009, les étudiants obtiennent leur diplôme par 180 crédits européens. Le diplôme est reconnu comme licence dans toute l’Union Européenne.

La formation

Elle s'effectue en trois ans, alternant cours théoriques et stages pratiques en établissement de soins.

Les établissements forment les étudiants à devenir les collaborateurs directs du médecin, capables d'appliquer ses prescriptions, d'administrer les médicaments, de poser les perfusions, d'effectuer les prises de sang, de prendre en charge le bien-être et l'hygiène du malade, de surveiller et transmettre l'évolution de son état.

Pour plus d'information, consultez le site de l'Onisep.

Et après ?

Les infirmiers/infirmières peuvent se spécialiser pour devenir :

  • infirmier/infirmière en puériculture,
  • infirmier/infirmière de bloc opératoire,
  • infirmier/infirmière anesthésiste...

Après quelques années d'expérience, il/elle peut suivre une formation pour accéder à des fonction d'encadrement (management des équipes de soins, cadre supérieur, directeur des soins dans un établissement de santé, directeur d’un centre de formation...) ou devenir formateur/formatrice dans un institut de formation en soins infirmiers.