L'univers du pharmacien (H/F)

En officine, en internat ou dans l'industrie, les pharmaciens remplissent des missions diversifiées. Leur point commun : un diplôme d'Etat qui garantit leur expertise — au service d'une biologie médicale de qualité et du bon fonctionnement du circuit du médicament.

L'univers du pharmacien 582x337

Environ 3 pharmaciens sur 4 exercent en officine. En 2016, l'Ordre des pharmaciens dénombre 74 441 pharmaciens inscrits.

Proximité, écoute et rigueur sont les valeurs cardinales de ce secteur (voir la vidéo).

Les études

Les études de pharmacie se déroulent à l’université (UFR de Sciences pharmaceutiques). Elles s'organisent en trois cycles et durent entre 6 et 9 années selon les filières.

Le premier cycle (PCEP) dure deux ans. La première année est constituée d'enseignements théoriques et de travaux dirigés. Le passage en seconde année est sanctionné par un concours très sélectif, dont le nombre de places est fixé chaque année par numerus clausus. Après réussite au concours, l’étudiant découvrira les travaux pratiques et effectuera un stage de 6 semaines en officine.

Le deuxième cycle (DCEP) dure lui aussi deux ans. Son programme est plus orienté vers la pratique. Il englobe la chimie, les sciences de la vie (génétique, biochimie, biologie végétale et botanique), les sciences du médicament (pharmacocinétique, pharmacie galénique, toxicologie des médicaments), la sémiotique (bactériologie, virologie, immunologie) et la santé publique (toxicologie, droit pharmaceutique). En plus de ces cours, l’étudiant commence à se spécialiser en fonction de sa future orientation.

Le troisième cycle des études de pharmacie peut être court ou long. Sa durée varie en fonction du choix de la filière : industrie, officine, recherche (cycle court) ou internat (cycle long, sur concours). La cinquième annnée est hospitalo-universitaire : elle permet d'exercer des fonctions hospitalières dans les unités de soins et dans les services de pharmacie et de biologie. La sixième année correspond à la préparation et à la soutenance d'une thèse de doctorat.
 

L'officine

Avec plus de 23 000 pharmacies sur le territoire français, l'officine représente la filière la plus importante dans les études pharmaceutiques.

Les pharmaciens d'officine peuvent être titulaires (lorsqu'ils sont propriétaires) ou adjoints (lorsqu'ils sont salariés). Ce sont eux qui contrôlent les ordonnances et dispensent les médicaments. Ils sont aussi responsables de « l'éducation thérapeutique » des patients et doivent répondre à leurs besoins d'information.

Pour connaître plus précisément les activités du pharmacien en officine, écoutez l'interview d'Olivier Denonain dans notre vidéo.

L'industrie

Les pharmaciens de l'industrie sont environ 4500, parmi lesquels 455 exercent une fonction de pharmaciens responsables. Ils peuvent exercer différentes fonctions au sein de l'entreprise :

  • Chef de produit : il élabore et met en oeuvre une stratégie marketing d'information scientifique ;
  • Chargé d'affaires réglementaires : il constitue les dossiers d'enregistrement pour les Autorisations de Mise sur le Marché ;
  • Chargé de recherches : il conçoit des expériences et des modèles pour les futurs médicaments ;
  • Chargé de pharmacovigilance : il garantit la sécurité des patients en suivant la tolérance des produits ;
  • Responsable de site de production : il planifie et analyse les indicateurs de productivité lors de la fabrication et du conditionnement ;
  • ...

L'hôpital

Les pharmaciens hospitaliers représentent 7,4% de la population professionnelle (chiffres 2010 de l'Ordre national des pharmaciens).

Ils ont suivi une filière spécialisée accessible uniquement aux étudiants ayant réussi le concours d'Internat. Elle dure quatre ans après la cinquième année hospitalo-universitaire. L'internat comporte deux filières (sciences biologiques ou sciences pharmaceutiques) et quatre diplômes d'études spécialisées (DES) :

  • DES de biologie médicale
  • DES de pharmacie hospitalière et des collectivités
  • DES de pharmacie industrielle et biomédicale
  • DES de pharmacie spécialisée

Selon leur spécialisation, ils remplissent différentes fonctions. Ils peuvent assurer la gestion, l'approvisionnement, la préparation, le contrôle, la détention, la dispensation des médicaments et des dispositifs médicaux stériles. Ils peuvent aussi contribuer à l'évaluation des médicaments dans le cadre d'essais cliniques. Ils peuvent aussi former les médecins et les infirmiers en menant des actions d'information sur les médicaments et matériels. Enfin, ils peuvent être responsables de la pharmacovigilance (surveillance du risque d'effets indésirables des médicaments) et de la matériovigilance (surveillance des mêmes risques pour les dispositifs médicaux).

Les autres débouchés

Les pharmaciens peuvent travailler dans plusieurs domaines industriels : en industrie pharmaceutique, bien sûr, mais aussi en industrie environnementale, en industrie chimique, en industrie cosmétique ou en industrie agro-alimentaire

Ils peuvent devenir pharmaciens-conseils de Sécurité sociale, pharmaciens sapeurs pompiers, pharmaciens grossistes-répartiteurs ou encore journalistes médicaux.

Enfin, les compétences acquises pendant une carrière de pharmacien permettent parfois de rebondir vers un autre métier : le journaliste médical pourra devenir journaliste généraliste, le chef de produit pourra monter une entreprise en communication, le responsable d'équipe pourra se reconvertir dans le conseil en coaching... L'avenir est ouvert et les études pharmaceutiques offrent de solides bases pour innover !